Technicien de maintenance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Technicien de maintenance
FANUC R2000iB AtWork.jpg
Robot industrielle.
Appellation
Technicien de maintenance
Secteur d'activité
Perspectives professionnelles
Professions voisines

Le technicien de maintenance entretient, répare, révise et modifie des appareils électroniques et électriques.

Principales tâches[modifier | modifier le code]

Les tâches incombant au technicien de maintenance :

  • La vérification, c'est-à-dire :
    • examiner les parties fondamentales des équipements;
    • effectuer les réparations nécessaires sur la base des indications consignées;
    • contrôler les différentes parties du moteur, les composants électriques et électroniques, le système hydraulique et le système pneumatique, les instruments et appareils; vérifier leur conformité aux normes de performance et de sécurité;
  • L'entretien, c'est-à-dire :
    • procéder aux tests réglementaires, détecter les éventuels dysfonctionnements et y remédier;
    • démonter un moteur, le réviser dans les règles, remplacer certains de ses éléments;
    • modifier certains éléments pour augmenter la performance de l'appareil;
    • établir des fiches détaillées sur les travaux effectués et les réparations subies sur les équipements; rédiger des rapports techniques et des rapports d'expertise.
    • procède à des maintenances préventives : la planification des opérations de maintenance, des rondes techniques et des relevés de compteurs.
    • procède à des maintenances correctives : rétablissement rapide du fonctionnement d'un équipement défaillant.

Le technicien travaille, selon un horaire irrégulier, il collabore avec d'autres spécialistes tels qu'ingénieurs, opérateurs de production.

Il délivre les approbations pour remise en service des équipements.

Formation[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Il existe des certificats d'aptitude professionnelle (CAP) spécialisés qui représentent un niveau de qualification minimum.

Un brevet de technicien supérieur (BTS).

Suisse[modifier | modifier le code]

Certificat fédéral de capacité (CFC)

Notes et références[modifier | modifier le code]