Fort de Bruley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fort de Bruley
Description
Type d'ouvrage poste d'infanterie, puis fort bétonné
Dates de construction de 1884 à 1885
Ceinture fortifiée place forte de Toul
Utilisation fort de ceinture
Utilisation actuelle à l'abandon
Propriété actuelle État
Garnison environ 100 hommes
Armement de rempart néant
Armement de flanquement néant
Organe cuirassé néant
Modernisation béton spécial non réalisée
Programme 1900
Dates de restructuration 1905-1911
Tourelles 1 tourelle de 75 mm
1 tourelle de mitrail.
Casemate de Bourges une tirant vers le sud
Observatoire ?
Garnison ?
Programme complémentaire 1908 une guérite blindée
Coordonnées 48° 42′ 48″ nord, 5° 50′ 38″ est

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

(Voir situation sur carte : Meurthe-et-Moselle)
Fort de Bruley

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort de Bruley

Le fort de Bruley est un petit fort construit en 1885 à Bruley, près de Toul en France, et modernisé entre 1905 et 1911.

Le fort originel[modifier | modifier le code]

À l'origine, c'est un petit poste défensif qui fut construit pour occuper l'extrémité nord du plateau d'Écrouves. De forme trapézoïdale, l'ensemble comprenait un petit casernement de six chambrées.

La modernisation[modifier | modifier le code]

Programme 1900[modifier | modifier le code]

Garnison et armement en 1914[modifier | modifier le code]

  • 1 compagnie d'infanterie : l'ouvrage disposait de 207 places protégées dans les casemates et 50 places dans le casernement d'origine non modernisé.
  • 95 artilleurs (6e régiment d'artillerie) : outre l'armement sous tourelle, 5 canons revolvers et 5 canons de 12 culasse pour la défense des coffres, et 4 mortiers de 15.

État actuel[modifier | modifier le code]

À l'abandon et en friche, cuirassements absents.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]