Fort de Gondreville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fort de Gondreville
Description
Type d'ouvrage fort à crête unique
Dates de construction de 1883 à 1885
Ceinture fortifiée place forte de Toul
Utilisation fort de ceinture
Utilisation actuelle
Propriété actuelle
Garnison 297 hommes
Armement de rempart
Armement de flanquement 8
Organe cuirassé aucun à l'origine
Modernisation béton spécial -
Programme 1900
Dates de restructuration 1906-1909
Tourelles 1 tourelle de 75 mm,
1 tourelle de mitrail.
Casemate de Bourges une tirant vers le sud-est
Observatoire 2
Garnison 1 cie et 164 artilleurs
Programme complémentaire 1908 -
Coordonnées 48° 40′ 58″ nord, 5° 56′ 18″ est

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

(Voir situation sur carte : Meurthe-et-Moselle)
Fort de Gondreville

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort de Gondreville

Le fort de Gondreville a été construit en 1883 et modernisé entre 1906 et 1909.

C'est le dernier ouvrage construit dans la place forte de Toul selon les préceptes de Séré de Rivières.

Le fort originel[modifier | modifier le code]

Appartenant au système Séré de Rivières, c'est un fort de ceinture de la place forte de Toul.

De forme trapézoïdale, il fut conçu comme une redoute avant de devenir un fort. C'est un ouvrage à crête unique dont le casernement fut construit à fond de fossé.

La modernisation[modifier | modifier le code]

Programme 1900[modifier | modifier le code]

Garnison et armement en 1914[modifier | modifier le code]

  • 1 compagnie d'infanterie (168e régiment d'infanterie) : L'ouvrage disposait de 138 places protégées dans les casemates, 160 places dans le casernement d'origine non modernisé.
  • 164 artilleurs (6e régiment d'artillerie à pied) : Outre l'armement sous tourelle, 5 canons revolvers et 3 canons de 12 culasse pour la défense des coffres, 2 canons de 120 long et 2 mortiers de 15.

État actuel[modifier | modifier le code]

À l'abandon et en friche, il possède encore ses cuirassements.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]