Élections fédérales canadiennes de 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections fédérales canadiennes de 2019
Type d’élection Élections législatives fédérales
Postes à élire 338 sièges de la Chambre des communes
Mandat 4 ans
Justin Trudeau in Lima, Peru - 2018 (41507133581) (cropped) (cropped).jpg Parti libéral – Justin Trudeau
Sièges sortants 182
Andrew Scheer in June 2017.jpg Parti conservateur – Andrew Scheer
Sièges sortants 97
Jagmeet Singh at the 2nd National Bike Summit - Ottawa - 2018 (42481105871) (cropped).jpg NPD – Jagmeet Singh
Sièges sortants 41
Yves-Francois Blanchet in October 2009.jpg Bloc québécois – Yves-François Blanchet
Sièges sortants 10
Emay photo.jpg Parti vert – Elizabeth May
Sièges sortants 1
Maxime Bernier in September 2007.jpg Parti populaire – Maxime Bernier
Sièges sortants 1
Résultats par circonscription
Carte
Premier ministre
Sortant
Justin Trudeau
Libéral
majoritaire

Les élections fédérales canadiennes de 2019 ont lieu le 21 octobre 2019 afin d'élire les députés de la 43e législature du Parlement du Canada.

La date du 21 octobre est déterminée par la Loi électorale du Canada prévoyant les élections à date fixe, mais rien n'empêche le Premier ministre de déclencher des élections anticipées plus tôt[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Élections fédérales canadiennes de 2015[modifier | modifier le code]

Lors du scrutin précédent, le Parti libéral de Justin Trudeau avait remporté 184 sièges à la Chambre des communes, lui conférant ainsi une majorité. Le Parti conservateur de Stephen Harper, au pouvoir depuis 2006, a formé l'opposition officielle avec 99 sièges. Le Nouveau Parti démocratique, avec son chef Thomas Mulcair, n'a pas réussi à s'imposer durant la campagne face à la popularité montante des libéraux de Trudeau. Le Bloc québécois, étant avantagé par la baisse du Nouveau Parti démocratique au Québec, parvint à faire élire 10 députés, un nombre toutefois insuffisant pour obtenir le statut de parti reconnu à la Chambre des communes. Le Parti vert fit ré-élire sa cheffe Elizabeth May dans Saanich-Gulf Islands[2].

Élections fédérales partielles (2016-2018)[3][modifier | modifier le code]

Résultats par circonscription des élections fédérales partielles tenues pendant la durée de la 42e législature

Résultats provinciaux[modifier | modifier le code]

Parti CB AB SK MB ON QC NB ÎPÉ TNL YT NT NU Total
Libéral Sièges 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Voix 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%
Conservateur Sièges 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Voix 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%
NPD Sièges 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Voix 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%
Bloc québécois Sièges 0 0
Voix 0,0% 0,0%
Vert Sièges 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Voix 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%
Indépendants Voix 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%
Total 42 34 14 14 121 78 10 11 4 7 1 1 1 338

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Loi modifiant la Loi électorale du Canada », sur http://laws-lois.justice.gc.ca, (consulté le 18 septembre 2018)
  2. « Élections fédérales: un taux de participation de 68,5 % », sur journaldemontreal.com, (consulté le 18 septembre 2018)
  3. « Élections passées », sur elections.ca, (consulté le 18 septembre 2018)