Tout sur ma mère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tout sur ma mère

Titre original Todo sobre mi madre
Réalisation Pedro Almodóvar
Scénario Pedro Almodóvar
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la France France
Genre Drame
Sortie 1999
Durée 101 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tout sur ma mère (Todo sobre mi madre) est un film franco-espagnol réalisé par Pedro Almodóvar et sorti en 1999.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pour les dix-sept ans de son fils unique Esteban, Manuela l'emmène au théâtre voir Huma Rojo, son actrice préférée, dans la pièce Un tramway nommé Désir. Mais la soirée vire au cauchemar : cherchant à obtenir un autographe de la vedette, Esteban est mortellement renversé par une voiture sous les yeux de sa mère qui ne peut rien faire.

Infirmière à Madrid et coordinatrice des dons d'organes, Manuela accepte, malgré sa tristesse, que le cœur de son enfant soit transplanté sur un inconnu, qu'elle observe furtivement. Elle se demande ensuite quel est le but de sa vie. Très vite, elle démissionne et part pour Barcelone, ville qu'elle avait quittée 17 ans plus tôt, enceinte et seule. Elle se donne alors deux objectifs : retrouver le père d'Esteban (un transsexuel qui porte le même prénom que son fils mais se fait appeler Lola pour se prostituer), et obtenir l'autographe d'Huma qui joue sa pièce à Barcelone.

Manuela retourne donc sur l'ancien lieu de travail de Lola pour la rencontrer, en vain. Elle y retrouve néanmoins Agrado, une amie transsexuelle et prostituée. Celle-ci lui apprend que Lola était très déprimée depuis le départ inexpliqué de Manuela et qu'elle avait ensuite découvert qu'elle était atteinte du sida. Agrado l'avait hébergée pendant un temps jusqu'à ce que Lola lui vole tout ce qu'elle possédait de plus cher afin de s'enfuir.

Très vite, Manuela souhaite commencer une nouvelle vie à Barcelone, tout en continuant à chercher Lola. Agrado la conduit alors à la seule personne qui pouvait la renseigner, Rosa, une jeune religieuse qui est la dernière à avoir vu Lola. Apprenant que Manuela cherche du travail, Rosa propose cette dernière à sa mère comme garde-malade de son père qui a perdu la raison, mais l'ex-infirmière décline l'offre temporairement car elle souhaite d'abord retrouver Lola et Huma. Le soir même, Manuela décide d'assister à la pièce Un tramway nommé Désir. Se rendant dans les coulisses du théâtre avant la représentation, Manuela rend service à Huma Rojo, dont l'assistante Nina est alors absente. Ayant déjà joué le rôle de Stella lorsqu'elle était plus jeune, Manuela remplace Nina au pied levé sur scène, avec succès. Elle avoue ensuite à Huma les raisons de sa venue et la vedette lui rédige alors un autographe posthume pour Esteban. Très vite, un lien s'installe entre les deux femmes qui se voient désormais comme des amies.

Hébergée chez Manuela, Rosa découvre coup sur coup qu'elle est enceinte de Lola et qu'elle est séropositive à son tour. Elle s'inquiète alors pour la santé de l'enfant qu'elle porte. Suite à des complications lors de l'accouchement, Rosa meurt peu après avoir annoncé vouloir appeler son fils Esteban, lequel naît en bonne santé. Aux obsèques de Rosa, Manuela retrouve enfin Lola (Toni Cantó) et lui apprend qu'il a deux fils. Lola comprend alors que Manuela avait quitté Barcelone avec son fils 17 ans plus tôt. Ayant moins d'un an à vivre à cause de l'avancée de sa maladie, Lola exprime le souhait de connaître le petit Esteban avant de mourir. Mais Manuela décide de repartir pour Madrid avec le jeune Esteban et de l'élever comme son propre fils. Pour elle, qui fuit à nouveau Barcelone, c'est une nouvelle vie qui commence.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Chansons par ordre d'apparition dans le film :

Titres
1. Soy Manuela
2. No me gusta que escribas sobre mi
3. All about Eve
4. Gorrión
5. Le faltaba la mitad
6. La mecánica del transplante
7. Tras el corazón de mi hijo
8. Tajabone
9. Todo sobre mi madre
10. Igualita que Eva Harrington
11. Dedicatoria
12. ¿Qué edad tiene usted?
13. Coral para mi pequeño y lejano pueblo
14. Ensayo de un teatro desocupado
15. Otra vez huyendo y sin despedirme

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Almodóvar a dédié Tout sur ma mère à Bette Davis, Gena Rowlands, Romy Schneider et sa propre mère, Francisca Caballero (1916-1999).

Le titre du film est une référence à Ève (All About Eve en version originale, soit « Tout sur Ève ») de Joseph L. Mankiewicz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]