Fort de Genas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fort de Genas
Image illustrative de l’article Fort de Genas
Description
Type d'ouvrage Fort
Dates de construction 1886-1890
Ceinture fortifiée deuxième ceinture de Lyon
Utilisation
Utilisation actuelle
Propriété actuelle Genas
Garnison 380
Armement de rempart
Armement de flanquement
Organe cuirassé
Modernisation béton spécial
Programme 1900
Dates de restructuration
Tourelles
Casemate de Bourges
Observatoire
Garnison
Programme complémentaire 1908
Coordonnées 45° 43′ 48″ nord, 5° 00′ 51″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort de Genas

Le fort de Genas est un fort construit entre 1886 et 1890 dans la commune de Genas au sud-est de Lyon. Il est l'un des maillons de la deuxième ceinture de Lyon et plus globalement du système Séré de Rivières.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le fort comportait une caserne pour 380 hommes construite en maçonnerie et renforcée par une carapace de béton de deux mètres d'épaisseur. Six plateformes de tir d'artillerie étaient aussi présentes en direction de l'est, les fossés étant défendus par trois coffres de contre-escarpe et une caponnière double à l'entrée du fort. L'entrée était protégée par une grille de 3,4 m de haut et un pont glissant à effacement latéral.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le fort sera presque entièrement détruit par les Allemands en 1944 lors de leur retrait[1].

Utilisation contemporaine[modifier | modifier le code]

Le fort est remblayé et interdit d'accès par la ville de Genas. Seules subsistent les ruines de la maison du gardien à l'entrée et environ 7 bunkers et des débris sont restés après la retraite de l'armée allemande.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Dallemagne (photogr. Georges Fessy), Les défenses de Lyon : enceintes et fortifications, Lyon, Éditions Lyonnaises d'Art et d'Histoire, , 255 p. (ISBN 2-84147-177-2), p. 196 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le fort de Genas », sur fortiffsere.fr (consulté le 27 mars 2012)