Bataillon de commandement et de soutien de la brigade franco-allemande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataillon de commandement et de soutien de la brigade franco-allemande
Image illustrative de l'article Bataillon de commandement et de soutien de la brigade franco-allemande
Insigne du BCS.

Création 1er octobre 1989
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Branche Armée de terre
Bundeswehr
Type Bataillon du Train
Rôle Soutien au commandement, ravitaillement et transport, circulation routière
Effectif 1 000
Fait partie de Brigade franco-allemande au sein de la 1re division
Garnison Müllheim Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ancienne dénomination 14e régiment de commandement et de soutien
Surnom BCS

Le bataillon de commandement et de soutien (BCS) de la brigade franco-allemande est stationné à Müllheim en Allemagne. Il est le dernier représentant des forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne et l'héritier du 14e régiment de commandement et de soutien.

Le bataillon de commandement et de soutien est le seul bataillon complètement mixte de la brigade franco-allemande. Il est commandé en alternance et tous les deux ans par un chef de corps allemand ou français.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bataillon de commandement et de soutien de la brigade franco-allemande est créé à Stetten am kalten Markt (Allemagne) le 1er octobre 1989. Après un stationnement provisoire d'un an sur la base aérienne de Bremgarten (Allemagne), il a rejoint le 1er juillet 1993 sa garnison définitive à la caserne Robert Schuman à Müllheim (Allemagne)[1].

L'étendard français du bataillon de commandement et de soutien est l'étendard du 14e régiment de commandement et de soutien (14e RCS) qui se trouvait à Lyon et dont le BCS a hérité des traditions. Il porte dans ses plis les inscriptions « Russie 1812 » et « Grande Guerre 1914-1918 ».

Particularité[modifier | modifier le code]

Unité unique au monde, où soldats français et allemands servent quotidiennement côte à côte et remplissent ensemble leur devoir, le BCS remplit les missions incombant à sa vocation logistique au profit des unités françaises et allemandes de la brigade franco-allemande en temps de paix, de crise et de guerre dans les domaines du ravitaillement, du maintien en condition, du transport et du soutien santé.

Missions en temps de paix[modifier | modifier le code]

Soutien logistique partiel d'unités françaises des FFECSA (ravitaillement carburant, réparation de certains armements). Soutien logistique des unités territoriales allemandes WBKW/10. Panzerdivision et Eurocorps + BQG (partie allemande). Soutien administratif et technique de la Compagnie d'état-major (CIEM) et de l'escadron d'éclairage de brigade. Participation aux nombreuses manœuvres nationales et interalliées dans le cadre de la préparation du BCS à sa mission guerre. Actuellement réparti sur deux emprises majeures (Müllheim), le bataillon de commandement et de soutien comprend 4 compagnies mixtes, commandées biannuellement par des officiers français ou allemands. Il compte également 3 compagnies nationales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]