Coupe du monde de basket-ball masculin 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

37° 24′ N 6° 00′ O / 37.4, -6 ()

Page d'aide sur l'homonymie Cet article traite de l'épreuve masculine. Pour la compétition féminine, voir Championnat du monde de basket-ball féminin 2014.

XVIIe championnat du monde

Généralités
Sport Basket-ball
Autre(s) nom(s) Coupe du Monde de basket-ball FIBA
Organisateur(s) FIBA
Édition 17e
Lieu Drapeau de l'Espagne Espagne
Date du 30 août 2014
au 14 septembre 2014
Participants 24 équipes
Épreuves 76 rencontres[1]
Site(s) 6 villes
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : États-Unis États-Unis

Navigation

La 17e édition du championnat du monde masculin de basket-ball, renommée en Coupe du monde FIBA[2], se déroulera en Espagne du 30 août au 14 septembre 2014.

Organisation[modifier | modifier le code]

L'Espagne a obtenu l'organisation du 17e championnat du monde le 23 mai 2009[3] aux dépens de la France[4], du Danemark[5], de la Russie[6], de l'Arabie saoudite[7], du Qatar[8], de l'Italie[9], de la Grèce[10] et de la Chine[11].

Parmi les neuf candidatures, trois seulement ont été retenues par la FIBA : la Chine (qui a accueilli le Championnat d'Asie 2009), l'Italie (qui a reçu l'EuroBasket Femmes 2007) et l'Espagne (hôte de l'EuroBasket 2007).

Le 23 mai 2009 a eu lieu le vote du Conseil central de la FIBA à Genève, où les représentants chinois et espagnols se sont abstenus. La Chine est éliminée au premier tour du scrutin. Au second tour, Arvydas Sabonis et Saša Djordjević annoncent que l'Espagne a remporté l'organisation de ce mondial avec onze voix contre huit à l'Italie[12].

Préparation de l'évenement[modifier | modifier le code]

Villes hôtes[modifier | modifier le code]

Madrid est la ville centrale, hôte de la finale et de la plupart des matchs. Le Palacio de Deportes de la Comunidad de Madrid est le lieu utilisé pour les matches à Madrid.

Le 17 avril 2010, Barcelone est ajoutée à la liste des villes accueillant des matchs, ce qui porte le total à six villes. C'est la première fois que Barcelone reçoit un événement international majeur dans le basket-ball depuis l'Eurobasket 1997 où le Palau Sant Jordi a accueilli les phases finales.

Voici une liste des sites confirmés qui seront utilisés pour accueillir les rencontres lors de la coupe du monde FIBA 2014.

Madrid Carte principale de l'Espagne Barcelone
Palacio de Deportes (Madrid) 02.jpg
Palau Sant Jordi Barcelona Catalonia 2.jpg
Palacio de Deportes de la Comunidad de Madrid
Capacité : 13 700[13]
Palau Sant Jordi
Capacité : 15 700[14]
Barakaldo (Bilbao) Séville
Bizkaia Arena Supercopa España 2007.jpg SanPabloSevillaBasket-cropped.jpg
Bizkaia Arena
Capacité : 16 200[15]
Palacio Municipal de Deportes San Pablo
Capacité : 7 200[16]
Grenade Carte particulière des Îles Canaries Las Palmas de Gran Canaria
Palacio de deportes de Granada.jpg
Partido Basket Herbalife Gran Canaria - Unicaja ( 67- 65).jpg
Palacio Municipal de Deportes de Granada
Capacité : 9 000[17]
Gran Canaria Arena
Capacité : 9 700[18]

Qualification[modifier | modifier le code]

Pays qualifiés pour cette coupe du monde.
  •      Qualifié
  •      Éliminé
  •      non participant
  •      Disqualifié ou suspendu par la FIBA
  •      non-membre de la FIBA

Vingt-quatre équipes sont qualifiées pour ce championnat du monde. Suite au tournoi olympique de 2012 duquel les États-Unis sont sortis vainqueurs, la FIBA Amériques voit son quota diminuer d'une unité passant de cinq à quatre. Quatre wild-cards (invitations de la FIBA) sont distribuées le 1er février 2014, suivant des critères aussi bien sportifs qu'économiques. Les pays obtenant une wild card sont la Grèce, la Turquie, le Brésil et la Finlande[N 1],[19],[20].

Participants aux qualifications (67 nations issues de 213 fédérations):

Compétition Date Lieu Places Qualifiés
Pays hôte 13 mars 2011 Drapeau de la Suisse Suisse 1 Drapeau : Espagne Espagne
Jeux olympiques d'été de 2012 29 juillet – 12 août 2012 Drapeau : Royaume-Uni Londres 1 Drapeau : États-Unis États-Unis
Championnat d'Asie 2013 1er – 11 août 2013 Drapeau des Philippines Philippines 3 Drapeau : Philippines Philippines
Drapeau : Iran Iran
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud
Championnat d'Océanie 2013 14 - 18 août 2013 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau de l'Australie Australie
2 Drapeau : Australie Australie
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Championnat d'Afrique 2013 20 – 31 août 2013 Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire 3 Drapeau : Angola Angola
Drapeau : Égypte Égypte
Drapeau : Sénégal Sénégal
Championnat des Amériques 2013 30 août – 11 septembre 2013 Drapeau du Venezuela Venezuela 4 Drapeau : Mexique Mexique
Drapeau : Porto Rico Porto Rico
Drapeau : Argentine Argentine
Drapeau : République dominicaine République dominicaine
Championnat d'Europe 2013 4 - 22 septembre 2013 Drapeau de la Slovénie Slovénie 6 Drapeau : France France
Drapeau : Lituanie Lituanie
Drapeau : Croatie Croatie
Drapeau : Slovénie Slovénie
Drapeau : Ukraine Ukraine
Drapeau : Serbie Serbie
Wild Card attribuées par la FIBA 2 février 2014 Drapeau de l'Espagne Espagne 4 Drapeau : Grèce Grèce
Drapeau : Brésil Brésil
Drapeau : Finlande Finlande
Drapeau : Turquie Turquie
Total 24

Tirage au sort des groupes du tour préliminaire[modifier | modifier le code]

La procédure du tirage au sort[21] consiste à répartir les vingt-quatre équipes qualifiées pour la Coupe du Monde 2014 dans six pots. Elles y sont réparties suivant le classement mondial de la FIBA (indiqué entre parenthèses dans le tableau) et des critères géographiques : dans le pot 2, la Finlande ne peut prendre part à un groupe contenant déjà une équipe européenne, et se retrouvera donc soit avec les États-Unis soit avec l'Argentine ; dans le pot 6, l'Australie ne peut se retrouver dans le groupe de la Nouvelle-Zélande et intégrera une poule comportant deux équipes européennes. De plus, les États-Unis et l'Espagne (les deux premières nations au classement) ne peuvent pas se retrouver dans la même partie de tableau avant les huitièmes de finale.

Pots pour tirage au sort des groupes[22]
Pot 1 Pot 2 Pot 3 Pot 4 Pot 5 Pot 6

Drapeau : Argentine Argentine (3)
Drapeau : Lituanie Lituanie (4)
Drapeau : Espagne Espagne (2)
Drapeau : États-Unis États-Unis (1)

Drapeau : Angola Angola (15)
Drapeau : Égypte Égypte (46)
Drapeau : Sénégal Sénégal (41)
Drapeau : Finlande Finlande (39)

Drapeau : Iran Iran (20)
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud (31)
Drapeau : Philippines Philippines (34)
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (19)

Drapeau : Croatie Croatie (16)
Drapeau : Serbie Serbie (11)
Drapeau : Slovénie Slovénie (13)
Drapeau : Ukraine Ukraine (45)

Drapeau : Brésil Brésil (10)
Drapeau : République dominicaine République dominicaine (26)
Drapeau : Mexique Mexique (24)
Drapeau : Porto Rico Porto Rico (17)

Drapeau : Australie Australie (9)
Drapeau : France France (8)
Drapeau : Grèce Grèce (5)
Drapeau : Turquie Turquie (7)

Équipes qualifiées[modifier | modifier le code]

Détermination des groupes[23]
Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D
Drapeau : Espagne Espagne Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : États-Unis États-Unis Drapeau : Lituanie Lituanie
Drapeau : Égypte Égypte Drapeau : Sénégal Sénégal Drapeau : Finlande Finlande Drapeau : Angola Angola
Drapeau : Iran Iran Drapeau : Philippines Philippines Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud
Drapeau : Serbie Serbie Drapeau : Croatie Croatie Drapeau : Ukraine Ukraine Drapeau : Slovénie Slovénie
Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : Porto Rico Porto Rico Drapeau : République dominicaine République dominicaine Drapeau : Mexique Mexique
Drapeau : France France Drapeau : Grèce Grèce Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : Australie Australie

Acteurs[modifier | modifier le code]

Équipes nationales[modifier | modifier le code]

Équipes absentes[modifier | modifier le code]

Parmi les vingt premières nations au classement mondial de la FIBA, quatre sont absentes et n'ont pas obtenu de wild card : la Russie (6e mondiale et seulement 21e de l'Euro 2013), l'Allemagne (14e mondiale et 17e de l'Euro 2013), la Chine (12e mondiale et 5e du championnat d'Asie 2013) et le Nigeria (18e mondiale et 7e du championnat d'Afrique 2013).

Joueurs absents[modifier | modifier le code]

De nombreux joueurs parmi ceux évoluant en NBA, ainsi que quelques joueurs majeurs évoluant en Europe, sont absents pour cause de blessure ou par refus de la sélection pour privilégier leur préparation pour la prochaine saison[24].

Effectifs[modifier | modifier le code]

Chaque nation dispose d'une équipe de douze joueurs dans laquelle elle peut incorporer au maximum un joueur naturalisé. La liste finale des douze joueurs doit être fournie par le sélectionneur de l'équipe au plus tard la veille au soir du premier match. Les joueurs de cette liste finale sont choisis parmi ceux figurant sur la liste des vingt-quatre joueurs déposée à la FIBA au plus tard deux mois avant le début du championnat.

Tenues de match[modifier | modifier le code]

L'équipe de France est la première nation à arborer un maillot à manche lors d'une compétition officielle de la FIBA, après que ce nouveau style vestimentaire a été testé en NBA lors de cette saison[46].

L'équipe des États-Unis, après la terrible blessure de Paul George, a souhaité rendre hommage à son joueur en apposant sur son maillot des patchs ainsi que des messages sur les chaussures des joueurs, bien que le règlement de la FIBA l'interdise[47].

Arbitres[modifier | modifier le code]

En février 2014, la FIBA a dévoilé la liste des arbitres qui officieront pour les championnats du monde masculin et féminin de 2014. Deux arbitres français ont été appelés à cette occasion pour l'épreuve masculine : Joseph Bissang pour le groupe C et Eddie Viator pour le groupe D[48].

La FIBA a ainsi sélectionné quarante arbitres[49] :

  • Drapeau de l'Angola Carlos Julio
  • Drapeau de l’Argentine Alejandro Chiti
  • Drapeau de l'Australie Michael Aylen
  • Drapeau de l'Australie Vaughan Mayberry
  • Drapeau du Brésil Marcos Benito
  • Drapeau du Brésil Cristiano Maranho
  • Drapeau du Cameroun Arnaud Kom Njilo
  • Drapeau du Canada Stephen Seibel
  • Drapeau du Canada Michael Weiland
  • Drapeau de la Croatie Sreten Radović
  • Drapeau de la République dominicaine Reynaldo Mercedes
  • Drapeau de la France Joseph Bissang
  • Drapeau de la France Eddie Viator
  • Drapeau de l'Allemagne Robert Lottermoser
  • Drapeau de la Grèce Christos Christodoulou
  • Drapeau de la Grèce Elias Koromilas
  • Drapeau de l'Italie Guerrino Cerebuch
  • Drapeau de l'Italie Luigi Lamonica
  • Drapeau du Japon Yuji Hirahara
  • Drapeau du Kazakhstan Yevgeniy Mikheyev
  • Drapeau du Koweït Mohammad Al-Amiri
  • Drapeau de la Lettonie Oļegs Latiševs
  • Drapeau du Mexique José Reyes
  • Drapeau du Nigeria Kingsley Ojeaburu
  • Drapeau des Philippines Ferdinand Pascual
  • Drapeau du Portugal Fernando Rocha
  • Drapeau de Porto Rico Jorge Vázquez
  • Drapeau de Porto Rico Luis Vázquez
  • Drapeau : Serbie Ilija Belošević
  • Drapeau : Serbie Milivoje Jovčić
  • Drapeau de la Slovénie Matej Boltauzer
  • Drapeau de l'Espagne Juan Arteaga
  • Drapeau de l'Espagne Juan González
  • Drapeau de l'Espagne Benjamin Jiménez
  • Drapeau de l'Espagne Miguel Pérez
  • Drapeau de la Turquie Rüştü Nuran
  • Drapeau de l'Ukraine Borys Ryzhyk
  • Drapeau des États-Unis Steven Anderson
  • Drapeau des États-Unis Anthony Jordan
  • Drapeau de l'Uruguay Alejandro Sánchez

Déroulement de la compétition[modifier | modifier le code]

Tour préliminaire[modifier | modifier le code]

  • Les heures et l'ordre prévisionnels des rencontres se trouvent dans le fichier suivant[50].
  • Une victoire vaut deux points, une défaite un point. À l'issue des cinq matchs disputés par toutes les équipes, les quatre premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les huitièmes de finale. En cas d'égalité, les équipes sont départagées par la différence particulière (matchs l'un contre l'autre), puis par la différence générale.

Groupe A[modifier | modifier le code]

Groupe A à Grenade
  Équipe Pts G P PP PC Diff Dép
1 Drapeau : Brésil Brésil 0 0 0 0 0 0
2 Drapeau : Égypte Égypte 0 0 0 0 0 0
3 Drapeau : Espagne Espagne 0 0 0 0 0 0
4 Drapeau : France France 0 0 0 0 0 0
5 Drapeau : Iran Iran 0 0 0 0 0 0
6 Drapeau : Serbie Serbie 0 0 0 0 0 0
Brésil Égypte Espagne
France Iran Serbia
30 août Drapeau : Iran Iran Drapeau : Espagne Espagne
30 août Drapeau : Égypte Égypte Drapeau : Serbie Serbie
30 août Drapeau : France France Drapeau : Brésil Brésil
31 août Drapeau : Espagne Espagne Drapeau : Égypte Égypte
31 août Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : Iran Iran
31 août Drapeau : Serbie Serbie Drapeau : France France
1er septembre Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : Espagne Espagne
1er septembre Drapeau : France France Drapeau : Égypte Égypte
1er septembre Drapeau : Iran Iran Drapeau : Serbie Serbie
3 septembre Drapeau : Espagne Espagne Drapeau : France France
3 septembre Drapeau : Serbie Serbie Drapeau : Brésil Brésil
3 septembre Drapeau : Égypte Égypte Drapeau : Iran Iran
4 septembre Drapeau : Serbie Serbie Drapeau : Espagne Espagne
4 septembre Drapeau : Iran Iran Drapeau : France France
4 septembre Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : Égypte Égypte
Légende : Pts : nombre de points (victoire 2 points, défaite 1 point) ; G : nombre de matches gagnés ; P : nombre de matches perdus ; PP : nombre de points marqués ; PC : nombre de points encaissés ; Diff. : différence de points ; Dép départage particulier en cas d'égalité ; en vert et gras les équipes qualifiées ; en rouge et italique celles éliminées.

Résumé des rencontres de la première journée


Résumé des rencontres de la deuxième journée


Résumé des rencontres de la troisième journée


Résumé des rencontres de la quatrième journée


Résumé des rencontres de la cinquième journée


Groupe B[modifier | modifier le code]

Groupe B à Séville
  Équipe Pts G P PP PC Diff Dép
1 Drapeau : Argentine Argentine 0 0 0 0 0 0
2 Drapeau : Croatie Croatie 0 0 0 0 0 0
3 Drapeau : Grèce Grèce 0 0 0 0 0 0
4 Drapeau : Philippines Philippines 0 0 0 0 0 0
5 Drapeau : Porto Rico Porto Rico 0 0 0 0 0 0
6 Drapeau : Sénégal Sénégal 0 0 0 0 0 0
Argentine Croatie Grèce
Philippines Porto-Rico Senegal
30 août Drapeau : Croatie Croatie Drapeau : Philippines Philippines
30 août Drapeau : Grèce Grèce Drapeau : Sénégal Sénégal
30 août Drapeau : Porto Rico Porto Rico Drapeau : Argentine Argentine
31 août Drapeau : Philippines Philippines Drapeau : Grèce Grèce
31 août Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : Croatie Croatie
31 août Drapeau : Sénégal Sénégal Drapeau : Porto Rico Porto Rico
1er septembre Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : Philippines Philippines
1er septembre Drapeau : Porto Rico Porto Rico Drapeau : Grèce Grèce
1er septembre Drapeau : Croatie Croatie Drapeau : Sénégal Sénégal
3 septembre Drapeau : Philippines Philippines Drapeau : Porto Rico Porto Rico
3 septembre Drapeau : Sénégal Sénégal Drapeau : Argentine Argentine
3 septembre Drapeau : Grèce Grèce Drapeau : Croatie Croatie
4 septembre Drapeau : Sénégal Sénégal Drapeau : Philippines Philippines
4 septembre Drapeau : Croatie Croatie Drapeau : Porto Rico Porto Rico
4 septembre Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : Grèce Grèce
Légende : Pts : nombre de points (victoire 2 points, défaite 1 point) ; G : nombre de matches gagnés ; P : nombre de matches perdus ; PP : nombre de points marqués ; PC : nombre de points encaissés ; Diff. : différence de points ; Dép départage particulier en cas d'égalité ; en vert et gras les équipes qualifiées ; en rouge et italique celles éliminées.

Résumé des rencontres de la première journée


Résumé des rencontres de la deuxième journée


Résumé des rencontres de la troisième journée


Résumé des rencontres de la quatrième journée


Résumé des rencontres de la cinquième journée


Groupe C[modifier | modifier le code]

Groupe C à Bilbao
  Équipe Pts G P PP PC Diff Dép
1 Drapeau : États-Unis États-Unis 0 0 0 0 0 0
2 Drapeau : Finlande Finlande 0 0 0 0 0 0
3 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 0 0 0 0 0 0
4 Drapeau : République dominicaine République dominicaine 0 0 0 0 0 0
5 Drapeau : Turquie Turquie 0 0 0 0 0 0
6 Drapeau : Ukraine Ukraine 0 0 0 0 0 0
États-Unis Finlande Nouvelle Zélande
République dominicaine Turquie Ukraine
30 août Drapeau : Ukraine Ukraine Drapeau : République dominicaine République dominicaine
30 août Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Drapeau : Turquie Turquie
30 août Drapeau : États-Unis États-Unis Drapeau : Finlande Finlande
31 août Drapeau : République dominicaine République dominicaine Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
31 août Drapeau : Finlande Finlande Drapeau : Ukraine Ukraine
31 août Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : États-Unis États-Unis
2 septembre Drapeau : Finlande Finlande Drapeau : République dominicaine République dominicaine
2 septembre Drapeau : États-Unis États-Unis Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
2 septembre Drapeau : Ukraine Ukraine Drapeau : Turquie Turquie
3 septembre Drapeau : République dominicaine République dominicaine Drapeau : États-Unis États-Unis
3 septembre Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : Finlande Finlande
3 septembre Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Drapeau : Ukraine Ukraine
4 septembre Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : République dominicaine République dominicaine
4 septembre Drapeau : Ukraine Ukraine Drapeau : États-Unis États-Unis
4 septembre Drapeau : Finlande Finlande Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Légende : Pts : nombre de points (victoire 2 points, défaite 1 point) ; G : nombre de matches gagnés ; P : nombre de matches perdus ; PP : nombre de points marqués ; PC : nombre de points encaissés ; Diff. : différence de points ; Dép départage particulier en cas d'égalité ; en vert et gras les équipes qualifiées ; en rouge et italique celles éliminées.

Résumé des rencontres de la première journée


Résumé des rencontres de la deuxième journée


Résumé des rencontres de la troisième journée


Résumé des rencontres de la quatrième journée


Résumé des rencontres de la cinquième journée


Groupe D[modifier | modifier le code]

Groupe D à Grande Canarie
  Équipe Pts G P PP PC Diff Dép
1 Drapeau : Angola Angola 0 0 0 0 0 0
2 Drapeau : Australie Australie 0 0 0 0 0 0
3 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 0 0 0 0 0 0
4 Drapeau : Lituanie Lituanie 0 0 0 0 0 0
5 Drapeau : Mexique Mexique 0 0 0 0 0 0
6 Drapeau : Slovénie Slovénie 0 0 0 0 0 0
Angola Australie Corée du Sud
Lituanie Mexique Slovénie
30 août Drapeau : Australie Australie Drapeau : Slovénie Slovénie
30 août Drapeau : Mexique Mexique Drapeau : Lituanie Lituanie
30 août Drapeau : Angola Angola Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud
31 août Drapeau : Slovénie Slovénie Drapeau : Mexique Mexique
31 août Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : Australie Australie
31 août Drapeau : Lituanie Lituanie Drapeau : Angola Angola
2 septembre Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : Slovénie Slovénie
2 septembre Drapeau : Angola Angola Drapeau : Mexique Mexique
2 septembre Drapeau : Australie Australie Drapeau : Lituanie Lituanie
3 septembre Drapeau : Slovénie Slovénie Drapeau : Angola Angola
3 septembre Drapeau : Lituanie Lituanie Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud
3 septembre Drapeau : Mexique Mexique Drapeau : Australie Australie
4 septembre Drapeau : Lituanie Lituanie Drapeau : Slovénie Slovénie
4 septembre Drapeau : Australie Australie Drapeau : Angola Angola
4 septembre Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : Mexique Mexique
Légende : Pts : nombre de points (victoire 2 points, défaite 1 point) ; G : nombre de matches gagnés ; P : nombre de matches perdus ; PP : nombre de points marqués ; PC : nombre de points encaissés ; Diff. : différence de points ; Dép départage particulier en cas d'égalité ; en vert et gras les équipes qualifiées ; en rouge et italique celles éliminées.

Résumé des rencontres de la première journée


Résumé des rencontres de la deuxième journée


Résumé des rencontres de la troisième journée


Résumé des rencontres de la quatrième journée


Résumé des rencontres de la cinquième journée

Tour final[modifier | modifier le code]

Tableau[modifier | modifier le code]

Les rencontres de la phase finale se déroulent à Madrid au Palacio de Deportes de la Comunidad de Madrid et à Barcelone au Palau Sant Jordi.

  Huitièmes
de finale
  Quarts de finale   Demi-finales   Finale
                             
  6 septembre à Barcelone     9 septembre à Barcelone     11 septembre à Barcelone     14 septembre à Madrid
 
  [C3] Pays inconnu
 
  [D2] Pays inconnu  
 
  6 septembre à Barcelone
     
  [C1] Pays inconnu
  9 septembre à Barcelone
  [D4] Pays inconnu  
 
  7 septembre à Barcelone
     
  [C4] Pays inconnu
  12 septembre à Madrid
  [D1] Pays inconnu  
 
  7 septembre à Barcelone
     
  [C2] Pays inconnu
  10 septembre à Madrid
  [D3] Pays inconnu  
 
  6 septembre à Madrid
   
  [A3] Pays inconnu
   
  [B2] Pays inconnu  
 
  6 septembre à Madrid
     
  [A1] Pays inconnu
  10 septembre à Madrid
  [B4] Pays inconnu  
 
  7 septembre à Madrid
     
  [A4] Pays inconnu
   
  [B1] Pays inconnu   Match pour la 3e place
 
  7 septembre à Madrid 13 septembre à Madrid
     
  [A2] Pays inconnu
   
  [B3] Pays inconnu  
 

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Finale et rencontre pour la troisième place[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. D'autres pays étaient candidats : l'Allemagne, la Bosnie-Herzégovine, le Canada, la Chine, Israël, l'Italie, le Nigeria, la Pologne, le Qatar, la Russie et le Venezuela.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « System of competition », sur fiba.com (consulté le 26 mars 2014)
  2. (en) « World Cup history », sur fiba.com (consulté le 10 septembre 2013)
  3. (en) « PR N°2 - Bidding process for the 2014 FIBA World Championship opened », sur fiba.com, FIBA,‎ 22 janvier 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  4. (en) « PR N°10 – France, 2nd candidate interested in hosting the 2014 FIBA World Champ », sur fiba.com, FIBA,‎ 8 février 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  5. (en) « PR N°11 – Denmark, 3rd candidate interested in hosting the 2014 FIBA World Champ », sur fiba.com, FIBA,‎ 18 février 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  6. (en) « PR N°15 – Russia, 4th candidate interested in hosting the 2014 FIBA World Champ », sur fiba.com, FIBA,‎ 4 mars 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  7. (en) « PR N°21 – Saudi Arabia, 5th candidate interested in hosting the 2014 FIBA World Champ », sur fiba.com, FIBA,‎ 21 avril 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  8. (en) « PR N°22 – Qatar, 6th candidate interested in hosting the 2014 FIBA World Champ », sur fiba.com, FIBA,‎ 22 avril 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  9. (en) « PR N°24 – Italy, 7th candidate interested in hosting the 2014 FIBA World Champ », sur fiba.com, FIBA,‎ 25 avril 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  10. (en) « PR N°28 – Greece, 8th candidate interested in hosting the 2014 FIBA World Champ », sur fiba.com, FIBA,‎ 28 avril 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  11. (en) « PR N°30 – China, 9th candidate interested in hosting the 2014 FIBA World Champ  », sur fiba.com, FIBA,‎ 30 avril 2008 (consulté le 3 juillet 2013)
  12. (en) « ESP - Spain selected to host 2014 FIBA World Championship », sur fiba.com, FIBA,‎ 23 mai 2009 (consulté le 3 juillet 2013)
  13. (en) « Madrid - Arena: Palacio de los Deportes de la Comunidad », sur fiba.com, FIBA (consulté le 31 juillet 2014)
  14. (en) « Barcelona - Arena: Palau Sant Jordi », sur fiba.com, FIBA (consulté le 31 juillet 2014)
  15. (en) « Bilbao - Arena: Bizkaia Arena », sur fiba.com, FIBA (consulté le 31 juillet 2014)
  16. (en) « Madrid - Arena: Palacio Municipal de Deportes », sur fiba.com, FIBA (consulté le 31 juillet 2014)
  17. (en) « Granada - Arena: Palacio Municipal de Deportes de Granada », sur fiba.com, FIBA (consulté le 31 juillet 2014)
  18. (en) « Gran Canaria - Arena: Gran Canaria Arena », sur fiba.com, FIBA (consulté le 31 juillet 2014)
  19. « Les wild-cards connues début février », sur lequipe.fr,‎ 26 septembre 2013 (consulté le 27 septembre 2013)
  20. (en) « PR N°4 - Brazil, Finland, Greece and Turkey awarded wild cards for Spain 2014 », FIBA,‎ 1er février 2014
  21. (en) « PR N°5 - Procedure for Official Draw of the 2014 FIBA Basketball World Cup », sur fiba.com, FIBA,‎ 2 février 2014
  22. Alexandre Lacoste, « Les chapeaux pour le tirage au sort de la Coupe du Monde », sur catch-and-shoot.com, catch-and-shoot,‎ 2 février 2014
  23. Émile Vaizand, « Coupe du Monde 2014 : la France retrouvera l’Espagne dans un groupe très relevé », catch-and-shoot,‎ 3 février 2014
  24. Jérémy Levy, « LeBron, Tony, Kevin... ces grands absents du Mondial », sur sport.fr,‎ 2 août 2014 (consulté le 27 août 2014)
  25. (en) Adam Fromal, « Depleted Team USA Frontcourt Not Cause for Concern at 2014 FIBA World Cup », sur bleacherreport.com,‎ 29 juillet 2014 (consulté le 1er août 2014)
  26. (en) Tim Keeney, « Russell Westbrook Won't Play for Team USA in 2014 FIBA World Cup », sur bleacherreport.com,‎ 7 juillet 2014 (consulté le 8 août 2014)
  27. (en) AFP, « Kawhi Leonard withdraws from FIBA Basketball World Cup », sur sports.yahoo.com,‎ 17 juillet 2014 (consulté le 27 août 2014)
  28. (en) Sam Amick, « Paul George injury ends USA basketball scrimmage », sur usatoday.com, USA TODAY Sports,‎ 2 août 2014 (consulté le 8 août 2014)
  29. Damien Da Silva, « Team USA : Kevin Durant forfait ! », sur basketsession.com,‎ 8 août 2014 (consulté le 8 août 2014)
  30. (en) « ARG - Argentinians in good shape despite loss of Delfino », sur fiba.com,‎ 28 juillet 2014 (consulté le 8 août 2014)
  31. (en) Zach Harper, « Spurs' Manu Ginobili (fibula) will not play in FIBA World Cup », sur cbssports.com,‎ 31 juillet 2014 (consulté le 1er août 2014)
  32. (en) Roy Ward, « Australian Boomers team named for FIBA World Cup », sur smh.com.au,‎ 27 juillet 2014 (consulté le 1er août 2014)
  33. (en) Zach Harper, « Tony Parker giving back to Spurs by sitting out FIBA World Cup », sur cbssports.com,‎ 30 juillet 2014 (consulté le 1er août 2014)
  34. « Basket : Joakim Noah, star en NBA, diva en équipe de France ! », sur lepoint.fr, Le Point,‎ 10 avril 2014 (consulté le 8 août 2014)
  35. « Mondial-2014 - France: Kevin Séraphin contraint au forfait », sur lnb.fr,‎ 24 juillet 2014 (consulté le 8 août 2014)
  36. « Coupe du monde 2014 - France: forfait d'Alexis Ajinça », sur lnb.fr,‎ 19 juillet 2014 (consulté le 8 août 2014)
  37. Fabrice Canet, « Nando De Colo forfait », sur ffbb.com, FFBB,‎ 17 août 2014 (consulté le 28 août 2014)
  38. Alexandre Lacoste, « Ian Mahinmi forfait, Kim Tillie ira à la Coupe du Monde », sur bebasket.fr,‎ 28 août 2014 (consulté le 28 août 2014)
  39. (en) « GRE - Fotis fury over Koufos withdrawal », sur fiba.com,‎ 22 juillet 2014 (consulté le 8 août 2014)
  40. (en) E. Carchia, « Spanoulis and Perperoglou will reportedly miss FIBA World Cup », sur sportando.com,‎ 5 juin 2014 (consulté le 9 août 2014)
  41. (en) James Herbert, « Report: Enes Kanter to miss FIBA World Cup, will have PRP treatment », sur cbssports.com,‎ 23 juin 2014 (consulté le 8 août 2014)
  42. Christophe Brouet, « Al Horford ne fera pas la coupe du monde », sur basket-infos.com,‎ 22 mai 2014 (consulté le 11 août 2014)
  43. (en) Rigas Dardalis, « Νo Spain2014 for Micic due to knee injury », sur eurohoops.net,‎ 11 août 2014 (consulté le 20 août 2014)
  44. « Nedovic forfait », sur lequipe.fr,‎ 20 août 2014 (consulté le 20 août 2014)
  45. (en) « Lithuania lose Kalnietis but remain a team to be feared », sur fiba.com,‎ 27 août 2014 (consulté le 27 août 2014)
  46. Shaï Mamou, « Un maillot à manches adidas pour les Bleus ! », sur basketsession.com, BasketSession,‎ 29 mai 2014 (consulté le 9 août 2014)
  47. « Team USA veut honorer Paul George à la CDM… », sur basketsession.com, BasketSession,‎ 8 août 2014 (consulté le 9 août 2014)
  48. Amaury Boulay, « Deux arbitres français au Mondial 2014 », sur catch-and-shoot.com, Catch & Shoot,‎ 6 février 2014 (consulté le 25 août 2014)
  49. (en) « Referees », FIBA (consulté le 27 août 2014).
  50. (en) « 2014 Fiba Basketball World Cup competition schedule », sur fiba.com, FIBA

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :