Mutisme sélectif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mutisme sélectif
Classification et ressources externes
CIM-10 F94.0
CIM-9 309.83 313.23
MedlinePlus 001546
eMedicine ped/2660 
MeSH D009155
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le mutisme sélectif est un trouble anxieux dans lequel un individu, le plus souvent un enfant, qui est normalement capable de parler est incapable de parler lors de situations particulières. Le mutisme sélectif coexiste habituellement avec la timidité ou l'anxiété sociale[1] (souvent sévère).

Description[modifier | modifier le code]

Les enfants et adultes souffrant de mutisme sélectif sont pleinement capables de parler et de comprendre une langue mais ne sont pas capables de parler lors de situations particulières, lors de situations dans lesquelles la parole leur est demandée[2]. Le comportement peut être perçu par les autres comme de la timidité ou de l'impolitesse. Un enfant souffrant du mutisme sélectif peut être totalement silencieux à l'école pendant des années tout en parlant librement ou même excessivement chez lui. Il existe divers degrés de ce trouble : certains enfants participent pleinement à des activités et semblent sociables mais ne parlent pas, d'autres ne vont parler qu'à des enfants du même âge mais pas aux adultes, d'autres vont parler à des adultes lorsqu'il leur est posé une question ne demandant qu'une réponse courte mais jamais à des enfants du même âge, et d'autres encore ne parleront à personne et prendront part, le cas échéant, au peu des activités qui leur sont proposées. Dans une forme grave, connue en tant que « mutisme progressif », le trouble progresse jusqu'à ce que la personne atteinte ne parle plus à personne quelle que soit la situation, même à des membres proches de la famille.

Par définition, le mutisme sélectif est caractérisé par :

  • une impossibilité constante de prendre la parole dans des situations sociales particulières (dans lesquelles il y a une attente de parole, comme par exemple à l'école) bien que la personne souffrante parle dans d'autres situations ;
  • le trouble interfère avec la réussite scolaire ou professionnelle, ou avec la communication sociale ;
  • la durée du trouble est d'au moins 1 mois (ce n'est pas restreint au premier mois d'école) ;
  • l'impossibilité de parler n'est pas due à un manque de connaissance dans la langue ou de confort avec la langue parlée dans la situation sociale ;
  • le trouble [...] (phrase non fini)

Surtout chez les jeunes enfants, le mutisme sélectif est parfois confondu avec un trouble du spectre autistique (comprend notamment l'autisme), en particulier si l'enfant agit de manière renfermée en présence du diagnosticien, ce qui peut conduire à un mauvais traitement. Même si les gens autistes peuvent aussi souffrir de mutisme sélectif, ils présentent d'autres comportements (battement de la main, comportement répétitif, isolation sociale même parmi les membres de la famille comme ne pas répondre à son nom) qui les différencient des enfants atteints du mutisme sélectif.

Le mutisme sélectif peut coexister avec, ou peut donner l'impression que l'enfant à un trouble du déficit de l'attention.

Autres symptômes[modifier | modifier le code]

  • Timidité, anxiété sociale, peur de l'embarras social, et/ou de l'isolation sociale et du rejet ;
  • difficulté à maintenir le contact visuel ;
  • expression vide et une réticence au sourire ;
  • mouvements raides et maladroits ;
  • difficulté à exprimer ses sentiments, même à des membres de la famille ;
  • tendance à se faire plus de soucis que la plupart des gens du même âge ;
  • désir de routine et aversion pour le changement ;
  • sensibilité au bruit et à la foule ;
  • humeur changeante ;
  • problèmes de sommeil.

D'un côté positif, beaucoup de souffrants ont[3],[4][réf. insuffisante] :

  • une intelligence, une perception ou une curiosité au-dessus de la moyenne ;
  • de la créativité et un amour pour l'art ou la musique ;
  • de l'empathie et de la sensibilité pour les pensées et les sentiments des autres ;
  • un fort discernement moral.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans The Big Bang Theory, Rajesh Koothrappali ne peut pas parler en présence de femmes (du moins tant qu'il est sobre).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://emedicine.medscape.com/article/917147-overview
  2. (en) Adelman, L. (2007). Don't Call me Shy, LangMarc Publishing
  3. (en) « Selective Mutism Symptoms », sur Theselectivemutism.info (consulté en 21 février 2013)
  4. (en) Online Parent Support, « Selective Mutism », sur Myoutofcontrolteen.com,‎ 26 mai 2005 (consulté en 21 février 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]