Jason Kenney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique canadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jason Kenney
Jason Kenney 2014.jpg

Jason Kenney

Fonctions
Ministre de la Défense nationale
depuis le
Ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration (en)
depuis le
Ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences
-
Ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration du Canada
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
OakvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Distinction
Prix Chanchlani Global Indian (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jason Kenney (né le 30 mai 1968 à Oakville, Ontario) est un homme politique canadien. Il est actuellement chef de l'Association progressiste-conservatrice de l'Alberta, depuis le 18 mars 2017. Il a été précédemment député à la Chambre des communes du Canada, représentant les circonscriptions de Calgary-Sud-Est puis de Calgary Midnapore (Alberta). Il était membre du Parti conservateur du Canada, qui a formé le gouvernement fédéral canadien sous le premier ministre Stephen Harper.

Il a été élu à la Chambre des communes pour la première fois lors de l'élection de 1997, sous la bannière du Parti réformiste du Canada. Il a été ensuite réélu lors de l'élection de 2000 sous la bannière de l'Alliance canadienne, le parti qui a succédé au Parti réformiste, et enfin sous la bannière du Parti conservateur aux élections de 2004, 2006, 2008, 2011 et 2015.

Il a annoncé en juillet 2016 sa candidature au poste de chef de l'Association progressiste-conservatrice de l'Alberta, dans le cadre de la course à la chefferie prévue pour 2017. Il a démissionné de son siège de député à la Chambre des communes en septembre 2016, et a été élu chef des progressistes-conservateurs albertains le 18 mars 2017.

Lors de la guerre du Donbass, le gouvernement canadien a envoyé des troupes pour entraîner l'armée ukrainienne mais a refusé de former le régiment Azov pour ses sympathies au néonazisme[1]. Jason Kenney avait précisé que le Canada ne doit « pas permettre qu'un petit nombre de pommes pourries dans un bataillon définisse la nouvelle Ukraine »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]