Parti populaire du Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PPC.

Le Parti populaire du Canada (PPC, anglais: People's Party of Canada) est un parti politique fédéral de droite au Canada. Il a été fondé par l'ancien candidat à la direction du Parti conservateur et ministre de cabinet, Maxime Bernier, à la suite de sa démission du .

Il évoque alors des désaccords sur plusieurs enjeux, comme le maintient de la gestion de l'offre, l'immigration et la réforme de la péréquation. « Au cours de la dernière année, j'en suis venu à la conclusion que ce parti est trop corrompu intellectuellement et moralement pour être réformé » a-t-il déclaré [1],[2],[3]

Dans un éditorial du National Post, Bernier a déclaré que sa motivation pour former le parti était de renverser la «dynamique de choix du public» dans le système politique canadien, aboutissant à l’achat de voix et à la volonté des partis politiques de premier plan. Bernier a réitéré sa conviction que le Parti conservateur ne peut être réformé pour mettre fin à cette pratique et qu'un nouveau parti politique est nécessaire[4].

Interrogé sur l'organisation de son parti, Bernier a mentionné qu'il utiliserait des outils qui n'existaient pas auparavant, tels que les médias sociaux[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.ledevoir.com/politique/canada/536810/maxime-bernier-lance-son-parti-populaire-du-canada
  2. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1119598/politique-parti-conservateur-congres-halifax-maxime-bernier-andrew-scheer
  3. (en-US) « Maxime Bernier's former chief of staff lauds his 'courage' for quitting the Conservatives | CBC Radio », CBC, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  4. (en) « Pourquoi un nouveau mouvement politique ? Parce que le Canada est pris en otage », Maxime Bernier — Français, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  5. « Maxime Bernier lance le Parti populaire du Canada | JOËL-DENIS BELLAVANCE | Politique canadienne », La Presse,‎ (lire en ligne)