Ouvrage du Monceau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ouvrage du Monceau
Image illustrative de l’article Ouvrage du Monceau
Description
Type d'ouvrage ouvrage d'infanterie
Dates de construction de 1889 à 1890
Ceinture fortifiée place fortifiée de Belfort
Utilisation défense d'un intervalle entre deux forts
Utilisation actuelle à l'abandon
Propriété actuelle commune de Valdoie[1]
Garnison une compagnie d'infanterie
Armement de rempart néant (six canons de 90 mm à partir de 1903)
Armement de flanquement néant
Organe cuirassé néant
Modernisation béton spécial non réalisée
Programme 1900
Dates de restructuration non réalisée
Tourelles -
Casemate de Bourges -
Observatoire -
Garnison ?
Programme complémentaire 1908 non réalisé
Coordonnées 47° 40′ 30″ nord, 6° 49′ 57″ est

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

(Voir situation sur carte : Territoire de Belfort)
Ouvrage du Monceau

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ouvrage du Monceau

L'ouvrage du Monceau a été construit entre 1889 et 1890. C'est un ouvrage faisant partie des fortifications de l'Est de la France du type Séré de Rivières. Il fait partie intégrante de la place forte de Belfort. Il est situé au sommet d'une colline appelée le Monceau, à proximité de Valdoie.

Ce fort possède un pont-levis à son entrée. Il était également équipé d’une imposante grille ainsi que d'une porte métallique située 160 cm en retrait de la grille. Ces 160 cm étaient constitués d’un plancher démontable.

Il est important de noter que c'est le seul ouvrage de la place fortifiée de Belfort faisant appel à l'eau pour se défendre : l'eau est présente dans tous ses fossés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. depuis l'arrêté préfectoral du .