Macabeu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Macabeu B
Macabeu
Caractéristiques phénologiques
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité tardive
Caractéristiques culturales
Port érigé
Vigueur Bonne
Taille et mode
de conduite
taille courte
Productivité forte
Exigences culturales
Climatique méditerranéen
Pédologique sol bien drainé

Le macabeu B[1] est un cépage blanc espagnol de raisin de cuve.

Origine[modifier | modifier le code]

Il pourrait être originaire d'Aragon[a 1] ou de Catalogne[b 1].

Pour la viticulture en Espagne, il est beaucoup cultivé dans le vignoble de Catalogne et celui d'Aragon, notamment pour la production du cava (vin effervescent).

Concernant la viticulture en France, on le rencontre dans le vignoble du Languedoc-Roussillon, où il participe notamment aux vins doux naturels comme le rivesaltes et le maury.

Synonymie[modifier | modifier le code]

Des variantes orthographiques existent : macaban, macabeu, maccabeu, macabeo, maccabeo, maccabeou, makkobeo. Il peut aussi porter les noms alcanol, alcanon blanca de Daroca, charas, blanc, forcalla, gredelin, lardot, listan andaluschii, listan andaluzkii, lloza, malvoisie, provençal, queue de renard, rossan, subirat, tokay, ugni blanc, verdigell, viuna, viura ou xarello[2].

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

Le bourgeonnement est cotonneux à bordure rouge et les jeunes feuilles sont jaunes, très bullées et pubescentes.

Le rameau herbacé présente des entre-nœuds aplatis et striés.

Les feuilles adultes sont grandes et quinquelobées. Le sinus pétiolaire en lyre est fermé à faiblement ouvert. Le limbe est vert clair, luisant, à la bordure involutée. La face inférieure est velue avec des poils dressés sur les nervures.

Les grappes sont très grosses et les baies sont moyennes à grosses, sphériques, jaune doré à maturité. La chair est juteuse et la pellicule fine.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

Culturales[modifier | modifier le code]

Le macabeu est très vigoureux, à port érigé et productif. Pour limiter sa production, il est important de le tailler court. Sa pousse rapide le rend sensible au vent (casse des jeunes rameaux).

Il craint les terrains frais et l'humidité stagnante. Il craint aussi la sécheresse : il le manifeste alors par du folletage et une défeuillaison précoce.

Il est sensible aux maladies cryptogamiques : oïdium et pourriture grise, surtout en terrain fertile. Il craint également les acariens et la nécrose bactérienne.

Technologiques[modifier | modifier le code]

Le macabeu peut être utilisé pour l'élaboration de vin blanc sec. C'est un produit fin et vif, mais qui est peu expressif et ne se conserve pas longtemps. Utilisé comme base de vin effervescent, il donne une bonne finesse de bulle et un arôme délicat.

Vinifié en vin doux naturel, il présente une bonne capacité à accumuler les sucres et donne une produit jaune paille et peu acide.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ambrosi, Dettweiler-Münch, Rühl, Schmid et Schuman, Guide des cépages, 300 cépages et leurs vins, ULMER,‎ 1997, 320 p. (ISBN 2-84138-059-9), p. 159
  1. p. 159
  • ENTAV - INRA - ENSAM - ONIVINS, Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, ENTAV et Ministère de l'Agriculture et de la pêche,‎ 1995 (ISBN 2-9509682-0-1)
  1. p. 161


Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Code d'identification des cépages préconisé par le World Information and Early Warning System », Site vivc.de (Vitis International Variety Catalogue) (consulté le 3 mars 2011)
  2. « Viura », Site vivc.de (Vitis International Variety Catalogue) (consulté le 3 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]