Précoce de Malingre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précoce de Malingre B
Précoce de Malingre
Grappe de Précoce de Malingre
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le précoce de Malingre est un cépage français de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le cépage est une obtention d'un jardinier des environs de Paris nommé Malingre vers 1840. L'origine génétique est inconnu mais ce serait un semis de pépins.

Il est peu cultivé en Belgique, Chine, Allemagne, France, Canada, Autriche et en Europe centrale.

Le cépage madeleine angevine est issu d'un croisement précoce de Malingre x madeleine royale

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau légèrement duveteux à liseré faiblement carminé.
  • Jeunes feuilles aranéeuses, vert jaunâtre.
  • Feuilles adultes, à 5 lobes avec des sinus supérieurs en lyre à fonds aigus, un sinus pétiolaire en lyre, des dents anguleuses, étroites, en deux séries, un limbe glabre.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est précoce: 10 jours avant le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est cylindro-conique, lâche. Les raisins sont de saveur simple. Il est sensible au mildiou et à la pourriture grise.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le précoce de Malingre est connu sous les noms de chasselas de tramontaner, early malingre, früher Malingre, Früher gelber Malinger, frühreifender Malingre, hodvapne, korai Malingre, Madeleine blanche de Malingre, malenga, malingrovo rané, malngr prekos, malengr ranii, prakosa, précoce blanc, precos blan; prekos de Malengr, seyanets Malengra

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-01-236331-8
  • Walter Hillebrand, Heinz Lott, Franz Pfaff: Taschenbuch der Rebsorten, Fachverlag Dr. Fraund GmbH Mainz, 13. édition 2003. ISBN 3-921156-53-X

Sur les autres projets Wikimedia :