Cowboys et Envahisseurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Cowboys & Aliens (groupe de stoner rock).

Cowboys et Envahisseurs

Titre québécois Cowboys et Aliens
Titre original Cowboys and Aliens
Réalisation Jon Favreau
Scénario Roberto Orci
Alex Kurtzman
Damon Lindelof
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
DreamWorks SKG
Reliance Big Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre western de science-fiction
Sortie 2011
Durée 118 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cowboys et Envahisseurs ou Cowboys et Aliens au Québec (Cowboys and Aliens) est un western de science-fiction américain réalisé par Jon Favreau, sorti en 2011.

Ce film est adapté d'un roman graphique éponyme de Scott Mitchell Rosenberg.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Arizona, 1873. Un homme amnésique se réveille dans le désert (Daniel Craig), blessé, sans nom et avec un bracelet étrange au poignet. Après avoir éliminé trois hommes sur le point de le tuer, il erre dans la petite ville d'Absalom, où le prêcheur local, Meacham (Clancy Brown), soigne sa blessure. Peu après, l'homme sans nom brutalise Percy Dolarhyde (Paul Dano), un ivrogne qui terrorisait la population. Dans un bar, le shérif Taggart (Keith Carradine) le reconnaît alors comme étant Jake Lonergan, un bandit recherché, et l'arrête. Jake tente de s'échapper mais une mystérieuse femme nommée Ella Swenson (Olivia Wilde) l'assomme pour le livrer aux autorités. Le colonel Woodrow Dolarhyde (Harrison Ford) arrive en ville avec ses hommes et exige que son fils Percy soit libéré. Il veut également la peau de Jake, avec qui il a un compte à régler. Mais des vaisseaux lumineux commencent à attaquer la ville, et Percy, le shérif Taggart et de nombreux habitants sont enlevés. À l'aide de son mystérieux bracelet à son poignet, Jake abat un des engins volants. L'occupant du vaisseau, une créature monstrueuse, s'échappe dans le désert.

Une expédition composée en partie de Dolarhyde, son homme de main Nat (Adam Beach), Meacham, Ella, du petit-fils du shérif, Emmett (Noah Ringer), et de Doc (Sam Rockwell) se monte alors pour suivre le monstre. Jake, de son côté, se rend à une maison abandonnée et, dans un flashback, se rappelle y avoir habité avec sa femme, Alice. Jake retourne rejoindre la troupe qui passe bientôt la nuit dans un mystérieux bateau abandonné au milieu du désert. La créature, qui s'y cachait, tue alors le prêcheur Meacham. Le lendemain, l’expédition est attaquée par l'ancien gang de Jake. Alors qu'ils tentent de fuir les bandits, Dolarhyde et les autres sont une nouvelle fois attaqués par les vaisseaux extraterrestres qui tentent de saisir de nouvelles proies. Ella, mortellement blessé, meurt dans les bras de Jake.

Après l'attaque, les Apaches capturent le groupe, accusant les hommes de Dolarhyde d'avoir attiré les démons. Au moment de leur exécution, Ella revient mystérieusement à la vie une fois son corps jeté dans le feu. Ella est en réalité une créature non-humaine qui s'est rendue sur la Terre pour combattre les Envahisseurs, de redoutables monstres recherchant de l'or dans les profondeurs de l'Arizona. La jeune femme tente de réunir les deux clans pour arrêter les monstres avant qu'ils n'exterminent toute vie sur la planète. Après avoir pris une boisson hallucinogène offerte par les Apaches, Jake se remémore la mort de sa femme Alice par les Envahisseurs, et s'être échappé du vaisseau-mère en s'emparant de l'arme qu'il porte à son poignet.

Les Indiens et les hommes de Dolarhyde s'unissent pour faire face aux Envahisseurs, tandis que Jake retourne à son gang et persuade ses anciens collègues de se joindre au combat. Alors que la bataille au dehors fait rage et que beaucoup d'hommes sont tués, Jake et Ella libèrent les captifs à bord du vaisseau-mère profondément enfoui dans le sol. Lorsque ce dernier décolle, arrachant d'importantes portions de terre, Dolarhyde et Jake s'échappent mais Ella se sacrifie pour détruire le gigantesque engin qui explose en vol.

Les victimes des Envahisseurs retrouvent leur famille. Encore recherché, Jake décide de quitter la région tandis que les citoyens reconstruisent la ville.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : VF = Version française[3], VQ = Version québécoise[4]

Box-office[modifier | modifier le code]

Cowboys et Envahisseurs, d'un coût de 163 000 000 $, est un échec aux États-Unis. Seules les recettes à l'international (notamment au Royaume-Uni, en France, en Russie, au Japon et en Australie) permettent au film d'atteindre l'équilibre avec 174 822 325 $ de recettes totales.

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada 100 240 551 $[5] 29 juillet 2011 14

Production[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Harrison Ford, Jon Favreau, Daniel Craig et Olivia Wilde présentant Cowboys and Aliens au Comic-Con international de San Diego en juillet 2010.

Cowboys and Aliens est au départ un roman graphique de cent pages créé par Scott Mitchell Rosenberg, sur les écritures de Fred Van Lente et Andrew Foley, publié par Platinum Studios en décembre 2006.

Jon Favreau avait annoncé, dans The Hollywood Reporter en fin août 2009, qu'il allait adapter le roman à l'écran[6]. Il était plutôt intéressé par le script, et non pas le roman graphique : « Ce qui m’a interpellé, c’est le concept et le script. J’ai lu un très bon script et j’ai adoré l’idée de mélanger ces deux genres et de juxtaposer un film d’extraterrestres sérieux avec un western sincère. On a tiré notre inspiration de films tels que Rencontres du troisième type, Alien, le huitième passager et Predator pour le côté extraterrestre, et on a pris pas mal à John Ford, Sergio Leone et Butch Cassidy et le Kid pour le côté western[7] ».

Mark Fergus et Hawk Ostby, à l'origine, étaient pressentis pour le scénario qui serait finalement confié à Roberto Orci, Alex Kurtzman et Damon Lindelof[6].

Le thème rappelle celui du livre de Poul Anderson, Les Croisés du cosmos : l'affrontement d'une civilisation intuitive et roublarde face à une autre, structurée et hyper technologique.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné dans les lieux suivants[8] :

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Budget de production, hors publicité
  2. (en) Cowboys et Envahisseurs sur l’Internet Movie Database
  3. Fiche de doublage VF sur Voxofilm, consulté le 18 novembre 2011.
  4. Carton de doublage VQ sur Doublage.qc.ca.
  5. Cowboys and Aliens sur boxofficemojo.com
  6. a et b Emmanuel Beiramar, « Jon Favreau réalisera Cowboys and Aliens », sur Fantasy,‎ 2 septembre 2009 (consulté le 2 décembre 2010)
  7. Damien Izabelle, « Cowboys and Aliens : Pourquoi Jon Favreau s’est intéressé au projet », sur Fantasy,‎ 27 avril 2010 (consulté le 2 décembre 2010)
  8. (en) « Filming locations for Cowboys and Aliens », sur The Internet Movie Database (consulté le 2 décembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]