2005 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
2002 2003 2004  2005  2006 2007 2008

Décennies :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Nunavut, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest, Yukon), États-Unis) • Asie • Europe (Belgique, France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de la France


Événements[modifier | modifier le code]

2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur.

Deux mouvements importants auront marqué l'année 2005 en France : le mouvement lycéen au printemps et les émeutes des banlieues en novembre.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Janvier 2005 en France.

Février[modifier | modifier le code]

La semeuse
Article détaillé : Février 2005 en France.
  • 11 février 2005 :
    • selon le sondage BVA/L'Express, le « oui » à la Constitution européenne est estimé à 58 % contre 67 % en décembre. 34 % des personnes interrogées n'ont pas souhaité s'exprimer;
    • le pape Jean-Paul II, nomme le nouvel archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois.
  • 17 février 2005 : ultime jour pour échanger ses derniers francs métalliques à la Banque de France. La semeuse de Roty tire sa révérence. Au contraire de l'Allemagne, la France ne reprendra plus les vieilles pièces. En trois ans le ministère des Finances aurait récolté quelque 30 000 tonnes de pièces revendues pour être fondues ce qui aurait rapporté 200 millions d'euros. Les pièces intéressantes du point de vue des collectionneurs sont rares ou extrêmement rares, telles la pièce de 2 francs millésimées 1991, éditée à seulement 2 500 exemplaires ou la pièce de 1 centime épi de 1991.

Mars[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mars 2005 en France.

Avril[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Avril 2005 en France.

Mai[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mai 2005 en France.

Juin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Juin 2005 en France.

Juillet[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Juillet 2005 en France.
  • 5 juillet : Laurence Parisot est la première femme élue présidente du MEDEF.
  • 8 juillet : rapport Pébereau sur la dette publique :
    • Remise en cause du déficit public permanent depuis 25 ans.
    • Nécessité d'équilibrer les régimes sociaux.
    • Mieux maitriser les finances publiques avec association des collectivités territoriales.
    • Réduire les dépenses inefficaces.
    • Augmenter l’investissement.
    • Mieux gérer les ressources humaines.
    • Le parlement doit contrôler plus efficacement la gestion du budget.

Août[modifier | modifier le code]

  • 20 août : crash d'un tracker en Ardèche lors d'un largage effectué pour éteindre un feu d’origine criminelle. Le pilote-instructeur Régis Huillier et le pilote Albert Pouzoulet sont tués, laissant derrière eux leurs femmes et cinq enfants (M.Huillier : 3 enfants et M.Pouzoulet : 2 enfants).
  • 26 août : un incendie dans un immeuble du 13e arrondissement de Paris habité essentiellement par des familles d'origine africaine fait 17 victimes dont 14 enfants.
KatrinaNewOrleansFlooded.jpg

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 20 octobre : naissance de la chaine locale Télégrenoble.
  • 24 octobre : le Premier ministre Dominique de Villepin lance la controversée privatisation partielle d'EDF.
  • 25 octobre : Déclaration du ministre de l'intérieur Nicolas Sarkozy lors de sa visite de la cité d’Argenteuil : « Vous en avez assez de cette bande de racailles, hein ? Eh bien, on va vous en débarrasser ».
  • 27 octobre : deux mineurs poursuivis par la police (BAC) meurent électrocutés dans un transformateur électrique. Cet évènement lié à un contexte de fortes tensions (pauvreté aggravée, propos du ministre la veille) déclenche de violentes émeutes urbaines. D'abord circonscrits au département, elles s'étendront ensuite à l'ensemble du territoire.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • Bilan des émeutes de novembre[1] :
    • 10 346 véhicules brûlés
    • 317 bâtiments détruits
    • 200 millions d'euros de dégâts
    • 11 700 policiers mobilisés
    • 224 membres des forces de l'ordre et de la sécurité civile blessés
    • 6 056 interpellations
    • 1 328 personnes écrouées

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 1er décembre : dans l'« affaire d'Outreau », lors du procès en appel des six personnes condamnées en première instance, la Cour d'appel de Paris rend un verdict d'acquittement général pour l'ensemble des accusés, mettant fin à cinq années de dysfonctionnements qui ont conduit à cette « catastrophe judiciaire ».
  • 1er décembre : création du parti politique polynésien Rautahi, fondé par Jean-Christophe Bouissou.
  • 5 décembre : au terme du Procès d'Outreau, le Président de la République, Jacques Chirac publie un communiqué indiquant qu'il avait souhaité écrire à chacune des personnes concernées pour leur exprimer, à titre personnel, toute son émotion et son soulagement, et leur présenter, en tant que garant de l'institution judiciaire, regrets et excuses.
  • 26 décembre : le quotidien Le Monde révèle que le gouvernement apporte la touche finale à un projet de « prêts hypothécaires rechargeables » pour relancer la consommation.
  • 30 décembre : Le respect des 3 % de déficit public (imposé par l'Europe) oblige le gouvernement à accroître la fiscalité de 6,9 milliards d'euros.
  • 31 décembre : après le rejet par le juge des référés du tribunal administratif de Paris des requêtes de quatre associations - Greenpeace, l'Association nationale des victimes de l'amiante (ANDEVA), Ban Asbestos et le Comité anti-amiante, qui s'opposaient à l'appareillage de l'ancien porte-avions pour le chantier d'Alang, en Inde où il doit être désamianté et démantelé, le Clemenceau, appareille sans encombre vers 10h du matin dans le port de Toulon, encadré par un dispositif de sécurité mis en place par la préfecture maritime.

Thématique[modifier | modifier le code]

Données annuelles 2005.

Transports[modifier | modifier le code]

  • Le permis de conduire a été retiré à 54 000 automobilistes, désormais interdits de conduire.

Culture[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • 8,8 % de chômeurs, 1,8 % de croissance

Littérature[modifier | modifier le code]

Article connexe : 2005 en littérature.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films français sortis en 2005[modifier | modifier le code]

Autres films sortis en France en 2005[modifier | modifier le code]

  • Profils paysans - Le quotidien (de Raymond Depardon)

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Décès en 2005[modifier | modifier le code]












Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le bilan des émeutes de 2005 », sur Le Nouvel Observateur,‎ 26 octobre 2006