Fort du Risoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fort du Risoux
image illustrative de l’article Fort du Risoux
Description
Type d'ouvrage Fort
Dates de construction 1880-1884
Ceinture fortifiée
Utilisation
Utilisation actuelle
Propriété actuelle Commune des Rousses
Garnison
Armement de rempart
Armement de flanquement
Organe cuirassé
Modernisation béton spécial
Programme 1900
Dates de restructuration
Tourelles
Casemate de Bourges
Observatoire
Garnison
Programme complémentaire 1908
Coordonnées 46° 30′ 35″ nord, 6° 04′ 38″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort du Risoux

Le Fort du Risoux (dénomination Boulanger: Fort Guyot) fut construit entre 1880 et 1884 sur un promontoire de la forêt du Risoux au-dessus du lac des Rousses, Jura.

Construction[modifier | modifier le code]

C'est un fort Séré de Rivières de première génération construit en pierre de taille locale qui ne sera pas modernisé. Il faisait partie du rideau du Jura, destiné à contrer une éventuelle percée allemande par la Suisse. Il est situé à 3 km au nord du fort des Rousses, qu'il surveillait et protégeait.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du Fort du Risoux

Il est déclassé en 1892 et ne jouera aucun rôle militaire. Après la seconde guerre mondiale, le fort a servi jusqu'en juin 1997 pour des entrainements à la manipulation d’explosifs par le centre d'entrainement commando stationné au fort des Rousses. Le fort est sorti du domaine militaire par décret le 1er février 1999[1]. Bien qu'en assez mauvais état et avec de nombreux locaux obturés, la mairie des Rousses, actuel propriétaire, a débloqué des fonds qui ont permis de déboiser les alentours et de restaurer une caponnière double.

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fort du Risoux [1] (nombreuses photos du fort)
  • Article sur la restauration 2006 [2]
  • Carte Wikimap [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :