Cassel (Hesse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cassel.
Cassel
Kassel
Vue sur la ville depuis le Parc Wilhelmshöhe
Vue sur la ville depuis le Parc Wilhelmshöhe
Blason de Cassel
Héraldique
Drapeau de Cassel
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Hesse
Arrondissement
(Landkreis)
Ville libre
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
23
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Bertram Hilgen
Code postal 34001-34134
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
06 6 11 000
Indicatif téléphonique 0561
Immatriculation KS
Démographie
Population 191 854 hab. (31/12/2011)
Densité 1 797 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 19′ 11″ N 9° 29′ 52″ E / 51.31972222, 9.497778 ()51° 19′ 11″ Nord 9° 29′ 52″ Est / 51.31972222, 9.497778 ()  
Altitude 166 m
Superficie 10 679 ha = 106,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Cassel

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Cassel
Liens
Site web www.stadt-kassel.de

Cassel (orthographiée Kassel en allemand depuis 1926) est une ville universitaire allemande, de 192.874 habitants en décembre 2012, située dans le land de Hesse, au bord de la rivière Fulda. La ville est composée d'un centre-ville moderne et de quartiers résidentiels de type pavillonnaire.

Cassel est célèbre pour la documenta, exposition majeure d'art contemporain qui, depuis 1955, se tient tous les cinq ans pendant l'été durant 100 jours et qui a lieu dans toute la ville (gare, Orangerie…). De plus, Cassel est connue pour son Parc Wilhelmshöhe, inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2013. La colline formant le parc surplombe la ville et possède à sa base le Château Wilhelmshöhe et à son sommet la Statue d'Hercule.

Une influence française est perceptible dans l'architecture de plusieurs quartiers, ainsi que dans plusieurs noms de lieux et de rues et s'explique par l'arrivée de protestants français à la suite de la révocation de l'édit de Nantes.

C'est à Cassel que fut publiée, en 1614, la Fama Fraternitatis, premier manifeste rosicrucien, qui allait déclencher en Europe une intense agitation dans les milieux philosophiques et religieux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville vient de l'ancien Castellum Cattorum qui était un château des Chattes, tribu germanique qui vivait dans cette région depuis l'époque romaine.

Cassel est mentionnée pour la première fois en 913 dans un document qui met en évidence que la ville existe déjà depuis plus que mille ans. Pendant le XVIIe siècle en devenant un foyer du protestantisme calviniste, la ville a été entourée d'une fortification afin de protéger le bastion protestant contre les ennemis catholiques et en 1685 Cassel est devenue le refuge de 1 700 huguenots.

Au début du XIXe siècle, les frères Grimm habitent à Cassel, y écrivant la plupart de leurs contes. À cause de la dissolution du Saint-Empire romain germanique par Napoléon en 1806, Cassel devient la capitale du nouveau royaume de Westphalie : l'Empereur en donne le trône à son jeune frère, Jérôme Bonaparte. Ce dernier tient à Wilhelmshöhe, devenu « Napoleonshöhe », une cour brillante. Ce royaume ne survit pas à la défaite de Leipzig en 1813, mais ces six années de règne « napoléonien » laissent des marques durables (le Code civil, pour ne donner qu'un exemple).

Cassel en 1865, principauté des Thurn und Taxis

Après la guerre austro-prussienne, la principauté est annexée par la Prusse en 1866.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Le Fridericianum.
Article détaillé : Bataille de Cassel (1945).

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs attaques aériennes détruisent la majeure partie de la ville. Le bombardement de Cassel le plus sévère a lieu le 22 octobre 1943, quand l'armée de l'air britannique attaque la ville. Plus de 10 000 personnes sont tuées et plus de 80 % des maisons sont détruites pendant cette nuit : la vieille ville de Cassel étant construite en bois (maisons à colombages), un incendie énorme se déclenche. Le 3 avril 1945, l'armée américaine occupe Cassel.

Après la Seconde Guerre mondiale, la majorité des immeubles anciens détruits n'ont pas été restaurés et le centre de la ville a été reconstruit dans le style des années 1950. Néanmoins, quelques édifices historiques ont été restaurés, tel que le Fridericianum qui est l'un des plus anciens musées publics d'Europe.

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

Vue du lac devant le château Wilhelmshöhe.
L'Orangerie dans le parc Karlsaue.

Comme les bombardements ont détruit, en 1943, 80 % des maisons de Cassel, peu d'édifices anciens ont été préservés. Le monument le plus ancien est la Druselturm, construite en 1415. La Brüderkirche et l'église Saint-Martin remontent également à l'époque médiévale.

Dans le quartier de Vorderer Westen, on trouve des immeubles issus du mouvement de l'art nouveau. Aujourd'hui, c'est un quartier vivant, avec des cafés et bars, où habitent de nombreux étudiants.

Les édifices historiques sont principalement situés en dehors du centre de la ville. Le château Wilhelmshöhe a été construit en 1786 par le landgrave Guillaume IX de Hesse-Cassel. Aujourd'hui, le château est un musée exposant une importante collection d'œuvres antiques (gréco-romaines) ainsi qu'une collection de tableaux de maîtres flamands (Rubens, Jordaens, Rembrandt, Van Dyck, etc.) et de peintures du XVe siècle au XVIIe siècle (Dürer, Titien, etc.) qui est notamment la deuxième plus grande collection d'œuvres de Rembrandt en Allemagne. Le musée s'intitule la Gemäldegalerie Alte Meister (Galerie de peinture des maîtres anciens). Le château est entouré d'un magnifique parc qui s'étend sur 2,4 kilomètres carrés, le Parc Wilhelmshöhe, inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2013. Il s'agit du plus grand parc de collines d'Europe ; sa construction a débuté en 1696. Pendant l'été (tous les dimanches et les mercredis) de célèbres jeux d'eau animent les bassins et fontaines et attirent de nombreux visiteurs.

Établi au bord de la Fulda au XVIe siècle, le Karlsaue est l'autre grand parc baroque de Cassel. On y trouve l'Orangerie avec le musée de l'astronomie. Les deux parcs, le Karlsaue et le Wilhelmshöhe, forment l'un des plus grands ensembles de parcs à l'intérieur d'une ville allemande.

Depuis 1955, la documenta, l'une des plus importantes expositions internationales d'art contemporain, se tient tous les cinq ans à Cassel où elle attire plusieurs milliers de visiteurs durant cent jours exactement (plus de 750 000 visiteurs pour la Documenta XII). Fondateur était Arnold Bode (artiste et professeur de faculté). La dOCUMENTA (13) a eu lieu durant l'été 2012. La dernière édition a eu lieu du 10 juin au 17 septembre 2017[1].

Transports urbains[modifier | modifier le code]

Les transports sont assurés par des tramways, des tram-train et des autobus.

Chemins de fer[modifier | modifier le code]

La ville possède deux gares ferroviaires :

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Les deux frères vécurent à Cassel de 1805 à 1830. Ils y travaillèrent comme bibliothécaires de la cour.

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville est jumelée avec :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. HNA-Special: site Web avec des informations spéciales sur la documenta
  2. Jumelée avec Tiergarten depuis 1962. Depuis la réforme administrative de 2001, Cassel est jumelée avec le quartier de Mitte

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]