Madeleine Angevine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Madeleine Angevine
Madeleine Angevine
Caractéristiques phénologiques
Débourrement ...
Floraison ...
Véraison ...
Maturité 15 - 20 jours avant le chasselas.
Caractéristiques culturales
Port ...
Vigueur ...
Fertilité ...
Taille et mode
de conduite
...
Productivité ...
Exigences culturales
Climatique ...
Pédologique ...
Potentiel œnologique
Alcoolique ...
Aromatique ...

La madeleine angevine est un cépage de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le cépage est d’origine française. L'origine génétique n’est pas vérifiée mais ce serait un croisement des cépages Madeleine royale x Précoce de Malingre réalisé en 1857.

Moreau-Robert commercialisa les plants à partir de 1863. Il présenta cette variété comme la plus précoce. La Madeleine Angevine a été souvent utilisée par les hybrideurs pour obtenir des cépages précoces.

La Madeleine Angevine a servi de géniteurs pour les variétés Comtessa, Forta, Noblessa, Perle de Czabah, Reichensteiner et Siegerrebe.

La Madeleine Angevine Oberlin est un semis de madeleine angevine réalisé par Oberlin.

Son nom vient en référence à la maturité relativement précoce à la Sainte Madeleine le 22 juillet.

Elle est autorisée en Belgique dans l'AOC Côtes de Sambre et Meuse[1].

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau cotonneux blanc à liseré carminé.
  • Jeunes feuilles duveteuses, blanc jaunâtre.
  • Feuilles adultes, à 5 lobes, avec des sinus latéraux à fonds concaves, un sinus pétiolaire en lyre ouverte, des dents ogivales, moyennes, un limbe aranéeux - pubescent.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de première époque précoce : 15 à 20 jours avant le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont petites à moyennes et les baies sont de taille grosse. La grappe est cylindrique et compacte.

Synonymes[modifier | modifier le code]

La madeleine angevine est connue sous les noms de chasselas de Talhouet, korai magda, maddalena angevina, madlen anževin, magdalenka skora, magdalina anzhuiskaya, margitszölö, petrovskii

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-01-236331-8

Articles connexes[modifier | modifier le code]