Un homme et une femme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un homme et une femme est un film français réalisé par Claude Lelouch et sorti en 1966.

Claude Lelouch y est réalisateur, coscénariste, producteur, et directeur de la photographie.

Claude Lelouch réalisa une suite en 1986 : Un homme et une femme : Vingt ans déjà. Le film a eu un énorme impact international[réf. nécessaire]. Par exemple, il éblouit Charles Bremner, correspondant du Times, qui quitte l'Australie et s'installe en France[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un homme et une femme, tous deux veufs inconsolables, se rencontrent, se croisent et finissent par s'aimer d'un amour fulgurant et passionné.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Oscar[modifier | modifier le code]

Golden Globe[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • En 1965, Claude Lelouch réalisa Les Grands Moments qui fut un échec. « Quand ça va mal, dit-il, je vais à Deauville. C'était le 13 septembre... je marchais donc sur la plage et très loin – il faisait très mauvais ce jour-là – j'ai vu une femme qui marchait aussi. De très loin, elle semblait très très belle. Et il y avait une petite fille qui jouait à côté d'elle. J'essayais de me rapprocher de cette dame... et tout en me rapprochant j'essayais de trouver une explication... Les idées venaient comme ça, et, tout en marchant, j'écrivais l'histoire d'Un homme et une femme... »[3]
  • Lelouch se cite lui-même avec humour en 1973 dans La bonne année, rappelant au cours d'un réveillon-jeu de massacre ce qu'avaient reproché à Un homme et une femme certains critiques. On voit également des images du film à l'écran.
  • Une scène de Confidences pour confidences de Pascal Thomas, sorti en 1979, montre Claude Lelouch à Deauville en train de tourner sur la plage et empruntant la chienne de l'héroïne, Brigitte Roussel. Cela donne lieu à un amusant développement du scénario, toute la famille Roussel (animal compris) allant assister à la projection du film en salle, ce qui vaut de voir à l'écran les retrouvailles des personnages principaux.
  • En 2011, les Frères Polish signent For Lovers Only qui s'inspire du film de Lelouch, tout en lui rendant hommage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agence France Presse, « La Française vue par les étrangers : elle a tout pour elle » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), France 24, 8 mars 2010. Consulté le 28 avril 2013 — La Française intimide énormément, surtout les Européennes du nord et reste très enviée, jouant sur les deux tableaux : c'est une femme classique, latine, qui travaille, ajoute Charles Bremner, qui a quitté l'Australie de son enfance à 18 ans pour la France, ébloui par "un Homme et une Femme" de Claude Lelouch.
  2. « Pierre Barouh sur IMDB » (consulté le 23 janvier 2009)
  3. Bonus du DVD "Un homme et une femme"

Liens externes[modifier | modifier le code]