Mickaël Piétrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piétrus.
Mickaël Piétrus Portail du basket-ball
Mickael Pietrus.jpg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 7 février 1982 (32 ans)
Les Abymes, Guadeloupe
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 97.5 kg (215 lb)
Surnom MP2, Air France, Peaches
Situation en club
Poste Arrière, Ailier
Carrière universitaire ou amateur
1997-1999 Drapeau : FranceÉlan Béarnais Pau-Orthez
Draft NBA
Année 2003
Position 11e
Franchise Warriors de Golden State
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2012-2013
Pau-Orthez
Pau-Orthez
Pau-Orthez
Pau-Orthez
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Suns de Phoenix
Celtics de Boston
Raptors de Toronto
4,0
8,0
7,8
10,7
5,3
9,5
9,3
11,1
7,2
9,4
8,7
6,7
7,4
6,9
5,3
Sélection en équipe nationale **
2000-... Drapeau : France France (44 sél.) 7,4

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Mickaël Piétrus (né le 7 février 1982 aux Abymes en Guadeloupe) est un joueur de basket-ball français évoluant aux postes d'arrière et d'ailier.

En club[modifier | modifier le code]

Pau-Orthez[modifier | modifier le code]

Originaire de Guadeloupe, Mickaël Piétrus arrive au centre de formation de l'Élan béarnais Pau-Orthez en 1997, en compagnie de son frère Florent (lui aussi en équipe de France). Il devient quelques années plus tard, en 2004, actionnaire minoritaire de l'Élan Béarnais[1].

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

2003-2008 : Warriors de Golden State[modifier | modifier le code]

Mickaël Piétrus avec les Warriors

En 2003, Mickaël est sélectionné en 11e position lors de la draft NBA 2003 par les Warriors de Golden State d'Oakland. En 2005 il remporte avec l'équipe de France la médaille de bronze au championnat d'Europe. La saison 2005-2006 avec les Warriors n'a pas vraiment été une réussite pour Piétrus, Souvent sur le banc En 2005-2006, il tourne en moyenne à 9,3 points par match, 3,1 rebonds, 0,8 passes décisives, et 40,4 % au tir avec les Warriors.

Lors de la saison 2006-2007, Piétrus tourne à 11,1 points de moyenne par match, 4,5 rebonds et 0,9 passes durant les 72 matchs de saison régulière qu'il a disputés. Il est présent 38 fois dans le cinq de départ. Mais l'arrivée en provenance des Pacers de l'Indiana d'Al Harrington et de Stephen Jackson en janvier, fait baisser son temps de jeu. En fin de saison régulière, il retrouve une très bonne efficacité à 3 points, en particulier lors de deux rencontres contre les Mavericks de Dallas, durant lesquelles il est à chaque fois meilleur marqueur avec plus de 20 points. Sa fin de saison permet aux Warriors de se qualifier pour les playoffs, ce que la franchise n'avait plus fait depuis près de quinze ans.

Lors de ces playoffs, il tourne à 6,0 points de moyenne à 34 % au tir et à 25 % à 3 points, 3,8 rebonds et 0,5 passes en 11 matchs en 19 minutes de jeu en moyenne. Mais sa performance plutôt moyenne est effacée par le parcours des Warriors qui éliminent par 4 victoires à 2 Dallas, premiers de la conférence Ouest à l'issue de la saison régulière. En demi-finale de conférence, les Warriors s'inclinent 4-1 face aux Jazz de l'Utah. Piétrus réalise son meilleur match offensif lors du troisième match de la série avec 14 points. Lors de la défaite à l'arrachée des Warriors lors du second match, il rate deux lancers francs à 6 secondes de la fin du match alors que Golden State menaient encore de deux points.

Son contrat expirant à la fin de la saison 2006-2007, Piétrus risque de se retrouver agent libre, mais les Warriors lui font signer un nouveau contrat en octobre 2007.

Au sortir d'une saison 2007-2008 qui l'a vu perdre la confiance de son coach Don Nelson, il vit une saison moins faste que l'année précédente car les Warriors échouent à la 9e place de la Conférence Ouest battus sur le fil par les Nuggets de Denver alors que leur pourcentage de victoire était meilleur que lors de la saison 2006-2007. Au début de la saison, Piétrus passe par tous les postes (arrière, ailier ou même pivot) sans réellement s'installer dans le 5 de départ. En fin de saison, il tourne autour de 12 points par match. Il finit la saison 2007-2008 avec 7,2 points, 3,7 rebonds et 0,7 passes.

2008-2010 : Magic d'Orlando[modifier | modifier le code]

Lors de l'intersaison 2008, Piétrus est agent libre et signe le 8 juillet avec le Magic d'Orlando, troisième équipe de la conférence Est en 2008 pour 5,2 millions de dollars[2]. Sa saison 2008-2009 est marquée par quelques blessures qui lui coûtent finalement une place de titulaire. Malgré son statut de remplaçant, sa contribution est remarquée lors des play-offs NBA 2009 en particulier pour son adresse à trois points et sa défense face à Ray Allen et LeBron James.

En juin 2009, il perd en finales NBA avec le Magic d'Orlando face aux Lakers de Los Angeles (une victoire à quatre). C'est le troisième joueur français à participer aux finales NBA après Tony Parker (2003, 2005 et 2007 - 3 victoires - MVP en 2007) et Ronny Turiaf (2008, défaite).

2010-2012 : de multiples transferts[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, de nombreux changements sont intervenus concernant la carrière NBA de Mickaël Piétrus. Le 18 décembre 2010, il fait partie d'un échange[3], l'envoyant lui-même, Marcin Gortat et Vince Carter aux Suns de Phoenix.

Mais ne prolongeant pas son contrat, il s'engage en décembre 2011, avec la franchise canadienne Raptors de Toronto. Mais une anomalie est décelée lors de sa visite médicale. Les Suns de Phoenix ne comptant plus sur lui, il est coupé le 23 décembre 2011 par la franchise de l'Arizona[4]. Le lendemain, il annonce sa signature aux Celtics de Boston[5],[6]. Pour sa première saison il joue 42 matchs (sur 66) dont 6 en tant que titulaire et participe aux 20 matchs des Celtics en playoffs atteignant les finales de conférence Est perdues face au Heat de Miami lors de l'ultime match de la série.

Agent libre à la fin de la saison 2012, il étudie plusieurs propositions et finalement, lui qui voulait une équipe capable de jouer les playoffs et avoir un salaire au-dessus du minimum, signe dans une équipe qui a mal débuté la saison avec 3 victoires pour 13 défaites et pour le salaire minimal avec les Raptors de Toronto le 30 novembre 2012[7].

Début septembre 2013, il est testé par les Spurs de San Antonio[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Statistiques de la saison professionnelle en France de Mickaël Piétrus[9]

S Club division J 5D MJ PTS PPM PR PT PR% 3P 3PT 3PR% LFR LFT LFR% TR TRPM PD I C PF
2002-2003 Pau-Orthez PRO A 28 18 608 340 12,1 110 226 48,7 % 45 112 42,0 % 75 100 75,0 % 101 3,6 47 40 10 100
Total 28 18 608 340 12,1 110 226 48,7 % 45 112 42,0 % 75 100 75,0 % 101 3,6 47 40 10 100

Saison régulière de NBA[modifier | modifier le code]

Statistiques en saison régulière de Mickaël Piétrus[10]

S F J T MJ MJPM PTS PPM PR PT PR% 3P 3PT 3PR% LFR LFT LFR% RO RD TR PD I C TOV PF
2003-2004 Warriors 53 22 748 14,1 279 5,3 96 231 41,6 % 35 105 33,3 % 52 75 69,3 % 48 71 119 27 32 12 40 100
2004-2005 Warriors 67 3 1340 20,0 636 9,5 214 507 42,1 % 67 195 34,4 % 141 202 69,8 % 65 124 189 82 46 18 92 139
2005-2006 Warriors 51 18 1179 22,7 481 9,3 160 418 40,4 % 56 176 31,8 % 87 143 60,8 % 58 105 163 44 33 10 78 132
2006-2007 Warriors 72 38 1937 26,9 801 11,1 286 586 48,8 % 93 240 38,8 % 136 210 64,8 % 81 247 327 62 48 55 105 220
2007-2008 Warriors 66 16 1316 19,9 472 7,2 170 387 43,9 % 66 183 36,1 % 66 98 67,3 % 67 175 242 49 66 43 48 200
2008-2009 Magic 54 25 1329 24,6 510 9,4 176 426 41,3 % 80 223 35,9 % 78 110 70,9 % 44 132 176 65 31 24 56 126
2009-2010 Magic 75 24 1687 22,5 651 8,7 233 539 43,2 % 116 306 37,9 % 20 31 64,5 % 39 176 215 49 53 31 69 138
2010-2011 Magic 19 0 418 22,0 127 6,7 45 115 39,1 % 34 87 39,1 % 3 6 50,0 % 6 44 50 10 10 3 14 35
2010-2011 Suns 38 4 689 18,1 283 7,4 98 250 39,2 % 51 149 34,2 % 12 18 66,7 % 9 67 76 23 19 18 25 66
2011-2012 Celtics 42 6 921 21,9 289 6,9 104 270 38,5 % 61 182 33,5 % 20 31 64,5 % 18 112 130 25 21 10 33 81
2012-2013 Raptors 19 16 386 20,3 100 5,3 34 98 34,7 % 20 64 31,3 % 12 18 66,7 % 5 31 36 9 12 6 16 33
Total 557 172 11 950 21,5 4 629 8,3 1 625 3 821 42,5 % 679 1 910 35,5 % 700 1 053 66,5 % 440 1 283 1 723 445 371 230 576 1 270

Playoffs de NBA[modifier | modifier le code]

Statistiques en playoffs de Mickaël Piétrus[10]

S F J MJ MJPM PTS PPM PR PT PR% 3P 3PT 3PR% LFR LFT LFR% RO RD TR PD I C TOV PF
2006-2007 Warriors 11 209 19,0 66 6,0 17 49 34,7 % 7 27 25,9 % 25 36 69,4 % 13 29 42 6 5 9 7 32
2008-2009 Magic 24 618 25,8 252 10,5 84 174 48,3 % 37 96 38,5 % 47 65 72,3 % 19 43 62 14 18 13 22 77
2009-2010 Magic 14 282 20,1 118 8,4 35 80 43,8 % 28 61 45,9 % 20 30 66,7 % 2 18 20 10 9 6 6 27
2011-2012 Celtics 20 393 19,7 69 3,5 24 73 32,9 % 12 54 22,2 % 9 16 56,3 % 12 41 53 2 14 5 9 50
Total 69 1 502 22,6 505 7.3 160 376 42,6 % 84 238 35,3 % 101 147 68,7 % 46 165 211 32 46 33 44 186

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Junior[modifier | modifier le code]

En 2000, il endosse pour la première fois le maillot tricolore contre la Turquie à Ankara et devient champion d'Europe junior avec l'équipe de France.

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Il obtient en 2005 la médaille de bronze du Championnat d'Europe de basket-ball 2005 organisé en Serbie-et-Monténégro.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Sélection Nationale[modifier | modifier le code]

Pro A[modifier | modifier le code]

NBA[modifier | modifier le code]

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2003-2004 Warriors de Golden State 1 527 946 $
2004-2005 Warriors de Golden State 1 785 960 $
2005-2006 Warriors de Golden State 1 910 520 $
2006-2007 Warriors de Golden State 2 535 260 $
2007-2008 Warriors de Golden State 3 470 770 $
2008-2009 Magic d'Orlando 5 300 000 $
2009-2010 Magic d'Orlando 5 300 000 $
2010-2011 Suns de Phoenix 5 300 000 $
2011-2012* Suns de Phoenix 5 300 000 $
2011-2012 Celtics de Boston 1 223 166 $
2012-2013 Raptors de Toronto 1 005 097 $
Total Gains 34 658 719 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[11].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Mickaël Piétrus veut investir dans l'Elan Béarnais », sur sponsoring.fr
  2. Contrat de la saison 2008 via l'AFP
  3. « Piétrus à Phoenix, Arenas à Orlando », sur L'Équipe,‎ 18 décembre 2010
  4. « Mickaël Piétrus laissé libre par Phoenix », sur opl.fr,‎ 23 décembre 2011
  5. « Mickaël Piétrus signe avec les Celtics de Boston », sur opl.fr,‎ 25 décembre 2011
  6. « Mickaël Piétrus signe à Boston », sur L'Équipe,‎ 25 décembre 2011 (consulté le 5 mars 2012)
  7. Fabrice Auclert, « Mickaël Piétrus signe à Toronto », sur basketusa.com,‎ 30 novembre 2012 (consulté le 30 novembre 2012)
  8. « Pietrus testé par les Spurs », sur L'Équipe,‎ 4 septembre 2013 (consulté le 4 septembre 2013)
  9. « Mickaël Piétrus », sur Site de la LNB (consulté le 5 mars 2012)
  10. a et b (en) « Mickael Piétrus », sur basketball-reference.com (consulté le 5 mars 2012)
  11. (en) « Salaires moyen NBA », sur basketusa.com (consulté en 2012)