Pinot blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pinot Blanc B
Pinot blanc
Pinot blanc
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le pinot blanc est un cépage de raisins blancs à jus blanc.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Il fait partie de la famille des pinots et il est la variété blanche du pinot noir.

On distingue au moins trois variations du pinot blanc :

  • le pinot blanc vrai, isolé par Victor Pulliat et Camuzet en Bourgogne
  • le pinot blanc d'Alsace, sélectionné par Christian Oberlin
  • le pinot blanc précoce, obtenu en Allemagne par Carl Bronner

Souvent associé à l'Auxerrois dans l’AOC Alsace, il est alors vendu sous l’étiquette klevner (ou clevner) ou pinot ou encore sous l'appellation Crémant d'Alsace. Ces deux cépages voisins, mais ampélographiquement distincts, donnent ensemble des vins d’une qualité constante, bien équilibrés, discrètement fruités et d’une agréable souplesse. Il est également présent (de manière anecdotique) en Champagne, où il figure dans l'encépagement autorisé pour l'AOC champagne. En France, la culture du pinot blanc est en extension passant à 1 396 hectares en 1999.

En Italie, il est classé cépage d'appoint en DOC Alto Adige, Breganze, Castel del Monte, Colli Berici, Colli Bolognesi, Colli del Trasimeno, Colli dell'Etruria Centrale, Colli di Conegliano, Colli di Faenza, Colli di Scandiano e di Canossa, Colli Orientali del Friuli, Collio Goriziano, Contea di Sclafani, Franciacorta, Friuli Annia, Friuli Aquileia, Friuli Grave, Friuli Isonzo, Friuli Latisana, Garda, Garda Colli Mantovani, Lison Pramaggiore, Vini del Molise, Montello e Colli Asolani, Vini del Piave, Piemonte, Recioto di Soave, Salice Salentino, Soave, Terlano, Terre di Franciacorta, Trentino, Trento, Valdadige et Valdichiana. Il est recommandé en 43 provinces et autorisé dans 23 provinces. En Italie, le pinot blanc couvre 6 800 hectares.

Il est cultivé en Allemagne (3 335 hectares en 2005), en Autriche (1 920 hectares), en Tchéquie et en Slovaquie.

Aux États-Unis, le pinot a été souvent confondu avec le melon, erreur découverte vers les années 1985. Des petites plantations sont connues en Suisse, au Luxembourg, au Canada et en Afrique du Sud. Au niveau mondial, il couvre plus ou moins 15 000 hectares.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de première époque : 0 - 5 jours après le chasselas. Il est de maturité moins précoce que l'auxerrois.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes et les baies du pinot blanc sont petites. La grappe est compacte et cylindrique. Le cépage est de moyenne vigueur. Il est peu fertile. Ce cépage est bien adapté aux zones septentrionales.

En matériel certifié, les clones 54 et 55 ont été agréés.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le pinot blanc est connu sous les noms de klevner (à ne pas confondre avec le klevener qui est un traminer), pinot bianco, pinot branco, rulandsky bile, rulandské biele, weißer Burgunder, Weißburgunder

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-01-236331-8