Tu ne tueras point (film, 1988)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tu ne tueras point.

Tu ne tueras point (Krótki film o zabijaniu) est un film polonais réalisé par Krzysztof Kieslowski, sorti en 1988.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Varsovie, sous un soleil d’hiver, dans les années 80. Jacek Łazar, jeune homme de 21 ans venant de la campagne, erre sans but dans la ville, désœuvré et semblant chercher les ennuis. Waldemar Rekowski, quadragénaire peu sympathique, s’apprête à commencer sa journée de chauffeur de taxi. Piotr Balicki, jeune avocat idéaliste, passe son examen final pour entrer au barreau.

Piotr ayant réussi son examen d’entrée rejoint sa jolie compagne dans un café bourgeois où Jacek, après avoir pris un café, se livre à un étrange manège. Waldemar rejoint la station de taxi devant le café. Leur rencontre va définitivement changer le cours de leur existence.

Jacek monte dans le taxi de Waldemar et lui indique une destination isolée. Arrivé sur les bords deserté d'un fleuve, il l’assassine sauvagement, tout d’abord en essayant vainement de l’étrangler avec une corde, puis en le frappant à coup de cric. Waldemar agonisant, il l’achève à coup de pierre avant de le jeter à l’eau. Jacek se rend alors chez son « amie » en lui annonçant qu’à présent il possédait un véhicule pour l’emmener où elle le souhaiterait comme elle le répétait souvent.

(Ellipse)

Malgré la brillante plaidoirie de Piotr, Jacek est condamné à mort pour ce crime odieux. Piotr assistera à la l’exécution par pendaison de Jacek. Piotr est intrigué par le détachement total de Jacek et qui visiblement ne semble pas capable d’éprouver de remords : il l’interpelle alors qu’on le raccompagne en prison mais ne trouve pas les mots. Ce sera suffisant pour que Jacek, lors de leur dernier entretien le jour de l’exécution, s’ouvre enfin et lui révèle sa cassure. Sa petite sœur adorée a été écrasée par un de ses meilleurs amis avec qui il avait bu tout l’après-midi. On comprend alors que cette fuite en avant n’est que l’expression de sa culpabilité. C’est sous la contrainte de plusieurs policiers que Jacek, se débattant, sera exécuté dans une violence qui nous ramène forcément à celle de son meurtre.

La question de la peine de mort est alors soulevée ce qui donne un éclairage inattendu à ce film beaucoup plus profond et fort qu’il ne le laissait présager.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Ce film est une adaptation cinéma d'1H24 de la cinquième partie du Décalogue (Le Décalogue).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]