Luc Desilets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Luc Desilets
Fonctions
Député à la Chambre des communes
En fonction depuis le
(2 ans)
Élection 21 octobre 2019
Circonscription Rivière-des-Mille-Îles
Législature 43e
Groupe politique Bloc québécois
Prédécesseur Linda Lapointe
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Montréal (Québec, Canada)
Parti politique Bloc québécois
Père Antoine Desilets
Diplômé de Université de Montréal
Université du Québec à Montréal
Profession Auteur, directeur d'école, organisateur communautaire

Luc Desilets (né le ) est un auteur, directeur d'école, organisateur communautaire et homme politique québécois. Il est depuis les élections canadiennes du 21 octobre 2019 député fédéral de Rivière-des-Mille-Îles, représentant le Bloc québécois[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Luc Desilets est détenteur d'un baccalauréat en criminologie (Université de Montréal, 1982), d’une maîtrise en psychoéducation (Université de Montréal, 1993) et d'un baccalauréat en enseignement (Université du Québec à Montréal, 1997). Il a également étudié au 2e cycle en administration scolaire[2],[3]. Il habite à Rosemère[4].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Luc Desilets est l’auteur de quatre romans publiés chez Guy Saint-Jean éditeur et d’un livre-souvenir marquant les 50 ans de l’Expo 67. Il a également écrit sur l’œuvre de son père, Antoine Desilets, pionnier de la photographie de presse au Québec.

Il a été directeur de plusieurs écoles de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, dans les Basses-Laurentides.

Il est engagé dans la communauté en tant que fondateur et président du Groupe Action Jeunesse, qui finance des projets favorisant la lecture dans les écoles[5], vice-président du conseil d’administration de Jeunesse Atout en plus de siéger aux conseils d’administration de l’Association québécoise des directions d’écoles et de la Fondation de la Polyvalente Deux-Montagnes[3],[2].

Liens familiaux[modifier | modifier le code]

Luc Desilets est le fils d'Antoine Desilets, photographe de presse québécois reconnu.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il a été confirmé candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles lors d'une investiture qui s'est tenue le , en présence du chef du parti Yves-François Blanchet et du député fédéral de Rivière-du-Nord Rhéal Fortin[6].

Le , Yves-François Blanchet lui a confié les dossiers des Anciens combattants et du Revenu national dans son cabinet fantôme[7].

Publications[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Outre les deux nominations pour ses ouvrages, Luc Desilets a été finaliste pour le Prix d’excellence en français Gaston-Miron du Mouvement Québec français, région des Laurentides, édition 2018[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benoit Bilodeau, « Luc Desilets victorieux sans problème dans Rivière-des-Mille-Îles », Nord Info et Voix des Mille-Iles, (consulté le )
  2. a et b « Luc Desilets Député de Rivière-des-Mille-Îles à la Chambre des communes », sur LinkedIn (consulté le )
  3. a et b « Députés et députées », sur www.blocquebecois.org (consulté le )
  4. « Luc Desilets veut faire une campagne électorale à son image », sur L'Éveil, (consulté le )
  5. « Conseil des commissaires : Motion de félicitations - Prix d'excellence en français Gaston-Miron » [PDF], sur Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, (consulté le )
  6. « Investiture dans Rivière-des-Mille-Îles : Luc Desilets, candidat du Bloc Québécois », sur www.blocquebecois.org (consulté le )
  7. « Yves-François Blanchet présente son cabinet fantôme », sur www.blocquebecois.org (consulté le )
  8. « 7e édition des Prix d’excellence en français Gaston-Miron », sur Mouvement Québec français, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]