48e régiment de transmissions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
48e régiment de transmissions
Image illustrative de l'article 48e régiment de transmissions

Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment de Transmissions
Fait partie de Commandement des systèmes d'information et de communication
Garnison Quartier Toussaint Agen
Ancienne dénomination 48eBataillon de Sapeurs Télégraphistes
4e Bataillon de Transmissions
48e Bataillon de Transmissions
Devise Religare et unire sic
Relier et ainsi unir
Anniversaire 29 septembre (Saint Gabriel)

Le 48e Régiment de Transmissions est une unité de l'armée de terre française.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Héritier du 48e Bataillon de Sapeurs Télégraphistes, le 48e Bataillon de Transmissions est créé le 1er avril 1947 et prend garnison à Libourne. Il est dissous le 31 mars 1951. Le 1er juillet 1988, le 4e Bataillon de Transmissions stationné à Bordeaux devient 48e Bataillon de Transmissions et reçoit son drapeau des mains du général Salvan. Il devient 48e Régiment de Transmissions le 1er juillet 1995 et s'implante sur la garnison d'Agen en lieu et place de l'Ecole des sous-officiers d'active des transmissions (ESOAT), dissoute.

Liste des chefs de corps[modifier | modifier le code]

...-2000 : lieutenant-colonel Patrick Chenu

2000-2002 : colonel Philippe Pontiès[1]

2002-2004 : colonel Denis Brunel

2004-2006 : colonel Henry

2006-2008 : colonel Yves Lepoix

2008-2010 : colonel Philippe Iacono

2010-2012 : colonel Jérôme Bordellès[2]

2012-2014 : colonel Jean-René Couanau[3]

2014-2016 : colonel Stéphane Allouche[4]

2016-... : lieutenant-colonel Patrice Chabot[5]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Du fait de la jeunesse du régiment le drapeau ne porte aucune inscription[6].:

Devise[modifier | modifier le code]

"RELIGARE ET UNIRE SIC" créée en 2000 voulant dire : Relier et ainsi unir

Insigne[modifier | modifier le code]

Carré rouge à un T bleu broché d’un flambeau et du Lion d'Aquitaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie du général de division Philippe Pontiès (lire en ligne)
  2. « Agen. Le 48e RT change de patron » (consulté le 31 juillet 2016)
  3. jlm.mateos.over-blog.com, « Une page se tourne au 48e RT - Brigitte Barailles - Jean-Louis Matéos » (consulté le 31 juillet 2016)
  4. « Le 48e RT change de chef » (consulté le 31 juillet 2016)
  5. « 48e RT : arrivée du 13e chef de corps » (consulté le 31 juillet 2016)
  6. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Insigne de béret des transmissions

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]