Andrew Scheer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrew Scheer
Image illustrative de l'article Andrew Scheer
Fonctions
Chef de l'opposition officielle
En fonction depuis le
(2 mois et 21 jours)
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Justin Trudeau
Législature 42e
Prédécesseur Rona Ambrose
Chef du Parti conservateur du Canada
En fonction depuis le
(2 mois et 21 jours)
Prédécesseur Stephen Harper
Rona Ambrose (intérim)
Député à la Chambre des communes
pour Regina—Qu'Appelle
En fonction depuis le
(13 ans, 1 mois et 20 jours)
Élection 28 juin 2004
Réélection 23 janvier 2006


Législature 38e, 39e, 40e, 41e et 42e
Groupe politique Conservateur
Prédécesseur Lorne Nystrom
Président de la Chambre des communes

(4 ans et 6 mois)
Législature 41e
Prédécesseur Peter Milliken
Successeur Geoff Regan
Biographie
Nom de naissance Andrew James Scheer
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Ottawa (Ontario, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti conservateur
Diplômé de Université d'Ottawa
Université de Regina
Profession Courtier d'assurances
Religion Catholicisme

Andrew James Scheer, né le à Ottawa (Ontario), est un homme politique canadien.

Élu député fédéral de Regina—Qu'Appelle lors des élections de 2004, il occupe le poste de président de la Chambre des communes du Canada de 2011 à 2015 sous le gouvernement de Stephen Harper. Il devient le chef du Parti conservateur du Canada le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et courtier d'assurance[modifier | modifier le code]

Il étudie l'histoire et la politique à l'université d'Ottawa et à l'université de Regina. Alors qu'il est étudiant, il travaille au département de la correspondance du cabinet du chef de l'opposition à Ottawa. Il travaille ensuite pour le député de l'Alliance canadienne Larry Spencer. Avant d'être candidat lors de l'élection de 2004, il est courtier d'assurance à Regina.

Député[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection de 2004, Scheer est élu dans Regina—Qu'Appelle sous la bannière du Parti conservateur du Canada, remportant la victoire sur le député néo-démocrate de longue date, Lorne Nystrom, par 861 votes. Il est réélu lors de l'élection de 2006, défaisant de nouveau Nystrom, cette fois par une marge de 2740 voix, un gain de 318 %. Durant la campagne, Scheer est victime de hackers lorsque son blogue est détourné pour rediriger vers des sites pornographiques.

En avril 2006 Andrew est nommé l'un des trois vice-présidents de la Chambre des communes : il est le plus jeune député à servir dans ce rôle dans toute l'histoire du Commonwealth.

Président de la Chambre[modifier | modifier le code]

Le , il est élu à la présidence de la Chambre des communes et devient à 32 ans le plus jeune président de l'histoire de la Chambre[1].

Il figure à la liste des personnalités interdites de séjour en Russie dans le cadre de la crise ukrainienne, depuis le .

Chef du Parti conservateur du Canada[modifier | modifier le code]

Il faut 13 tours de scrutin pour que Scheer parvienne à obtenir une majorité absolue et battre Maxime Bernier, député fédéral de la circonscription de Beauce. Le nouveau chef des conservateurs remporte le scrutin de justesse avec 50,95 % des voix, et ce, après avoir occupé la deuxième position derrière son rival québécois aux précédents tours.

Prises de position[modifier | modifier le code]

Pendant la course à la direction de son parti, Andrew Scheer réitère son intention d'éliminer la taxe carbone du gouvernement de Justin Trudeau. Pendant la campagne, Andrew Scheer promet également de nommer un ministre québécois à la tête de l'agence Développement économique Canada pour les régions du Québec s'il venait à prendre le pouvoir. Il se prononce également pour la défense du système agriculturel de gestion de l'offre, ce qui explique sa bonne performance au Québec, alors que son opposant Maxime Bernier défend une politique de la demande[2].

En juillet 2008, il critique l'attribution de l'Ordre du Canada au médecin avorteur controversé Henry Morgentaler[3]. Cependant, une fois élu chef du Parti conservateur, il affirme ne pas vouloir rouvrir les débats sur l'avortement et le mariage homosexuel et promet de ne pas changer la législation les autorisant s'il devient Premier ministre.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est actuellement le deuxième plus jeune député aux Communes. Il est marié à Jill Scheer, avec qui il a cinq enfants (Thomas, Grace, Madeline, Henry et Mary). Thomas, l'aîné, est né le . Il est un membre actif de son église et de l’organisation des Chevaliers de Colomb[4].

Le frère cadet de Jill Scheer est le joueur professionnel de football américain Jon Ryan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]