Raisin de table

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grappe de chasselas B.

Le raisin de table est la désignation du raisin qui est exclusivement destiné à la consommation saisonnière comme fruit de bouche, par opposition au raisin de cuve, cépages utilisés en viticulture pour l'élaboration de vins par fermentation alcoolique.

Les variétés de raisin de table sont plus charnues que les variétés de raisin de cuve qui elles, sont plus juteuses.

Historique[modifier | modifier le code]

Le raisin de table est issu des espèces Vitis vinifera originaire d'Europe ou Vitis labrusca d'Amérique du nord. Il constitue très probablement la première utilisation de la vigne par l'homme avant la découverte des processus de vinification 3000 ans av. J.-C. en Égypte et Phénicie.

Variétés de raisin de table[modifier | modifier le code]

Alphonse-lavallée[modifier | modifier le code]

L'alphonse-lavallée est un cépage rouge français dont l'origine est peu connue. Il est probablement issu d'un semis[1]. Il a été multiplié par un pépiniériste viticole vers Orléans et nommé en l'honneur d'Alphonse Lavallée, président de la société d'arboriculture fruitière, fils d'un autre Alphonse Lavallée.

En France, sa culture a connu un maximum à la fin des années 1970 avec 5255 ha, mais la concurrence d'autres cépages plus à la mode a fait chuter les surfaces à 2800 ha en 1994[1]. En Europe, il est présent en Italie sur 1000 ha, au Portugal sur 800 ha ou en Roumanie sur 300 ha. En Amérique, on le rencontre aux États-Unis pour 2700 ha en Californie, au Chili pour 3480 ha ou en Argentine pour 900 ha. En Afrique, il est présent de l'Afrique du sud (850 ha) au Maroc. (380 ha) En Asie, il est cité en Israël (600 ha) et en Turquie[2].

Cardinal[modifier | modifier le code]

Le cardinal est un cépage noir de raisin de table connu sous la dénomination CAR. Il est, à l'origine, un croisement entre le Flame pinot gris et le Alphonse Lavallée très connu. Il provient de Californie et a été obtenu en 1939 par Elmer Snyder.

Comparaison des variétés Alphonse Lavallée et Cardinal[modifier | modifier le code]

grape: left Cardinal, right Lavallée

À droite une grappe d'Alphonse Lavallée (réduite en largeur lors d'une vendange en vert). Très gros grains couleur plus rose-mauve et moins précoces. Goût sucré sans plus.

À gauche une grappe de Cardinal (réduite en hauteur lors d'une vendange en vert). Gros grains plus noirs et plus matures. Goût très sucré et légèrement musqué.

Le Cardinal, plus sucré, peut être considéré comme meilleur au goût, ce qui explique la baisse de production de l'Alphonse Lavallée.

Chasselas[modifier | modifier le code]

Le chasselas est un cépage blanc. Dans le canton suisse de Valais, il est connu sous le nom de fendant en raison de ses grains qui se fendent sous la dent. En Allemagne, il est connu sous le nom de Gutedel. En France, c'est le chasselas de Moissac qui est le plus renommé, celui-ci bénéficie de l'appellation d'origine contrôlée depuis 1971. Il existe également le chasselas doré de Thomery qui, grâce à un mode de conservation original, peut être consommé de Noël à avril.

Le chasselas est cultivé dans de nombreux vignobles européens, principalement comme raisin de table. On peut en obtenir un vin sec et léger, de couleur jaune clair, parfois perlant (c'est-à-dire très légèrement pétillant). En Suisse, le chasselas fut pendant de nombreuses années le principal cépage cultivé. Il est apprécié à l'apéritif ou pour accompagner les mets au fromage typiquement suisses, tels que la fondue ou la raclette.

Articles détaillés : Chasselas de Moissac et Chasselas de Thomery.

Dattier de Beyrouth[modifier | modifier le code]

Le dattier de Beyrouth est un cépage de raisin de table blanc muscat. Il est très cultivé dans le monde pour la production de raisins frais et il est très recherché sur le marché européen.

Frankental[modifier | modifier le code]

Le frankenthal, encore appelé chasselas de Jérusalem, trollinger, ou gros bleu, ou prince Albert, est un cépage allemand proche du chasselas noir cultivé dans région de Palatinat. Il tient son nom de la ville de Frankenthal. Il a été cultivé entre 1840 et 1940 en France dans la région de Thomery près de Fontainebleau en alternative au chasselas de Thomery[3].

Italia[modifier | modifier le code]

L'italia est un cépage de raisin blanc italien résultat du croisement entre le bicane et le muscat de Hambourg. Il a été obtenu en Italie en 1911 par Luigi et Alberto Pirovano de Vaprio d'Adda. Il a comme synonyme : idéal, pirovano 65 et rubi pour le rose.

Madeleine royale[modifier | modifier le code]

La madeleine royale est un cépage français de raisins blancs. C'est une obtention de Moreau-Robert vers 1845. L'origine génétique est verifié et ce serait un semis du chasselas. Le cépage est autorisé en Grande-Bretagne et en Belgique. Elle est cultivée un peu en Argentine, Autriche et en France. Le cépage Madeleine Angevine est issu d'un croisement précoce de Malingre x Madeleine royale

Mireille[modifier | modifier le code]

Le mireille est un cépage de raisin de table blanc muscat issu d'un croisement entre l'Italia et la Perle de Csaba.

C'est le raisin muscat blanc le plus précoce.

Muscat de Hambourg[modifier | modifier le code]

Le muscat de Hambourg est un cépage noir muscat. Il serait, selon l’Italien Pirovano, un croisement de muscat d'Alexandrie et de frankenthal. Cette hypothèse demande une vérification génétique parce qu'on ignore l’origine exacte.

Article détaillé : Muscat du Ventoux.

Ora[modifier | modifier le code]

L'Ora B est un cépage de raisin de table blanc très précoce obtenu par l'INRA de Montpellier[4].

Pizzutello de Tivoli[modifier | modifier le code]

Ce raisin cultivé à Tivoli et ses environs dans le Latium en Italie est une variété locale de raisin appelée pizzutello ou raisin en corne[5] ainsi que Dito di donna signifiant « doigt de femme[6] ». C'est un raisin blanc ou noir (violacé clair) dont la grappe présente une forme de corne, avec des grains allongés ellipsoïdaux croquants, et particulièrement résistants au transport.

Article détaillé : Pizzutello.

Perle de Csaba[modifier | modifier le code]

La perle de Csaba est un cépage blanc précoce. Les grappes, de petites à moyennes, sont compactes avec des baies possédant une pellicule fine ou légèrement épaisse et une pulpe juteuse.

Perlette ou perlette sans pépins[modifier | modifier le code]

La perlette ou « perlette sans pépins » est un cépage blanc précoce formant de grosses grappes de grains ronds de taille moyenne et sans pépin.

Sultanine[modifier | modifier le code]

La sultanine est un cépage blanc très cultivé dans le monde pour la production de raisins frais et la préparation de raisins secs. Les raisins sont agréables à consommer à l’état frais puisqu’ils n’ont pas de pépins. La vraie destination est le séchage des baies. Ils sont faciles à stocker à l’état sec et aisément transportables. L'origine de la sultanine pourrait être l'Afghanistan. En pachto, le mot kismish (voir synonymes) signifie raisin à sécher.

Le premier producteur mondial est la Turquie avec une superficie cultivée estimée à 120 000 hectares. Aux États-Unis, le cépage est commercialisé sous le nom de Thompson Seedless. William Thompson fut le premier à cultiver le sultanine commercialement près de Yuba City. En 2000, 97 % de la superficie destinée aux cépages de table était réservée au Thompson Seedless. Le résultat est souvent appelé raisin ou Golden raisin. Les autres grands producteurs sont l'Iran (50 000 hectares), la Grèce (25 000 hectares), l'Afghanistan (20 000 hectares), le Chili, l'Australie, la Syrie, la Chine, l'Irak et l'Afrique du Sud. Pierre Galet estime la superficie mondiale planté à 438 000 hectares, ce qui place la sultanine comme premier cépage cultivé dans le monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, édition du Ministère de l'Agriculture et de la pêche, 1994.
  2. Guide des cépages, 300 cépages et leurs vins, Ambrosi, Dettweiler-Münch, Rühl, Schmid et Schuman, éditions ULMER, 1997. (ISBN 2-84138-059-9)
  3. La Culture du chasselas à Thomery par Rose Charmeux, éditions Victor Masson et fils, Paris, 1863, pp.6-7
  4. fiche cépage Ora B sur Pl@ntGrape
  5. (it) Il pizzutello sur le site www.tibursuperbum.it
  6. (en) Agrobiodiversity Conservation par Nigel Maxted, éd. CABI, 2012, (ISBN 9781845938512), p.168