Denis Lebel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant un homme politique québécois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Denis Lebel
Image illustrative de l'article Denis Lebel
Fonctions
Député de Roberval—Lac-Saint-Jean puis de Lac-Saint-Jean
En fonction depuis le
Prédécesseur Michel Gauthier
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Roberval
Parti politique Parti conservateur du Canada

Denis Lebel, né le à Roberval, est un homme politique canadien. Il est de 2007 à 2015 député conservateur de Roberval—Lac-Saint-Jean puis depuis octobre 2015 de Lac-Saint-Jean. Il a occupé de 2011 à 2015 divers postes de ministre dans le gouvernement de Stephen Harper.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est depuis le député de la circonscription fédérale de Roberval—Lac-Saint-Jean, au Québec. Le il est nommé ministre d’État pour l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, poste qu'il conserve durant toute la 40e législature. Réélu en mai 2011, il obtient un poste de ministre de plein droit, étant nommé ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, ainsi que ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Il conservera ce dernier poste jusqu'aux élections de 2015.

En mars 2013, Denis Lebel ajoute à ses responsabilités celles de ministre des Affaires intergouvernementales, jusqu'en juillet, et de président du Conseil privé. En juillet il perd la charge des Transports et son titre officiel devient ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales.

Lorsque le Parti conservateur perd le pouvoir en novembre 2015, il est nommé porte-parole de l'opposition officielle pour les Affaires intergouvernementales.

Il occupait auparavant la fonction de maire de la ville de Roberval, avant quoi il a été directeur de l'ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette.

Lebel était un bloquiste jusqu'au 28 avril 2001[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tory Minister Lebel explains past sovereigntist ties », CBC News,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]