Seamus O'Regan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Seamus O'Regan
Illustration.
Fonctions
Ministre canadien des Services aux Autochtones
En fonction depuis le
(9 mois et 3 jours)
Premier ministre Justin Trudeau
Gouvernement Trudeau
Prédécesseur Jane Philpott
Ministre des Anciens combattants
Ministre associé de la Défense nationale

(1 an, 4 mois et 17 jours)
Premier ministre Justin Trudeau
Gouvernement Trudeau
Prédécesseur Kent Hehr
Successeur Jody Wilson-Raybould
Député à la Chambre des communes
En fonction depuis le
(3 ans, 11 mois et 28 jours)
Élection 19 octobre 2015
Circonscription St. John's-Sud—Mount Pearl
Législature 42e
Prédécesseur Ryan Cleary
Biographie
Nom de naissance Seamus Thomas Harris O'Regan
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Saint-Jean de Terre-Neuve (Terre-Neuve-et-Labrador, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti libéral du Canada
Conjoint Steve Doussis
Diplômé de University College Dublin
Profession Journaliste

Seamus O'Regan, né à Saint-Jean de Terre-Neuve, est un homme politique canadien. Il est actuellement député à la Chambre des communes du Canada, représentant la circonscription de St. John's-Sud—Mount Pearl (Terre-Neuve-et-Labrador) sous la bannière du Parti libéral du Canada depuis les élections fédérales de 2015. Il est ministre des Anciens combattants du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

D'ascendance irlandaise par son père, juge de la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador, il grandit à Happy Valley-Goose Bay où il fait ses première armes en journalisme, alors préadolescent, avec des reportages sur des personnalités locales pour « Anybody Home? » de CBC Radio[1].

Il étudie les sciences politiques l'Université Saint-Francis-Xavier d'Antigonish (N.-É.) et à l'University College Dublin, en Irlande. Il suit ensuite des cours de stratégie marketing à l'INSEAD, une école de commerce internationale française, puis obtient étudie au Darwin College de Cambridge et obtient une maîtrise en philosophie de l'Université de Cambridge, en Angleterre[2].

En 1991, il travaille au cabinet de Jean Charest, alors ministre de l'environnement du Canada, au cabinet d'Edward Roberts, ministre de la Justice de Terre-Neuve-et-Labrador de 1992 à 1999, puis devient rédacteur de discours et conseiller principal de Brian Tobin, Premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador (1996-2000).

Il se lance ensuite dans une carrière journalistique et co-anime durant dix ans l’émission « Canada AM » de CTV Television Network, ce qui lui vaut d'être nommé parmi les « 100 Young Canadians to Watch in the 21st century du journal » Maclean's en 1999. Il annonce son départ de l'émission en 2011 pour devenir correspondant de CTV National News[3]. Il quitte le groupe l'année suivante et devient journaliste indépendant, il intervient également ponctuellement sur CFRB (Toronto) et reçoit le [Quoi ?] d’innovateur médiatique de renom de l'Université Ryerson en 2013. À la même période, il devient vice-président exécutif des communications pour le Groupe de Compagnies Stronach.

Il a également eu de nombreux engagements communautaires et a notamment été ambassadeur du programme Bell Cause pour la cause, qui vise à éliminer la stigmatisation entourant les maladies mentales, et membre de nombreux conseils d'administration comme WWF Canada, Katimavik, Smiling Land ou The Rooms, archives et centre culturel de la province de Terre-Neuve-et-Labrador[4].

Rare député à être ouvertement homosexuel, il s'est marié en juin 2010 avec Steve Doussis, son partenaire de longue date[5].

Politique fédérale[modifier | modifier le code]

Candidat aux les élections fédérales de 2015 pour le Parti libéral du Canada dans St. John's-Sud—Mount Pearl, il reprend la circonscription au député néodémocrate Ryan Cleary, avec un large avant (57 % des suffrages).

En janvier 2016 il annonce entrer dans un programme de désaddictologie afin de se sevrer de l'alcool[6].

Après avoir siégé au sein Comité permanent du Patrimoine canadien et de son sous-comité lié aux programmes et aux procédures, il est nommé ministre des Anciens combattants et ministre associé de la Défense nationale du 28 août 2017[7] au 14 janvier 2019. Depuis cette dernière date, il est ministre des Services aux Autochtones.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix % des voix
     Marek Krol Conservateur +02 029, 4,53 %
     Seamus O'Regan Libéral +25 922, 57,89 %
     (X) Ryan Cleary NPD +16 465, 36,77 %
     Jackson McLean Vert +00365, 0,82 %
Total 44 781 100 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mulcair, Trudeau cross swords in Newfoundland where NDP and Liberals are in battle », CBC News, 20 septembre 2015, consulté le 1er janvier 2018
  2. « Meet Seamus » site officiel, consulté le 1er janvier 2018.
  3. « Seamus O'Regan joining CTV National News as correspondent », CTV News, 8 novembre 2011, consulté le 1er janvier 2018.
  4. Pour les deux derniers paragraphes : [www.veterans.gc.ca/fra/about-us/department-officials/minister « Ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale L’honorable Seamus O’Regan »], biographie sur le site du ministère des Anciens combattants, consulté le 1er janvier 2018.
  5. « CTV anchor Seamus O'Regan to leave Canada AM for CTV National News », The Georgia Straight, 8 novembre 2011, consulté le 1er janvier 2018.
  6. « Liberal MP Seamus O'Regan checks into wellness program seeking 'alcohol free lifestyle », The Globe and Mail, 3 janvier 2016, consulté le 1er janvier 2018.
  7. « Toutes les fonctions » sur le site de la Chambre des communes du Canada, consulté le 29 décembre 2017, consulté le 1er janvier 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]