2e régiment du matériel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2e régiment du matériel
Image illustrative de l’article 2e régiment du matériel
Insigne régimentaire du 2e régiment du matériel

Création
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Matériel
Type régiment du matériel
Rôle soutien, réparation, ravitaillement, approvisionnement
Effectif 1 100
Fait partie de Commandement de la maintenance des forces
Garnison Bruz (Ille-et-Vilaine)
Surnom « le Grand 2 »
Couleurs Bleu et Argent
Devise « Dén e-bed beza da eil »
« Second de personne »
Anniversaire Saint Éloi
(1er décembre)
Guerres Bosnie, Côte-d'Ivoire,Gabon, Guyane, Kosovo, Nouvelle-Calédonie, Tchad, Sénégal, Afghanistan, Liban
Commandant Colonel

Le 2e régiment du matériel (2e RMat) est l'une des quatorze formations de l'arme du matériel de l'Armée de terre française.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

Le 2e régiment du matériel (1985-1992)[modifier | modifier le code]

Créé le comme 2e régiment du matériel basé au quartier Chaudessolle[1] et quartier Saint-Christophe[2] à Fribourg-en-Brisgau (Freiburg) au sein des Forces françaises en Allemagne (alors « RFA ») par regroupement des :

Il est à cette époque commandé par le lieutenant-colonel Tabourot, auquel succèdera le lieutenant-colonel Fuchs. Il assure le soutien des formations françaises stationnées en zone sud des FFA de 1985 jusqu'à sa dissolution le . Il était complété par trois dépôts de munitions rattachés à la 4e compagnie/PC (DA : dépôts d'armée) :

Il accueillait principalement des militaires du rang pour y effectuer leurs classes et leur service militaire obligatoire d’une durée de 12 mois. Les "Classards" à cette époque viennent essentiellement de zones géographiques de l’Est de la France, la zone "Saône", du Jura, des Alpes et du sillon rhodanien.

Le renouveau du 2e régiment du matériel (1999 - à aujourd'hui)[modifier | modifier le code]

Il est recréé sous ce nom le à Bruz par la transformation de l'établissement du matériel de Bruz, la restructuration des établissements du matériel de Vannes et d'Aubigné-Racan, associé à la dissolution du bataillon du matériel de la 9e DIMa. Il est stationné sur le territoire de la RTNO, plus particulièrement à Bruz, Angers, Coëtquidan, le Mans, Vannes, mais aussi en RTSO avec le détachement de Poitiers. Le Grand « 2 » participe au soutien technique des unités en opération extérieure ou hors métropole et assure la maintenance des formations de l'armée de terre du grand Ouest.

Il fait désormais partie du SMITer.

Les différents chefs de corps du régiment actuel[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2017 : LCL Xavier Janny
  • 2014-2017 : Col. Jean-Marc Blanchard
  • 2012-2014 : Col. Jérôme de Roquefeuil
  • 2010-2012 : Col. Richard Ohnet
  • 2008-2010 : Col. Thierry Lasserre
  • 2006-2008 : Col. Eric Pelatan
  • 2004-2006 : Col. François Thieffin
  • 2002-2004 : Col. Franck Sutter
  • 2000-2002 : Col. Joël Moinard
  • 1999-2000 : Col. Jean-Claude Réquillard
  • 1989-1992 : LCL Gérard Fuchs
  • 1987-1989 : LCL Reich
  • 1986-1987 : Col. Tabourot
  • 1985-1986 : LCL Tabourot

Organisation[modifier | modifier le code]

À Bruz sont implantés :

  • L'état-major du régiment.
  • Le PC régimentaire.
  • La CCS, compagnie de commandement et de soutien (héritière de la CCL).
  • La 1re compagnie de Maintenance Mobilité.
  • La 2e compagnie de Maintenance Mobilité.
  • La 3e compagnie de Maintenance Électronique Armement.
  • La 4e compagnie Approvisionnement (héritière de la 603e CARM : « Le dromadaire, toujours fier, partout sert! »).
  • Le 12e groupement de Maintenance Électronique Armement.

Au Mans est implantée :

  • La 15e compagnie de maintenance multitechnique

À Poitiers sont implantés :

  • La 5e compagnie de Maintenance Mobilité.
  • Le 11e groupement Multi Technique
  • Le 13e groupement Approvisionnement
  • Un GCF (groupe de commandement et de fonctionnement)

Moyens matériels actuels[modifier | modifier le code]

Pour accomplir les missions qui lui sont confié, le 2e RMAT dispose de moyens matériels dédiés spécifiques. Ils sont composés de :

  • TRM 10 000 CLD (camion lourd de dépannage) : véhicule d’intervention lourd utilisé pour le dépannage et le remorquage des véhicules tels que le VAB dans des terrains difficiles d’accès ;
  • VAB (véhicule de l’avant blindé) ;
  • GBC 180 : camion extrêmement maniable doté de six roues motrices, unité très modulaire qui permet de transporter aussi bien des troupes que du matériel dans les terrains les plus accidentés. Sa puissance et sa hauteur de caisse lui permettent de gravir des pentes à 30 % et des gués jusqu’à 1,20 m ;
  • AMD (abris mobile déployable) : vaste tente qui se monte et se démonte rapidement. On l’utilise généralement pour y installer un centre opérationnel (PC délocalisé de campagne) ;
  • Transtockeur : la 4e compagnie d’approvisionnement du régiment est dotée de deux robots qui répertorient, classent et stockent toutes sortent de pièces détachées. Ils sont contrôlés par une interface numérique qui permet de faire face rapidement à un situation mécanique défectueuse.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Le quartier Vauban consultation du 17 mai 2010.
  2. Information à sourcer.
  3. « Le 730e GMU » (consulté le 26 octobre 2017)
  4. Cf. Quartier Vauban, Quartier zéro voiture à Fribourg consultation du 17 mai 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]