Service de la maintenance industrielle terrestre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Service de la maintenance industrielle terrestre
Insigne
Insigne

Création 1er janvier 2010
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Etat Major
Rôle soutien des forces, réparation, approvisionnement
Effectif 8 000
Garnison Satory (EM) (Yvelines)
Couleurs Gris Plomb et Bleu foncé
Anniversaire Saint Éloi
(1e décembre)

Dans l’Armée française, le Service de la maintenance industrielle terrestre (SMITer) est une brigade composée principalement de personnels issus de l'arme du Matériel de l'Armée de terre et spécialisée dans la maintenance et la réparation de tout matériel. Les unités que regroupe cette brigade sont chargées du maintien en condition opérationnelle (MCO) des  « matériels terrestres de l'armée de terre française » depuis le 1er janvier 2010. Le SMITer regroupe toutes les formations spécialisés dans la maintenance des matériels terrestres. Cela va des postes radio aux véhicules blindés, en passant par les fusils d'assaut.

Etat-major du SMITer[modifier | modifier le code]

Le SMITer, subordonné à l'EMAT, répond aux besoins de l'armée de Terre en rétablissant la disponibilité et en restaurant le potentiel de ses matériels terrestres, en métropole, en outre-mer, à l'étranger et en opérations extérieures. L'état-major du SMITer commande les 6 régiments et les 3 bases de soutien dans les coeurs de métier maintenance, préparation opérationnelle et projection. Il met à disposition les ressources humaines et budgétaires nécessaires, il dispose d'un centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM). Implanté sur le plateau de Satory à Versailles (Yvelines) et fort d'environ 170 personnes, le Service de maintenance industrielle terrestre comprend 40% de civils, répartis en une direction et 4 divisions, pour permettre au général directeur d'assumer ses responsabilités et de porter la performance du service. Présent aux côtés des forces terrestres, le SMITer constitue un outil réactif, offrant une grande liberté d'action, pour préparer, monter en puissance, projeter et soutenir les unités en opération.

Liste des régiments affiliés au SMITer[modifier | modifier le code]

En 2013, le SMITer a sous son autorité les régiments suivants :

Projets et évolutions[modifier | modifier le code]

Créé dans le cadre du projet « Maintenance 2010 », le SMITer est monté en puissance rapidement. Il est certifié ISO 9001, pour toutes ses activités et sur tous ses sites, depuis juin 2013.

Coeur de métier[modifier | modifier le code]

Le SMITer assure la maintenance au profit des parcs de matériels terrestres, pour l'armée de terre dans le cadre de la politique d'emploi et de gestion des parcs (PEGP), pour les organismes interarmés de manière croissante. En qualité de réparateur, il maintient ou rétablit la disponibilité des équipements des forces (visites préventives et actes curatifs), il entretient ou restaure le potentiel des matériels complets et des rechanges réparables retirés des forces (entretien en stockage et maintenance lourde). En qualité d'opérateur logistique du maintien en condition opérationnelle terrestre (MCO), il réceptionne, entrepose et distribue les rechanges et les matériels ou équipements, en bon et mauvais état. Depuis 2014, le SMITer est maître d'oeuvre du service logistique de la Marine, pour le MCO des matériels nautiques et de plongée de l'Armée de Terre.

Tradition[modifier | modifier le code]

La Saint Éloi, célébrée le premier décembre, est la fête du Matériel et par analogie celle dut SMITer.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site du Ministère de la Défense : le SMITer