Automaintenance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’automaintenance, ou maintenance autonome, est la réalisation des tâches de maintenance par les opérateurs des machines ou équipements et non par des techniciens de maintenance professionnels. Le terme anglais correspondant est self-maintenance et non auto maintenance (en deux mots), qui désigne l'entretien de l'automobile.

Définition[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la maintenance autonome, on laisse l'opérateur de la machine effectuer lui-même des tâches d'entretien de base (lubrification, resserrages, nettoyage, visites) pour prévenir la panne et réagir au plus vite si un problème est décelé[1].

Objectifs[modifier | modifier le code]

Augmenter la disponibilité des machines[modifier | modifier le code]

L'automaintenance est un enjeu important pour l'amélioration de la disponibilité des machines. En diminuant les temps d'arrêt (arrêts programmés et non-programmés), on augmente la disponibilité des équipements, ce qui permet de diminuer les délais de production et d'être plus réactif aux changements.

Améliorer l'appropriation de la machine par l'opérateur[modifier | modifier le code]

En s'intéressant à la maintenance de la machine, on corrige non plus les effets des problèmes mais les causes. L'automaintenance a un effet indéniable sur la stabilité du processus.

Diminuer les coûts liés à la maintenance des équipements[modifier | modifier le code]

L'automaintenance a un impact important sur la diminution des coûts de maintenance puisque le nombre d'heure de maintenance corrective est diminué. Le coût des arrêts de fabrication pour maintenance préventive est moins important que celui de la maintenance corrective puisque les arrêts sont planifiés.

Diminuer les risques d'accidents[modifier | modifier le code]

Les risques d'accidents sont réduits par une meilleure connaissance des risques liés à la machine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Autonomous maintenance: the 5 steps to successful implementation, sur le site Mobility Work : « autonomous maintenance allows machine operators to carry out directly simple maintenance works (lubrication, bolt tightening, cleaning and inspection) to prevent breakdowns and react faster if a certain failure has been detected. »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Charoupis, Yves Lavina, Réussir l'automaintenance. Comment impliquer la production dans un métier qui doit aussi être le sien, Éditions d'organisation, 1995, 199 pages, (ISBN 2-7081-1874-9)