Intoxication alcoolique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une intoxication alcoolique est l'apparition de symptômes d'intoxication par consommation de boissons alcoolisées.

Au sens strict, les symptômes de l'ivresse sont également des signes d'intoxication, mais par intoxication alcoolique, on entend le stade menaçant la vie après l'ivresse. Dès un taux d'éthanol de 3 à 4 pour mille (en fonction des personnes), ces symptômes commencent à apparaître. En général, on constate qu'il s'agit d'une intoxication alcoolique si la victime ne réagit plus à des impulsions telles parler, appeler, agripper ou tapoter la joue. D'autres symptômes sont l'arrêt respiratoire, le coma et éventuellement l'arrêt cardiaque.

Si l'on constate ou soupçonne une intoxication alcoolique, il s'agit de réagir vite. Si la victime est encore consciente, on devra essayer de la faire vomir avant qu'elle ne perde connaissance. En cas de perte de connaissance, on doit la mettre en position latérale de sécurité et appeler les services d'urgence, afin d'amener la victime à l'hôpital pour y vider son estomac. En aucun cas, il ne faut prendre d'autres initiatives. Même veiller la victime sans appeler un médecin est irresponsable.

De nombreuses études[Lesquelles ?] démontrent que c'est un problème qui va en s'aggravant chez les populations les plus jeunes qui consommeraient de plus en plus de boisson alcoolisées, notamment en Europe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]