Hermann Josef Abs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hermann Josef Abs dans les années 1970

Hermann Josef Abs (15 octobre 1901, à Bonn5 février 1994, à Bad Soden am Taunus) était un banquier allemand. Après la Seconde Guerre mondiale, il fut président de la Deutsche Bank (1957-1967) et contribua à la reconstruction de l'économie allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hermann Joseph Abs, fils de l'avocat Joseph Abs et de son épouse Catherine, a grandi dans une famille strictement catholique. Son grand-père avait été avocat et notaire à Bonn, ce qui l'avait conduit à être conseiller à la cour royal prussienne, et il disposait de relations au parti centriste catholique et dans l'économie rhénane du lignite.

Après le baccalauréat au lycée (humaniste) de Bonn, l'actuel lycée Ernst-Moritz-Arndt, Abs termina une théorie bancaire à la banque privée de Bonn Louis David, et commença des études de sciences économiques et de droit à l'université de Bonn. Mais il les interrompit en 1921 après un semestre, parce que sa famille ne pouvait plus les financer, pour travailler jusqu'en 1923 à la banque privée Delbrück, de Heydt & Co à Cologne. Après cela, il travailla, à chaque fois pour de courte période, dans des banques à Amsterdam, en Angleterre, aux États-Unis et en Amérique Latine comme marchand de devises.

En 1928, Abs épousa Inez Schnitzler, issue d'une famille estimée de Cologne. Tous deux allèrent ensuite pour quelques mois en France et en Espagne, avant qu'Abs prenne en 1928 son activité à la banque Rhodius Koenigs Handel-Maatschappij à Amsterdam.

La Deutsche Bank et le Troisième Reich[modifier | modifier le code]

Économie de guerre et travail forcé[modifier | modifier le code]

Aryanisation et NSDAP[modifier | modifier le code]

La fin de la guerre et la reconstruction[modifier | modifier le code]

La Deustch Bank dans l'Allemagne d'après guerre[modifier | modifier le code]

Autres activités[modifier | modifier le code]

De 1968 à 1971 il fut membre du Comité central des catholiques allemands (ZdK).

Cérémonies et distinctions[modifier | modifier le code]