Pierre Paul-Hus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Paul-Hus
Illustration.
Pierre Paul-Hus en 2018
Fonctions
Député à la Chambre des communes
pour Charlesbourg—Haute-Saint-Charles
En fonction depuis le
(3 ans, 1 mois et 25 jours)
Législature 42e
Prédécesseur Anne-Marie Day
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Granby (Québec)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti conservateur du Canada
Diplômé de Université Laval
Collège de commandement et d’état‑major de l'Armée canadienne
Profession Officier d'infanterie
Homme d'affaires

Pierre Paul-Hus, né à Granby (Québec), est un militaire (actif au sein des Forces armées canadiennes de 1987 à 2009), éditeur, entrepreneur et homme politique canadien. Il est depuis les élections fédérales de 2015 député conservateur de la circonscription de Charlesbourg—Haute-Saint-Charles à la Chambre des communes du Canada.

Il est Ministre du cabinet fantôme pour la Sécurité publique et la Protection civile depuis septembre 2017. Auparavant, il a servi comme porte-parole associé en matière de Défense nationale dans l'Opposition officielle. Il est également vice-président du Comité permanent de la Sécurité publique et sécurité nationale à la Chambre des Communes

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2017.
En février 2018.

Diplômé en science politique à l'Université Laval en 1990, Pierre Paul-Hus possède également une formation militaire d’officier et est diplômé du Collège d’État-Major de Kingston (Ontario), en 2000, et de l'École militaire de Paris en 2001. Avec son père Denys Paul-Hus, il a fondé en 1995 le magazine PRESTIGE, une publication distribuée gratuitement à Québec et Lévis et mettant en valeur les réalisations d'entrepreneurs de la région. En 2013, il rachète les parts de son père et devient propriétaire unique de Prestige Groupe Média[1]. Cette entreprise publie les magazines Prestige et Hôtels, Restaurants et Institutions.

Depuis 2006, il est actionnaire des Sélections mondiales des vins – Canada, une compétition vinicole, ainsi que des Sélections mondiales des spiritueux – Canada[2].

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

En 1987, alors qu'il terminait ses études secondaires, Pierre Paul-Hus a joint les rangs du Régiment de la Chaudière, unité de réserve des Forces armées canadiennes. Il a été son commandant de 2003 à 2007[3], atteignant le grade de lieutenant-colonel[4]. Durant les 22 ans de son service militaire, il a effectué deux missions opérationnelles : la première à Goose Bay, au Labrador, sous l'égide de l'OTAN, et la seconde, à Chypre, pour les Nations unies.

En juin 2004, lors des célébrations du 60e anniversaire du Débarquement de Normandie, Pierre Paul-Hus a inauguré quatre monuments en autant de villes et communes normandes[réf. souhaitée]. Durant sa dernière année de service, en 2008, il a coordonné les activités militaires du 35e Groupe-brigade du Canada pour le 400e anniversaire de Québec.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Pierre Paul-Hus a été candidat aux élections fédérales de 2011 dans la circonscription de Louis-Hébert. Lors de l'élection fédérale du 19 octobre 2015, il a été élu sous la bannière conservatrice dans la circonscription de Charlesbourg—Haute-Saint-Charles avec une avance de 12 918 voix sur la députée sortante Anne-Marie Day du Nouveau Parti démocratique.

Le 20 novembre 2015, il a été nommé porte-parole associé en matière de Défense nationale dans l'Opposition officielle[5] et membre du Comité permanent de la défense nationale de la Chambre des communes (NDDN).

En mars 2016, il a été élu pour siéger à l'exécutif de l'association parlementaire canadienne de l'OTAN.

En septembre 2017, le chef de l'Opposition officielle, Andrew Scheer, le nomme Ministre du cabinet fantôme pour la Sécurité publique et la Protection civile. Il est également élu vice-président du Comité permanent de la Sécurité publique et de la sécurité nationale (SECU).

De plus, il est vice-président de la Commission de Défense et sécurité de l'association parlementaire de l'OTAN depuis octobre 2016.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix % des voix
     Pierre Paul-Hus Conservateur +24 608, 42,24 %
     Marc Antoine Turmel Bloc québécois +07 177, 12,32 %
     Jean Côté Libéral +13 525, 23,22 %
     (sortant) Anne-Marie Day NPD +11 690, 20,07 %
     Nathalie Baudet Vert +01 256, 2,16 %
Total 58 256 100 %
Élection fédérale de 2011
Candidat Parti # de voix % des voix
     Pierre Paul-Hus Conservateur +13 207, 21,84 %
     (sortant) Pascal-Pierre Paillé Bloc québécois +14 640, 24,21 %
     Jean Beaupré Libéral +08 110, 13,41 %
     Denis Blanchette NPD +23 373, 38,65 %
     Michelle Fontaine Vert +00996, 1,65 %
     Marie-Claude Bouffard Héritage +00143, 0,24 %
Total 60 469 100 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qui sommes-nous? », sur Prestige Groupe Média, (consulté le 23 octobre 2016).
  2. Sélections mondiales des spiritueux - Canada, l'équipe
  3. Le Régiment de la Chaudière, sur Mémoire du Québec.
  4. « Pierre Paul-Hus, candidat conservateur pour Charlesbourg-Haute-Saint-Charles », sur L'Actuel, (consulté le 29 octobre 2016).
  5. « Rona Ambrose dévoile le cabinet fantôme du Parti conservateur », sur Radio-Canada, (consulté le 29 octobre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]