Centre de maintenance des tramways de Saint-Priest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Centre de maintenance des tramways de Saint-Priest
Vue du centre de maintenance depuis la Porte des Alpes
Vue du centre de maintenance depuis la Porte des Alpes
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Saint-Priest
Coordonnées
géographiques
45° 43′ 06″ nord, 4° 55′ 39″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Centre de maintenance des tramways de Saint-Priest
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Surface
Historique
Mise en service 2 janvier 2001
Gestion et exploitation
Propriétaire Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise
Exploitant Keolis-Lyon
Ligne(s) Tramway de Lyon Ligne T2

Le centre de maintenance des tramways de Saint-Priest Porte des Alpes est un centre de remisage et de maintenance des rames du tramway de Lyon situé sur le territoire de Saint-Priest dans la banlieue sud-est de Lyon.

Situation[modifier | modifier le code]

Ce centre est proche de l'hôpital privé de l'Est Lyonnais et du centre commercial Porte des Alpes.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été mis en fonction dès le lancement des lignes de tramway T1 et T2 le 2 janvier 2001[1]. Il a été réalisé par le cabinet d'architecture Ferrand - Sygal sous l'égide du SYTRAL et pour un coût total de 26,22 millions d'euros[2].

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le centre de maintenance peut abriter une cinquantaine de rames[3]. En dehors de cette fonction, il est aussi équipé pour les réparer, avec des voies sur fosses, des passerelles permettant d'accéder aux éléments situés en toiture. Il est également doté d'une station de lavage pour assurer l'entretien régulier de ces rames.

Jonction des lignes de tram
Jonction des lignes de tram.

Lignes entretenues[modifier | modifier le code]

Le Centre de maintenance des tramways de Saint Priest accueille principalement les lignes T1 et T2, T4 et T5.

Occasionnellement, il peut accueillir des rames des lignes T3 et T4 ayant subi des dégâts importants que ne peut prendre en charge le Centre de Maintenance annexe de Meyzieu - Zone Industrielle[3].

Trajets depuis le Centre de maintenance[modifier | modifier le code]

Une rame partant du Centre de maintenance rejoint tout d'abord la ligne T5 après Rebufer puis la ligne T4 au niveau de la station Jet d'Eau - Mendès France puis la ligne T1 au niveau de la station Perrache et enfin la ligne T3 au niveau de la double voie entre les stations Part-Dieu - Vilette et Thiers Lafayette.

Composition du centre de maintenance[modifier | modifier le code]

Le centre de maintenance regroupe plusieurs éléments :

  • Le centre de remisage où sont garées les rames en fin de service.
  • La station-service où le soir les rames sont nettoyées par un aspirateur géant à l’intérieur et des rouleaux à l’extérieur.
  • Les ateliers d’entretien où les rames sont nettoyées à fond et où la maintenance préventive et corrective est assurée sur des voies équipées de fosses (entretien des bogies notamment) et de passerelles (entretien des éléments en toiture).
  • Le tour en fosse où sont reprofilées (réusinées) les roues du tramway sans démontage, tous les 20 000 km environ, de façon à assurer la bonne tenue des organes de roulement et limiter les nuisances sonores en service.
  • Les locaux administratifs, qui sont réservés au personnel TCL.
  • Le poste de commandement centralisé du tramway (PCT), qui contrôle 24h/24h la circulation des rames et l’activité des voyageurs en station grâce à la gestion technique centralisée (GTC) qui gère la sonorisation, la signalisation ferroviaire et le système d’information aux voyageurs.

Le système de vidéosurveillance centralisé permet l’affichage des nombreuses caméras vidéo implantées en station et le long des lignes de tramway. Le PCT gère aussi le réseau d’alimentation électrique des lignes aériennes et peut couper cette alimentation à distance en cas d’incident grave ou sur demande d'intervention spécifique[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]