Abus de substances

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abus de substances
Classification et ressources externes
Rational scale to assess the harm of drugs (mean physical harm and mean dependence) fr.svg
Comparaison d'une séquelle perçue à la suite d'une ingestion de psychotropes.
CIM-10 F10.1-F19.1
CIM-9 305
DiseasesDB 3961
MeSH D019966
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Un abus de substances (abus substantiel ou troubles mentaux et du comportement liés à l'utilisation de substances psycho-actives[1]) se réfère à un niveau comportemental caractérisé par l'abus d'une ou plusieurs substances considérées comme addictives. Le terme caractérise l'utilisation ou l'ingestion de psychotropes aux effets non-thérapeutiques ou non-médicaux. Toutes ces définitions impliquant un jugement négatif de l'utilisation de la drogue en question. Les substances s'impliquant dans ces termes incluent alcool, amphétamines, barbiturates, benzodiazépines (en particulier temazépam, nimetazépam et flunitrazépam), cocaïne, méthaqualone et opioïdes. L'utilisation de ces substances peuvent conduire à des pénalités criminelles en plus de blessures et séquelles physiques, psychologiques et sociales[2].

L'abus de substance est une forme de toxicomanie.

Définitions (DSM)[modifier | modifier le code]

La première édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux de l'Association Américaine de Psychiatrie (publié en 1952) groupe les abus de substances et d'alcool dans la section "Trouble de la Personnalité Sociopathe", à l'époque perçu comme étant un symptôme des troubles psychologiques et de la faiblesse morale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Classification Internationale des Maladies (CIM-10
  2. (2002). Mosby's Medical, Nursing, & Allied Health Dictionary. Sixth Edition. Drug abuse definition, p. 552. Nursing diagnoses, p. 2109. ISBN 978-0-323-01430-4.

Lien externe[modifier | modifier le code]