1775 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1772 1773 1774  1775  1776 1777 1778

Décennies :
1740 1750 1760  1770  1780 1790 1800
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture Droit Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1775 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

Louis XVI en costume de sacre, Joseph Siffrein Duplessis, 1775
  • Gelées d’oliviers en Provence. Hiver glacial dans le nord de la France. Normal au Centre et dans le Sud du pays. Grand froid à partir du 8 janvier jusqu’au début février. Température record : -17,2°C à Paris le 29 janvier. La Seine est gelée du 25 janvier au 6 février.


  • 18 avril - 6 mai : guerre des farines, troubles organisés par les spéculateurs contre les réformes de Turgot. La récolte médiocre de 1774 et la spéculation des marchands de grain, qui stockent pour faire monter les cours, provoque la « cherté » des grains (après celle de 1771 et 1773). Des émeutes éclatent sur les marchés et les émeutiers imposent une taxation des prix. Turgot est amené à réprimer durement les émeutes de la « guerre des farines ».
  • 27 octobre : Saint-Germain est nommé ministre de la guerre[2].
    • Saint-Germain réforme l’armée : suppression des corps de la maison du roi, de la vénalité des charges militaires, organisation des écoles militaires installés dans des collèges tenus par les religieux, introduction des châtiments corporels dans l’armée, réorganisation de l’artillerie (Gribeauval).
  • 21 novembre : Avertissement aux Fidèles sur les avantages de la Religion chrétienne et les effets pernicieux de l'Incrédulité. L’Assemblée du clergé s’inquiète des projets des réformateurs sur la tolérance.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Condorcet, de Anne-Marie Chouillet, Pierre Crépel
  2. (Nota Bene: ne pas confondre ce Comte de Saint-Germain, né en 1707 à Vertamboz / Jura et décédé à Paris en 1778 qui était général et homme d'État français, Secrétaire d'État à la Guerre (1775-1777) sous Louis XVI et qui réorganisa l'Armée Royale avec le Comte de Saint-Germain, aventurier pour certains et Maître de Sagesse dans certaines Traditions Hermétiques, Rose-Croix et Théosophie, pour d'Autres)