Deutsche Post

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 42′ 55″ N 7° 07′ 48″ E / 50.715243, 7.130082

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deutsche Post (homonymie).

Deutsche Post

alt=Description de l'image Deutsche Post logo.png.
Création 1989
Dates clés 1995 (privatisation)
Slogan Menschen erreichen
Siège social Drapeau d'Allemagne Bonn (Allemagne)
Direction Frank Appel
Actionnaires KFW (30,6 %)
Activité logistique
Filiales Danzas, DHL
Effectif 421 274 (en 2010)
Site web www.dpdhl.com
Chiffre d’affaires 54,913 milliards d'euros (2012)
Résultat net 2,2 milliards d'euros (2005)

Deutsche Post DHL ou Deutsche Post AG (anciennement Deutsche Post World Net) est une entreprise allemande spécialisée dans le transport et la logistique. Elle est fondée en 1989, elle était précédemment une filiale du monopole d'État Deutsche Bundespost et privatisé en 1996.

Elle se charge de l’envoi de courriers, de colis en Allemagne, en Europe et dans le monde entier. L’acheminement du courrier de particuliers ou des entreprises peut être suivi en accusé de réception, soit en colis express soit au tarif normal. Le centre de tri de Darmstadt se trouve sur la Luisenplatz en plein centre-ville. La Deutsche Post AG travaille en collaboration avec les autres groupes internationaux de postes.

Historique[modifier | modifier le code]

La Post Tower à Bonn, siège de la Deutsche Post.
Concurrence postale en Allemagne : Arriva, Citipost, Postwurf (un service Deutsche Post), et Deutsche Post, octobre 2014.
  • 1998, rachète Danzas, entreprise suisse de transports internationaux.
  • 1998, rachète Postbank, banque publique allemande.
  • 1998/2002, rachète DHL.
  • 1999, rachète Ducros Services Rapides, entreprise française de messagerie, qui devient Ducros Euro Express.
  • 2000, prend officiellement le nom de Deutsche Post World Net
  • 2002-2004, Plan Star qui doit permettre de d'accroître les bénéfices de 700 millions d'euros en 3 ans. Objectif atteint en 2 ans grâce à la suppression de nombreux emplois dont 1 200 rien qu'en France (135 000 emplois avaient déjà été supprimés entre 1990 et 2001 dans tout le groupe).
  • 2003, rachète Loomis au Canada et Airborne aux États-Unis, Sinotrans (5 % de l'entreprise d'État chinoise).
  • 2004, distribue le courrier en Grande-Bretagne via sa filiale Global Mail qui avait racheté la société londonienne Speedmail International.
  • 2004, rachète Koba en France.
  • 2005, rachète Exel logistics, 2e logisticien mondial (5,5 milliards d'euros), le parc logistique de Karstadt-Quelle (5 milliards d'euros sur 10 ans).
  • 2005 lu dans un article du journal financier Les Échos du 7 septembre : Stratégie : "faire de l'activité courrier une vache à lait pour profiter à plein des dernières années de sa règlementation, à faire de l'activité bancaire (Postbank) un levier de financement pour la croissance externe, et à aller chercher dans la messagerie internationale avec DHL un moteur pour le développement à long terme."
  • fin 2007, fin du monopole allemand sur le courrier.
  • 2008, suite au scandale de fraude fiscale et d'importantes sommes d'argent (1 million d'euros) dissimulées au Liechtenstein, le PDG Klaus Zumwinkel, pourtant considéré comme l'un des patrons allemands les plus respectueux, est contraint à la démission. Frank Appel est désigné nouveau président du directoire[1].
  • 2008, restructuration de la branche logistique[2].
  • 2008, restructuration de son activité courrier express aux États-Unis. [1]
  • 2008, lancement du jeu de simulation internet Discover logistics pour intéresser les jeunes aux métiers de la logistique.
  • 2008, se prépare à vendre toute sa participation dans la Postbank.
  • 2009, Klaus Zumwinkel, condamné pour fraude fiscale touche 20 millions € de retraite[3].
  • 2009, vend toute sa participation dans Koba en France. Koba, rebaptisé Koba Global Services supprime 112 emplois juste après.

Organisation de la société[modifier | modifier le code]

Deutsche Post DHL se compose aujourd'hui de deux groupes majeurs :

  • Deutsche Post, l'entreprise de poste allemande, dédiée au transport de courrier et colis en Allemagne ;
  • DHL, le groupe de transport et logistique international, lui-même composé de plusieurs divisions spécialisées.

Actionnariat[modifier | modifier le code]

La privatisation de la poste allemande s'est faite par étape :

  • 2000, introduction en bourse de 25 % du capital
  • 2002, privatisée à 32 %.
  • 2003, privatisée à 37,4 %.
  • 2004, portée à 43,9 %.
  • 2005, portée à 55,3 %.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Écho (de Belgique), « Frank Appel nouveau patron de Deutsche Post »,‎ 2008 (consulté le 23 juin 2008)
  2. Les Échos, « Frank Appel réorganise les structures de DPWN »,‎ 2008 (consulté le 23 juin 2008)
  3. Deutsche Welle, « German Politicians Outraged over Payout to Deutsche Post's Ex-CEO »,‎ 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :