1825 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1822 1823 1824  1825  1826 1827 1828

Décennies :
1790 1800 1810  1820  1830 1840 1850
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (, Nouveau-Brunswick et Québec) et États-Unis (Louisiane)) et Europe ( et France)


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1825 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

Le baron de Mackau et Jean-Pierre Boyer lors de la négociation du traité franco-haïtien de 1825.
  • 16 janvier : ordonnance du roi sur les haras. Organisation de concours hippiques dans huit « arrondissements » dans le but d’améliorer la race chevaline.
  • Début avril : Honoré de Balzac fonde une imprimerie où il va publier les œuvres complètes de Molière.
Couronnement de Charles X, toile de 1827
  • Juin : fondation des Établissements Kuhlmann qui deviendront le premier groupe chimique français.
  • 11 juillet : Charles X menace de reconquérir Haïti et envoie une flotte de 14 vaisseaux. Le président Jean Pierre Boyer doit signer un traité selon lequel la France ne reconnaissait l’indépendance du pays qu’en échange d’une indemnité de 150 millions de francs-or (la somme sera ramenée en 1838 à 90 millions de francs).
    • La reconnaissance de l’indépendance de Saint-Domingue amène l’émission d’un emprunt de 150 millions de francs destiné à indemniser les colons, qui ne sera pas honoré par la république d’Haïti. L’indemnisation des propriétaires fonciers victimes des mesures révolutionnaires coûte bien plus cher (loi sur le milliard).
  • 30 novembre :
    • 100 000 personnes participent à Paris aux obsèques du général d'Empire Maximilien Sébastien Foy;
    • reconnaissance par la France de l'indépendance des États d'Amérique du Sud.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Marie Thérèse Métral, Isaac Toussaint Louverture, Histoire de l'expédition des Français à Saint-Domingue : sous le consulat de Napoléon Bonaparte, Fanjat aîné,‎ 1825 (présentation en ligne)