Ouvrages de la crête de Pouilley-les-Vignes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ouvrages de la crête de Pouilley
Cour des 4 abris de l'ouvrage no 1.
Cour des 4 abris de l'ouvrage no 1.
Description
Type d'ouvrage ouvrages bétonnés
Dates de construction de 1888 à 1893
Ceinture fortifiée place de Besançon
Utilisation
Utilisation actuelle au XXe siècle, local d'une société de chasse (casemate de l'abri no 1)
Propriété actuelle commune
Garnison
Armement de rempart
Armement de flanquement
Organe cuirassé
Modernisation béton spécial
Protection non
Programme 1900
Dates de restructuration
Tourelles
Casemate de Bourges
Observatoire
Garnison
Programme complémentaire 1908
Coordonnées 47° 16′ 09″ nord, 5° 56′ 41″ ouest

Les quatre ouvrages de la crête de Pouilley-les-Vignes sont des fortifications Séré de Rivières de la fin du XIXe siècle, appartenant à la place fortifiée de Besançon (département du Doubs, région Bourgogne Franche-Comté).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1258, la noblesse comtoise confédérée menée par Jean Ier de Chalon, se soulève contre l’archevêché de Besançon. Jean de Chalon s'empare des terres du Chapitre situées sur la crête de Pouilley (le Mont) et entreprend la construction d'un château-fort. Louis IX, exige une conciliation au cours de laquelle Jean de Chalon reconnait ses torts et fait déconstruire le château l'année suivante.

Suite à la guerre de 1870 et à la création, autour de Besançon, d'un camp retranché dû au capitaine de vaisseau Rolland, une première phase d'amélioration est entreprise dans le cadre du programme Séré de Rivières : Dix neuf positions sont construites ou réaménagées entre 1872 et 1883.

Après la crise de l'obus-torpille, quatre positions supplémentaires sont réalisées dont les ouvrages de la crête de Pouilley-les-Vignes.

Ces fortifications semi permanentes avaient pour objectifs : l'élargissement, à 3 km, du front nord-oust de la place par rapport à la ville ; un meilleur contrôle des deux routes reliant Pouilley-les-Vignes à Gray[Note 1] ainsi que de la voie ferrée Besançon-Gray ; enfin un flanquement amélioré de la batterie du Calvaire située à 3,7 km au nord-est.

Pour son approvisionnement la position de Pouilley dispose d'un magasin à poudre situé à Pirey et relié à la crête par un chemin stratégique.

Les travaux s'étalent de 1888 à 1893 : de 1888 à 1890 pour les abris sous roc et de 1889 à 1893 pour les réduits et batteries. Comme les autres fortifications de la place de Besançon, Pouilley n'a pas à combattu lors des deux guerres mondiales.

Description[modifier | modifier le code]

Quatre positions d'infanterie (numérotées de 1 à 4) sont réparties sur la crête, longue de 1 800 m, au nord-est du bourg de Pouilley-les-Vignes. Chaque position, composée d'un réduit entouré de fossés, est dotée d'un abri-sous-roc[Note 2] situé en dessous d'elle. Quatre batteries d'artillerie positionnées à proximité viennent compléter le système défensif.

Le chemin stratégique venant du bourg atteint la crête à la cote 314. De là un chemin couvert relie les différents ouvrages :

-en partant à gauche, le réduit no 1 et, 150 m plus loin, la batterie no 1 à une position de canon[Note 3] ;

-en partant à droite, la batterie no 2 (quatre positions) puis le réduit no 2 ; en poursuivant on arrive à la batterie no 3 (trois positions) suivie à 150 m du réduit no 3. Peu après le parcours fait une chicane et rejoint en 200 m le réduit no 4.

-en revenant à la chicane, on peut emprunter le chemin stratégique du magasin à poudre de Pirey avec la batterie no 4, à quatre positions, immédiatement sur la gauche.

Visite[modifier | modifier le code]

On peut découvrir librement le site, propriété de la commune, à l'exception de l'abri sous roc no 1 (au sud-ouest de la crête) dont l'accès est grillagé par sécurité[Note 4]. Les positions no 2 et 3 très ruinées et envahies par la végétation, sont peu visibles. Grâce aux travaux effectuées par la municipalité et l'association AVALFORT[1], la position no 4 est la seule visitable en totalité : réduit d'infanterie et son fossé, abri sous roc accessible par des escaliers, emplacement des batteries.

Les abris 1 à 3 ) disposent d'une large cour fermée côté place par un muret. Pour l'abri no 4 plus encaissé, la cour est plus étroite et le chemin qui la surplombe est protégé côté place par un mur défensif.

Le magasin à poudre de Pirey, creusé en 1889, a été acquis par un particulier ; il ne se visite pas.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Dutriez et al., Vauban et ses successeurs en Franche-Comté , Besançon, C.R.D.P., 1981, 248 p. (notice BnFno FRBNF34664251).
  • Robert Dutriez, Besançon ville fortifiée , Besançon, Cêtre, 1981, 291 p.  (ISBN 2-901040-20-9).
  • Philippe Martin, Nicolas Faucherre, Roland Bois, Antoine Oziol et Alain Patrolin, La route des fortifications dans l'est , Éditions du Huitième Jour, coll. « les étoiles de Vauban », 2007, 132 p.  (ISBN 978-2914119832).
  • Guy Le Hallé, Le système Séré de Rivières , Louviers, Ysec éd., 2001, 224 p.  (ISBN 2-84673-008-3).
  • Guy Le Hallé, Histoire des fortifications en Franche-Comté, Amiens, Martelle, 1991, 223 p.  (ISBN 2-87890-009-X).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les routes de Marnay et d'Émagny.
  2. Les 4 abris comportaient 4 casemates chacun.
  3. Non loin de la table d'orientation actuelle.
  4. Un détachement du 19e régiment du Génie militaire a procédé au nettoyage de ce site en juin 2014.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « AVALFORT », sur sites.google.com (consulté le 1er novembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Plaquette de présentation des ouvrages : http://www.pouilleylesvignes.com/assets/files/actualites/Plaquette-batteries-du-mont-pour-site.pdf

Index de la fortification française/ Besançon (place de) http://www.fortiff.be/iff/index.php?page=b95 [archive]

AVALFORT https://sites.google.com/site/avalfort/ [archive]