Contrôleur (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Contrôleur.

Le Contrôleur est un super-vilain appartenant à l'univers de Marvel Comics. Il est apparu pour la première fois dans Iron Man vol.1 #12, en 1969.

Origines[modifier | modifier le code]

Basil Sandhusrt était un chercheur colérique à l’éthique douteuse, travaillant sur la chimie électrique. Un jour dans son laboratoire, il eut une dispute avec son frère Vincent, qui provoqua par accident une explosion. Basil fut défiguré et termina handicapé. Plein de remords, Vincent équipa Basil d’un exo-squelette alimenté par l’énergie cérébrale des personnes reliées à des disques-esclaves.

En tant que Contrôleur, Basil planifia de réduire les New Yorkais en esclavage, mais Iron Man déjoua son projet et le laissa dans un état comateux.

À son réveil, dans un asile, il prit le contrôle des patients et se fit reconstruire un nouvel équipement, qui fut encore une fois détruit par Iron Man.

Des mois plus tard, il fut libéré par Thanos qui améliora son armure. Le tyran alien lui promit le contrôle de la Terre. Le Contrôleur asservit les Vengeurs mais son ambition démesurée lui joua des tours et il ne put battre Captain Mar-Vell. Thanos le laissa alors pour mort.

Sandhurst se cacha pendant des années, améliorant son équipement avec des appareils volés à Justin Hammer et Stark Enterprises, avant de refaire surface. Il fut capturé par Stark mais s’échappa. Repris, il échoua à la Voûte.

Durant les Actes de Vengeance, il fut vaincu par Captain America.

Récupéré par le Maître du monde, le Contrôleur devint son serviteur et affronta les Vengeurs. Abandonné après une défaite, il ouvrit une clinique pour riches patients, mais son esprit revanchard le força à attaquer Iron Man, qui ferma son business.

Enfermé au Raft, il s’échappa grâce à l’intervention d'Electro, en compagnie de nombreux vilains. Il fut recapturé à la suite d’une bagarre entre U-Foes et Vengeurs.

Durant la Guerre Civile, il sortit finalement très rapidement de prison, et fut recruté dans le Syndicat de The Hood. Toutefois, The Hood s'assura que son homme de main ne puisse pas reconstruire de disques, le laissant dans un état de faiblesse.

Lors de l'Invasion Skrull, le Contrôleur aida les super-héros à repousser les aliens.

Dark Reign[modifier | modifier le code]

Pendant le crossover Dark Reign, Sandhurst s'abrita derrière une entreprise nommée Futurepharm, aux activités louches. Maria Hill enquêta et fut l'une de ses victimes. Il fut battu mais pas capturé.

Quelques semaines plus tard, il rencontra la vigilante White Fang qui avait essayé de tuer The Hood et il lui offrit une nouvelle armure, 'pour qu'elle termine le travail'. Mais elle ne put vaincre le caïd. Lors d'un duel entre Force et The Hood, le Contrôleur se montra sous son vrai jour, en brûlant la cape de Robbins. Ce dernier, possédé par Dormammu, le battit sans effort. Et le Sorcier le mit sous contrôle avec ses propres disques.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

  • Handicapé, Basil Sandhurst utilise un exosquelette très résistant qui lui garantit mobilité et super-force.
  • L’armure est équipé de jetboots, d’un projecteur d’image, de capsules fumigènes, et de divers capteurs.
  • Il utilise des disques d’esclavage pour contrôler ses victimes. L’énergie cérébrale est transféré vers son casque, ce qui alimente son armure. Plus il contrôle de personnes, plus son armure est chargée en énergie et donc augmente sa force physique. L’énergie cérébrale transmet aussi à Basil certaines connaissances ou talents cognitifs de ces proies. Les esclaves obéissent aux ordres du Contrôleur.
  • Même sans disques, il possède de faibles pouvoirs télépathiques, très limités, et peut contrôler des individus faibles d’esprit.
  • On l’a déjà vu manifester de certains talents pyrokinésiques, de faible puissance toutefois.
  • Sandhurst est un ingénieur en mécanique et un chimiste doué.