La Tagnière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Tagnière
L'église.
L'église.
Blason de La Tagnière
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Autun
Canton Autun-2
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Autunois Morvan
Maire
Mandat
Yannick Bouthière
2014-2020
Code postal 71190
Code commune 71531
Démographie
Population
municipale
238 hab. (2015 en diminution de 4,42 % par rapport à 2010)
Densité 7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 47′ 22″ nord, 4° 12′ 59″ est
Altitude Min. 276 m
Max. 654 m
Superficie 34,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Tagnière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Tagnière

La Tagnière est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Nizier-sur-Arroux Étang-sur-Arroux La Chapelle-sous-Uchon Rose des vents
N Uchon
Charmoy
O    La Tagnière    E
S
Dettey Saint-Eugène

Toponymie[modifier | modifier le code]

Issue du gaulois taxo (blaireau), accompagnée du suffixe -aria, au sens d' « aire, lieu d'abondance », taxo a donné en bas-latin taxonaria qui deviendra, après l’amuïssement du x intervocalique, la « tanière »[1], qui avant d'être celle du loup ou de l'ours était donc celle du blaireau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XVIIe siècle, la paroisse est rattachée à la baronnie de Champignolle, à la suite du démembrement de l’ancienne baronnie d'Uchon. En 1789, elle dépend du bailliage de Montcenis. Sa population passe de 300 habitants en 1750 à 701 habitants en 1794[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason à dessiner Blason Écartelé au 1) de gueules aux trois bandes d’argent, au 2) d’azur à la tour d’argent, au 3) de sinople au rocher de sable, au 4) de sable à la bande d’argent chargée d’un poisson du champ accosté de deux écrevisses du même, accompagnée en chef d’une tête de cerf aussi d’argent et en pointe d’une tête de bœuf du même.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1er mars 1790 26 mai 1790 Jean-Baptiste Duverne    
juin 1790   Claude Dubois    
 ? décembre 1815 Claude Nectoux    
décembre 1815  ? Antoine Cochet, dit Cochet de Trélague    
1871 1893 Anatole de Charmasse    
 ? 1900 Jean-Baptiste Duband    
1900 1900 François Ravier    
octobre 1900  ? Charles Raux    
1983 mars 2008 Joël Plaideau    
mars 2008 mars 2014 Brigitte Thorez    
mars 2014 en cours Yannick Bouthière[3]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2015, la commune comptait 238 habitants[Note 1], en diminution de 4,42 % par rapport à 2010 (Saône-et-Loire : -0,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
697 639 607 846 854 887 853 891 940
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
905 866 875 898 912 963 1 024 1 039 1 061
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 018 903 827 709 686 649 593 561 482
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
411 373 305 293 274 227 268 248 239
2015 - - - - - - - -
238 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre Doyen de la Tagnière, nouveau châtelain. Il fut institué par lettres du duc Philippe Le Bon.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Étymologie, Nom commun, Tanière », Wiktionnaire
  2. Bertrand Sallard « La Tagnière sous la Révolution - Heurs et malheurs d'un village de Bourgogne »
  3. « L'écharpe tricolore pour Yannick Bouthière », sur lejsl.com,
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. Source : Le canton de Mesvres, article de Raymond Oursel paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 42 (été 1979), pp. 3-7.