Chronologie de la France sous Louis XIV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ceci est une chronologie présentant la France sous Louis XIV (1643-1715). À ce sujet, voir également l'article rédigé sur Louis XIV.

Territoire sous règne français et conquêtes de 1552 à 1798

1643[modifier | modifier le code]

1644[modifier | modifier le code]

1645[modifier | modifier le code]

1646[modifier | modifier le code]

Portrait du cardinal Mazarin, 1658-1660.

1647[modifier | modifier le code]

1648[modifier | modifier le code]

  • Banqueroute de l'État.
  • 15 janvier : second lit de justice afin de forcer l'enregistrement d'une collection d'édits fiscaux par le Parlement de Paris. L'avocat général Omer Talon s'insurge contre cette manière de faire.
  • 29 avril : réunion à la chambre Saint-Louis, dans le palais de justice, des magistrats de la Cour des aides, de la Chambre des comptes et du Grand Conseil. Ils sont rejoints par quelques parlementaires à l'appel de Pierre Broussel.
  • 30 avril : publication des termes du renouvellement du droit annuel par le surintendant des Finances Particelli d'Emery. Il était accordé gratuitement au Parlement de Paris alors qu'il était soumis pour les autres cours souveraines à une forte suppression de gages.
  • 13 mai : arrêt d'Union du Parlement de Paris autorisant les délibérations communes des quatre cours souveraines dans la Chambre Saint-Louis.
  • 17 mai : bataille de Zusmarshausen.
  • 23 mai : lettre royale dénonçant l'arrêt de réunion.
  • 30 juin : déclaration des 27 articles rédigée par la Chambre Saint-Louis qui constitue un véritable plan de réforme de l'État. Les parlementaires réclament la révocation des intendants, la diminution de la taille et le retour à l'ancienne perception par les élus et leurs receveurs, le consentement des parlements à la levée de nouveaux impôts, la révocation des traités et fermes d'impôts et l'interdiction d'emprisonner un sujet du roi plus d'un jour sans voir le juge. Ce texte constitue une limite au pouvoir absolu du roi et marque le début de la Fronde parlementaire.
  • 1er juillet : lettre royale ratifiant les propositions de la Chambre Saint-Louis.
  • 7 juillet : révocation du surintendant des Finances Particelli d'Emery. Il est remplacé par le maréchal de Charles de La Porte, duc La Meilleraye (1602-1664).
  • 13 juillet : Mazarin cède sur la révocation des intendants, sauf les six intendants aux frontières, mais ces derniers ne disposent plus que de pouvoirs militaires.
  • 31 juillet : la régente consent aux réforme demandées, notamment habeas corpus et libre enregistrement fiscal.
  • 20 août : bataille de Lens remportée par le prince de Condé sur une forte armée espagnole.
  • 26 août : Mazarin profite de l'euphorie de la victoire de Lens pour faire arrêter le conseiller Pierre Broussel et quelques autres meneurs parlementaires. Des barricades s'élèvent dans Paris, ce qui contraint Mazarin à faire marche arrière.
  • 28 août : libération de Pierre Broussel qui met fin aux émeutes parisiennes.
  • 13 septembre : la cour doit quitter Paris aux mains des Frondeurs
  • 25 septembre - 4 octobre : les conférences de Saint-Germain-en-Laye tentent de rapprocher la cour (conduite à Rueil) et le Parlement.
  • 24 octobre : fin de la Guerre de Trente Ans, l'empereur se résout à signer les traités de Westphalie, son prestige est entamé ; la France accentue sa pression sur l'est grâce à de nouveaux points d'appuis outre frontière et aux droits obtenus en Haute et Basse-Alsace (Strasbourg et Mulhouse mises à part). Les acquis de la Chambre Saint-Louis sont confirmés.
  • Novembre : la cour rentre à Paris ; la régente et Mazarin sont décidés à vaincre la résistance parlementaire.

1649[modifier | modifier le code]

1650[modifier | modifier le code]

1651[modifier | modifier le code]

1652[modifier | modifier le code]

1653[modifier | modifier le code]

1654[modifier | modifier le code]

1655[modifier | modifier le code]

1656[modifier | modifier le code]

1657[modifier | modifier le code]

1658[modifier | modifier le code]

1659[modifier | modifier le code]

1660[modifier | modifier le code]

Louis XIV, par Robert Nanteuil, 1660

1661[modifier | modifier le code]

1662[modifier | modifier le code]

1663[modifier | modifier le code]

1664[modifier | modifier le code]

1665[modifier | modifier le code]

1666[modifier | modifier le code]

1667[modifier | modifier le code]

1668[modifier | modifier le code]

1669[modifier | modifier le code]

1670[modifier | modifier le code]

1671[modifier | modifier le code]

1672[modifier | modifier le code]

1673[modifier | modifier le code]

1674[modifier | modifier le code]

1675[modifier | modifier le code]

1676[modifier | modifier le code]

1677[modifier | modifier le code]

1678[modifier | modifier le code]

  • Richard Simon publie l' Histoire critique du Vieux Testament condamnée comme hérétique.
  • début de la construction de l'Aile du Midi au château de Versailles.
  • Madame de La Fayette publie La Princesse de Clèves.

1679[modifier | modifier le code]

1680[modifier | modifier le code]

1681[modifier | modifier le code]

  • Bossuet publie son Discours sur l'histoire universelle et est nommé évêque de Meaux.
  • 18 mars: début des dragonnades contre les Protestants en Poitou.
  • 28- 30 septembre: Siège, capitulation et annexion de Strasbourg.
  • octobre: Assemblée extraordinaire du Clergé catholique.
  • 23 octobre: Louis XIV à Strasbourg.

1682[modifier | modifier le code]

1683[modifier | modifier le code]

1684[modifier | modifier le code]

  • début des travaux sur l'Eure pour alimenter Versailles en eau.

1685[modifier | modifier le code]

  • début de la construction de l'Aile du Nord du Château de Versailles (jusqu'en 1689).
  • À Paris fondation du Pont-Royal.

1686[modifier | modifier le code]

  • Début de la construction du second Trianon à Versailles (jusqu'en 1689).
  • Fontenelle publie l' Entretien sur la pluralité des mondes.
  • 9 juillet: création de la Ligue d'Augsbourg contre la France.
  • 1er septembre: ambassade de Siam à Versailles.
  • 11 décembre: mort du Grand Condé.

1687[modifier | modifier le code]

1688[modifier | modifier le code]

1689[modifier | modifier le code]

1690[modifier | modifier le code]

1691[modifier | modifier le code]

  • juin- août: Tourville défend les côtes de l'ouest
  • juillet: le Dauphin entre au Conseil des ministres
  • 16 juillet: mort de Louvois

1692[modifier | modifier le code]

1693[modifier | modifier le code]

1694[modifier | modifier le code]

  • 5 mai: Louis XIV accorde des privilèges à ses enfants légitimés
  • juin: Jean Bart est vainqueur en rade du Texel permet l'approvisionnement de la France en blé polonais
  • août: Le maréchal de Luxembourg verrouille la frontière du Nord
  • 5 septembre: Pierre LeMoyne d'Iberville s’empare du fort Nelson au Canada

1695[modifier | modifier le code]

1696[modifier | modifier le code]

1697[modifier | modifier le code]

1698[modifier | modifier le code]

  • juin: Bossuet publie relation sur le quiétisme
  • 19 juillet: traité d'amitié entre la France et la Suède

1699[modifier | modifier le code]

1700[modifier | modifier le code]

1701[modifier | modifier le code]

1702[modifier | modifier le code]

1703[modifier | modifier le code]

  • 16 mai: mort de Charles Perrault
  • 16 mai: le Portugal rejoint les ennemis de la France et de l'Espagne
  • 20 septembre: le maréchal de Villars vainqueur des autrichiens à Höchstädt
  • 8 novembre: le duc de Savoie rejoint les ennemis de la France

1704[modifier | modifier le code]

1705[modifier | modifier le code]

1706[modifier | modifier le code]

1707[modifier | modifier le code]

1708[modifier | modifier le code]

1709[modifier | modifier le code]

1710[modifier | modifier le code]


22 janvier: le Conseil d’État ordonne la démolition de l’abbaye de Port-Royal des Champs[2].

1711[modifier | modifier le code]

  • 13 mars: mort de Nicolas Boileau
  • novembre: Plans de gouvernement... proposés au duc de Bourgogne, nouveau Dauphin, par Fénelon
  • 14 avril: mort du Dauphin, fils de Louis XIV
  • 17 avril: mort de l'empereur Joseph Ier, son frère l'archiduc Charles, prétendant au trône d'Espagne, devient empereur
  • 21 septembre: René Duguay-Trouin s'empare de Rio de Janeiro
  • 8 octobre: préliminaires de paix entre la France et la Grande-Bretagne à Londres

1712[modifier | modifier le code]

  • 29 janvier: début des négociations à Utrecht
  • 18 février: mort du Dauphin, le duc de Bourgogne
  • 8 mars: mort du nouveau Dauphin, le duc de Bretagne.Le duc d'Anjou, futur Louis XV, devient Dauphin. Il n'a que deux ans
  • 10 juin: mort du maréchal de Vendôme
  • 24 juillet: victoire du maréchal de Villars à Denain
  • 22 août: armistice franco-britannique dans les Flandres
  • 5 novembre: Philippe V renonce à ses droits sur la couronne de France
  • 30 décembre: publication de l'ordonnance pour la protection des nègres esclaves dans les îles de l'Amérique.

1713[modifier | modifier le code]

1714[modifier | modifier le code]

  • 4 mai: mort du duc de Berry petit-fils de Louis XIV
  • juillet: Louis XIV autorise ses enfants légitimés à lui succéder
  • 12 septembre:duc de Berwick prend Barcelone
  • 30 décembre: la vallée de Barcelonnette est réunie à la France

1715[modifier | modifier le code]

  • 7 janvier: mort de Fénelon
  • 23 mai: Louis XIV déclare que ses fils légitimés sont assimilés à des princes du sang
  • 10 aout: Louis XIV se plaint d'une douleur a la jambe.ses médecins pensent à une sciatique mais en fait, c'est une gangrène.
  • 1er septembre : Mort de Louis XIV à Versailles

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Lebrun, La puissance et la guerre, Éditions du Seuil, , p. Chronologie.
  2. Augustin Gazier, p. 230 : « Restaient les bâtiments. Après bien des tergiversations, on résolut de les détruire et de n’y pas laisser pierre sur pierre ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • François Bluche, Louis XIV. Librairie Arthème Fayard.1986.
  • Joël Cornette, Chronique du règne de Louis XIV, Paris, Sedes, 1997
  • François Lebrun, La puissance et la guerre, Éditions du Seuil, 1997.