Curtiss A-12 Shrike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Curtiss A-12 Shrike Su-27 silhouette.svg
Curtiss A-12 Shrike.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : États-Unis Curtiss Aeroplane and Motor Co.
Rôle Avion d'attaque au sol
Mise en service 1933
Date de retrait 1942
Nombre construits 46
Équipage
2 (1 pilote, 1 observateur/mitrailleur)
Motorisation
Moteur Wright R-1820 Cyclone
Nombre 1
Type 9 cylindres en étoile refroidi par air
Puissance unitaire 690 ch
Dimensions
Envergure 13,41 m
Longueur 9,83 m
Hauteur 2,84 m
Surface alaire 26,38 m2
Masses
À vide 1 768 kg
Maximale 2 672 kg
Performances
Vitesse maximale 285 km/h (Mach 0,23)
Plafond 4 620 m
Rayon d'action 838 km
Rapport poids/puissance 3,87 kg/ch
Armement
Interne 5 mitrailleuse Browning 1919 de 7,62 mm (4 en chasse, 1 en défense)
Externe 4 bombes de 55 kg ou 10 de 13,6 kg

Le Curtiss A-12 Shrike est le premier monoplan d'attaque au sol de l'USAAC.

Design et développement[modifier | modifier le code]

Le Model 60 fut développé en se basant sur les avancées du Curtiss XA-8 Shrike et du prototype Curtiss YA-10 Shrike. Cependant, il devient obsolète peu de temps après sa mise en service, notamment à cause des progrès très rapides de l'aviation à cette période.

Cet avion possédait le cockpit ouvert introduit en production sur le A-8 et avait le même armement. Dans un but d'améliorer la coordination Pilote/Observateur, le cockpit arrière a été suffisamment avancé pour permettre de former une continuation en plexiglas juste derrière le siège du pilote[1].

Neuf A-12 de l'USAAC étaient toujours en service à Hickam Field le 7 décembre 1941 mais aucun ne participa aux combats[2].

Service opérationnel[modifier | modifier le code]

Le A-12 servit au sein du 3rd Attack Group en plus des 8th et 18th Pursuit Group. Les Shrikes survivants furent retirés du service juste après l'attaque sur Pearl Harbor en décembre 1941[3].

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : République de Chine (1912-1949) République de Chine : 20 exemplaires en 1936 équipant les 27e et 28e escadrons du 9e Groupe. Ils furent utilisés quand la Guerre Sino-Japonaise éclata. Leur premier succès furent 4 bombardiers légers japonais Aichi Type 94, le 15 août 1937. Cependant, après leur utilisation comme appui aérien pour les missions terrestres en Shanxi, les rares survivants furent réassignés à des taches d'entrainement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. United States Military Aircraft Since 1909 by F. G. Swanborough & Peter M. Bowers (Putnam New York, ISBN 0-85177-816-X) 1964, 596 pp.
  2. "The Complete Encyclopedia of World Aircraft" Editors: Paul Eden & Soph Moeng, (Amber Books Ltd. Bradley's Close, 74-77 White Lion Street, London, NI 9PF, 2002, ISBN 0-7607-3432-1), 1152 pp.
  3. The Illustrated Encyclopedia of the 20th Century Weapons and Warfare Editor : Bernard Fitzsimons (Purnell & Sons Ltd., ISBN 0-8393-6175-0) 1967/1969, Vol. 21, page 2324

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié[modifier | modifier le code]

Avion comparable[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]