Grolleau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grolleau N
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le grolleau est un cépage de France de raisins noirs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le grolleau est un cépage de vigne assez peu répandu en France.

En France, sa culture est en régression : 2.201 hectares en 2004 contre 11.400 en 1958. Elle est surtout concentrée dans la vallée de la Loire.

Le grolleau gris est un peu cultivé en Maine-et-Loire, dans la Vendée et la Loire-Atlantique. Le grolleau blanc, quant à lui, a été signalé dans l'aire d'appellation des Coteaux-du-Layon.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau duveteux blanc à liseré carminé.
  • Jeune feuilles aranéeuses, très bronzées
  • Feuilles adultes, entière ou à 3 lobes (rarement à 5 lobes) avec un sinus pétiolaire en lyre étroite (parfois fermée), dents ogivales, moyennes, un limbe légèrement pubescent.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de deuxième époque: 20 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont assez grosses et les baies sont de taille moyenne. La grappe est tronconique, ailée. Le cépage est vigoureux et il doit être taillé court. Il est sensible à l’excoriose, à la pourriture pédonculaire et le court-noué.

C'est un cépage productif (rendement compris entre 80 et 120 hectolitres à l'hectare). Ses vins sont légers et peu alcooliques. Souvent vinifié en rosé, le grolleau a été classé recommandé dans la vallée de la Loire et le Sud-Ouest.

Cinq clones ont été agréés. Ils portent les numéros 226, 228, 364, 365 et 366

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le grolleau est connu sous les noms Bourdalès, Gamay groslot, Grolleau de Cinq-Mars, Grolleau de Tourraine, Grolleau de Tours, Groslot, Moinard, Pineau de Saumur, Plant boisnard, Plant mini

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-0123633-18

Sur les autres projets Wikimedia :