Planchez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Planchez
Image illustrative de l'article Planchez
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement Château-Chinon (Ville)
Canton Montsauche-les-Settons
Intercommunalité Communauté de communes Morvan Sommets et Grands Lacs
Maire
Mandat
François Dumarais
2014-2020
Code postal 58230
Code commune 58210
Démographie
Population
municipale
306 hab. (2014)
Densité 7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 08′ 15″ nord, 4° 01′ 03″ est
Altitude Min. 349 m
Max. 729 m
Superficie 43,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Planchez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Planchez

Planchez (Piancé en morvandiau) est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'ouest de la commune est composé de vallées encaissées dont les cours d'eau se jettent dans le lac de Pannecière. Les dénivelés peuvent atteindre plus de 200 m entre les fonds de vallées (350 à 450 m) et les collines boisées qui les surplombent (550 à 640 m). Le reste du territoire communal est situé sur le plateau du Morvan central à une altitude comprise le plus souvent entre 550 et 650 m, 618 m pour le village de Planchez. La partie est de la commune comprend des hameaux parmi les plus élevés du Morvan (Ruisseau-Morin entre 650 et 670 m, la Chaise entre 670 et 700 m, l'Huis-Prunelle entre 680 et 690 m). Le point culminant de la commune est de 729 m au-dessus de la Chaise (tour de télécommunication). La majeure partie des cours d'eau de la commune irrigue le bassin de l'Yonne, seule la partie nord-est fait partie du bassin de la Cure. La forêt occupe plus de la moitié du territoire communal. Le GR de Pays du Tour du Morvan ainsi que le GR 13 traversent la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ouroux-en-Morvan Montsauche-les-Settons Moux-en-Morvan Rose des vents
Chaumard N Gien-sur-Cure
O    Planchez    E
S
Corancy Lavault-de-Frétoy Anost
(Saône-et-Loire)

Histoire[modifier | modifier le code]

Du latin Planco Villa, le village est dénommé Planchers dès le XIVe siècle.

Pendant l'occupation lors de la Seconde Guerre mondiale, les bois de Planchez ont constitué le quartier général du Maquis Serge (du nom d'emprunt de son fondateur Gérard Drouin, alias Capitaine Serge) dont l'action a contribué pendant la guerre aux libérations des villes d'Autun et de Château-Chinon (Ville) en 1944.

Le 25 juin 1944, en marge des combats pour la Libération, le village de Planchez est incendié par une unité de l'armée allemande.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours François Dumarais PS Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 306 habitants, en diminution de -13,56 % par rapport à 2009 (Nièvre : -3,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 643 1 203 1 178 1 275 1 426 1 501 1 614 1 648 1 674
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 670 1 716 1 701 1 770 1 705 1 701 1 725 1 655 1 528
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 488 1 513 1 266 1 036 1 019 906 847 769 651
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
584 533 426 348 395 326 358 354 306
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  5. Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, , 1304 p. (ISBN 2865350703), p. 905.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :