Bernard Valcourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Nouveau-Brunswick image illustrant un homme politique image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant le Nouveau-Brunswick et un homme politique canadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valcourt.

Bernard Valcourt ( - ) est un avocat et notaire, et un homme politique canadien. Il est le ministre des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada depuis le 22 février 2013[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat de formation, Bernard Valcourt est né le à Saint-Quentin, au Nouveau-Brunswick. Son père est Bertin Valcourt et sa mère est Géraldine Allain. Il étudie au Collège Saint-Louis-Maillet d'Edmundston puis à l'Université du Nouveau-Brunswick. Il a deux enfants[2].

Il est député de Madawaska—Victoria à la Chambre des communes du Canada de 1984 à 1993 en tant que progressiste-conservateur. Il est secrétaire parlementaire au ministère d'État (Sciences et Technologie) et secrétaire parlementaire au ministère du Revenu de 1985 à 1986, ministre d'État (Petite entreprises et Tourisme) de 1986 à 1987, ministre d'État (Affaires indiennes et du Nord canadien) de 1987 à 1988, ministre de la Consommation et des Sociétés en 1989, ministre des Pêches et des Océans en 1990, ministre de l'Emploi et de l'immigration de 1991 à 1993 et ministre du travail en 1993[2]. Il a un accident de motocyclette le 4 juillet 1989, qui lui fait perdre l'usage de son œil droit[3].

Le , Bernard Valcourt confirme les rumeurs de sa candidature à l'élection fédérale canadienne de 2011 pour la circonscription de Madawaska-Restigouche, comme représentant du parti conservateur du Canada, et il est élu à ces élections du . Le 18 mai 2011, il revient au cabinet alors que le premier ministre Stephen Harper le nomme ministre d'État à la Francophonie et à l'Agence de promotion économique du Canada atlantique.

Le 22 février 2013, à l'occasion d'un remaniement ministériel, Bernard Valcourt est nommé en tant que ministre des Affaires indiennes[4]. Il se voit retirer la tâche de ministre d'État à la Francophonie qui est alors confiée à son collègue Steven Blaney.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Valcourt passe aux Affaires autochtones, Radio-Canada, 22 février 2013, page consultée le 22 février 2013
  2. a et b Maurice Basque et GRHESUM, « Répertoire alphabétique du personnel politique fédéral, 1867-1993 », sur Fenêtre virtuelle sur l'histoire acadienne, Université de Moncton,‎ (consulté le 24 janvier 2010).
  3. « En ce jour au nouveau-Brunswick », L'Acadie nouvelle,‎ , p. 14
  4. http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201302/22/01-4624383-remaniement-ministeriel-a-ottawa.php

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]