Régiment d'infanterie de marine du Pacifique - Nouvelle-Calédonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Régiment d’infanterie de marine du Pacifique - Nouvelle-Calédonie
Insigne du Régiment d'Infanterie de Marine du Pacifique Nouvelle Calédonie

Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment
Rôle Infanterie
Devise Les volontaires du Pacifique
Inscriptions
sur l’emblème
Grande guerre 1914-1918
Libye-Égypte-Tripolitaine 1942

Tunisie 1943
Italie 1944
Hyères-Vosges 1944

Batailles Seconde bataille d'El Alamein

Campagne de Tunisie
Campagne d'Italie (Seconde Guerre mondiale)
Débarquement de Provence
Bataille des Vosges

Le régiment d’infanterie de marine du Pacifique - Nouvelle-Calédonie (RIMAP-NC) est une unité de l’armée française.

Historique[modifier | modifier le code]

Le régiment d’infanterie de marine du Pacifique - Nouvelle-Calédonie (RIMAP-NC) est l'héritier du bataillon mixte du Pacifique, BMP, créé en 1916 et envoyé combattre en métropole où il s'était illustré lors de la bataille de la Serre.
Comme bataillon du Pacifique, il prend part aux combats de 1940, puis intégré au sein de la 1re division des Français libres. En 1942, à la suite des pertes subies par le 1er bataillon d'infanterie de marine (B.I.M) et le bataillon du Pacifique (B.P.1) durant le siège et la sortie de Bir Hakeim, le général Kœnig décida de fusionner les deux unités au sein du Bataillon d'infanterie de marine et du Pacifique qui participera aux campagnes de Tunisie, d'Italie et de France.

L'après Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le régiment d’infanterie de marine du Pacifique - Nouvelle-Calédonie (RIMAP-NC) est composé de trois unités : Un détachement à Plum dans le sud de l'île, une portion centrale au centre de Nouméa et un détachement nommé "camp de Nandaï" à côté de Bourail dans le centre de la Nouvelle-Calédonie (même si depuis 2010 ce dernier sert principalement de dépôt de munitions du service interarmées des munitions après avoir été un élément important du régiment avec, pendant longtemps, deux compagnies de combat dans les années 80/90)

Devise du régiment d'infanterie de marine du pacifique (RIMAP-NC) Nouvelle-Calédonie[modifier | modifier le code]

"Les volontaires du Pacifique".

Drapeau du régiment[modifier | modifier le code]

il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes [1]:

100ppx

Traditions[modifier | modifier le code]

La fête des troupes de marine
  • Elle est célébrée à l'occasion de l'anniversaire des combats de BAZEILLES. Ce village a été 4 fois repris et abandonné sur ordres, les 31 août et le 1er septembre 1870.
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale
  • Les Marsouins et les Bigors ont pour saint patron Dieu lui-même. Ce cri de guerre termine les cérémonies intimes qui font partie de la vie des régiments.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]