Pierre Poilievre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Poilievre
Illustration.
Pierre Poilievre en 2014.
Fonctions
Député à la Chambre des communes
En fonction depuis le
(15 ans, 5 mois et 14 jours)
Élection 28 juin 2004
Réélection 23 janvier 2006
14 octobre 2008
2 mai 2011
19 octobre 2015
21 octobre 2019
Circonscription Nepean—Carleton (2004-2015)
Carleton (depuis 2015)
Législature 38e, 39e, 40e, 41e, 42e et 43e
Prédécesseur David Pratt
Ministre fédéral des Ressources humaines et du Développement social

(8 mois et 26 jours)
Premier ministre Stephen Harper
Gouvernement 28e conseil des ministres
Prédécesseur Jason Kenney
Successeur Jean-Yves Duclos
Ministre d'État des Institutions démocratiques

(2 ans, 3 mois et 20 jours)
Premier ministre Stephen Harper
Gouvernement 28e conseil des ministres
Prédécesseur Tim Uppal
Successeur Maryam Monsef
Biographie
Nom de naissance Pierre Marcel Poilievre
Date de naissance (40 ans)
Lieu de naissance Calgary (Alberta, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti conservateur du Canada
Diplômé de Université de Calgary

Pierre Marcel Poilievre, né le à Calgary, est un homme politique canadien. Membre du Parti conservateur du Canada, il est député à la Chambre des communes pour la circonscription ontarienne de Carleton depuis 2015, représentant auparavant Nepean—Carleton de 2004 à 2015. Poilievre est ministre d'État des Institutions démocratiques de 2013 à 2015 et ministre des Ressources humaines et du Développement social en 2015 dans le cabinet de Stephen Harper.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Né de parents Franco-Albertains, il étudie en relations internationales à l'Université de Calgary et participe aux forums de débat du campus pendant ses études.

Avant de se lancer en politique, il est copropriétaire et opérateur de 3D Contact Inc., une firme de sondage et de consultants, l'autre partenaire étant Jonathan Denis, avocat à Calgary. Il travaille également pour Magna International, se concentrant sur les communications et fait du travail de relations publiques à Toronto. Avant son élection en tant que parlementaire, il travaille comme assistant pour les députés Stockwell Day et Jason Kenney de l'Alliance canadienne. En 1999, il contribue à un essai sur les politiques publiques pour le livre At Stake, une collection d'essais du programme As Prime Minister Awards de Magna International.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Il remporte la nomination du Parti conservateur dans la circonscription de Nepean—Carleton pour les élections fédérales de 2004, à l'âge de 25 ans, après que le député provincial ontarien John Baird décide de ne pas se présenter. Dans une course très observée, Poilievre défait le ministre David Pratt, candidat à sa réélection pour le Parti libéral du Canada, par près de 4 000 voix, soit 5,5 % du total des suffrages. Les libéraux sont réduits à un gouvernement minoritaire lors des élections.

Lors des élections fédérales de 2006, il est réélu avec 55 % des voix, défaisant le candidat libéral par plus de 19 000 voix. Les conservateurs peuvent former un gouvernement minoritaire à l'échelle nationale. Le 7 février 2006, il est nommé secrétaire parlementaire à l'honorable John Baird, le président du Conseil du Trésor. Réélu en 2008 avec 55,8 % des voix et en 2011 avec 55,4 % des voix, il se présente dans la nouvellement rétablie circonscription de Carleton en 2015, suite à l'abolition de Nepean—Carleton. Il est réélu avec 46,8 % des voix.

Nommé ministre d'État des Institutions démocratiques le par le Premier ministre Harper, il devient ministre des Ressources humaines et du Développement social le en remplacement de Jason Kenney. Poilievre quitte ses fonctions le , lors de l'entrée en fonction du cabinet de Justin Trudeau.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]